Reel Opportunities

Chef éclairagiste

Aussi connu comme : Chef électricien

Quelles sont les fonctions du chef éclairagiste?

Le chef éclairagiste travaille en étroite collaboration avec le directeur de la photographie pour concrétiser la facture visuelle d’un film en organisant et en contrôlant les éclairages.

Le chef éclairagiste consulte le directeur de la photographie pour comprendre les effets de lumière souhaités et déterminer comment les obtenir. Ils partent en repérage pour voir comment l’éclairage fonctionnera sur place et dressent une liste des équipements requis pour réaliser la vision artistique.

Le chef éclairagiste s’assure par la suite d’obtenir les équipements dont il a besoin en adressant une demande au producteur délégué ou au directeur de production. Puis, il retient aussi la meilleure personne pour engager l’équipe et commander le matériel. Durant le tournage, il détermine l’emplacement des systèmes d’éclairage et la façon la plus rapide de changer les configurations entre les plans. Il est celui qui assure le lien entre le directeur de la photographie et le reste de l’équipe des éclairages.

Le chef éclairagiste est également responsable de la sécurité et doit se conformer aux bonnes pratiques en matière d’électricité, de conduite et de recrutement.

Quelles sont les qualités requises pour être chef éclairagiste?
  • Comprendre la lumière

    Avoir un regard artistique, connaître les techniques requises pour obtenir différents effets de lumière et les outils requis pour les réaliser

  • Compétences électrique

    Avoir une connaissance approfondie des circuits, de sources d’alimentation, des moteurs, des câbles, des fusibles, des relais thermiques, des disjoncteurs, du chauffage, de l'éclairage, de la climatisation et plus encore

  • Connaissance de la production cinématographique

    Être en mesure de comprendre le processus de production, en particulier le rôle du directeur de la photographie et la place que doit occuper le chef éclairagiste

  • Communication

    Être capable de concevoir des plans et de les expliquer à l'équipe, de bien communiquer avec le directeur de la photographie et l'équipe des éclairages, d'être clair et accessible, même lorsqu’il doit prendre des décisions rapides sous pression

  • Organisation

    Savoir respecter les cadres budgétaires, planifier l'équipe et les besoins en matériel, établir des priorités et respecter les délais

  • Travail en hauteur

    Savoir grimper aux échelles, car la plupart des systèmes d’éclairage sont installés en hauteur

Avec qui le chef éclairagiste travaille-t-il?

Le chef éclairagiste supervise l’équipe des éclairages et travaille en étroite collaboration avec son chef assistant qui est principalement responsable de l’installation des bonnes éclairages aux bons endroits et au bon moment. Il travaille aussi avec le technicien aux éclairages qui installe les systèmes d’éclairage et gère le matériel, puis avec l’opérateur de génératrices qui assure le transport des génératrices requises pour la production. Le chef éclairagiste collabore également de façon rapprochée avec le directeur de la photographie (DP) pour configurer la disposition et le positionnement des éclairages afin de réaliser pleinement la vision du DP.

Comment devient-on chef éclairagiste?

Le chef éclairagiste doit être un électricien pleinement qualifié. La première étape consiste donc à se qualifier et à acquérir de l’expérience en matière d’installations électriques. Ensuite, vous devez établir des contacts dans l’industrie du cinéma et des séries télévisées pour acquérir de l’expérience sur les plateaux de tournage. Consultez le profil du poste de stagiaire en électricité pour en savoir plus sur la façon d’y parvenir. Une fois que vous avez trouvé votre place au sein d’une équipe des éclairages, vous devez vous assurer de progresser parmi les rôles décrits ci-dessus.

Travaillez pour une entreprise de location d’équipement : acquérez de l’expérience professionnelle au sein d’une entreprise de location d’équipement. Recherchez des compagnies qui fournissent du matériel aux secteurs du théâtre, du cinéma, de la télévision et de l’événementiel. Apprenez à connaître les personnes clés et demandez-leur s’ils vous prendraient comme stagiaire.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Organisations professionnelles associées à cette fonction

Chaque région du Canada compte différentes organisations professionnelles associées aux emplois dans le domaine du cinéma et de la télévision. Sélectionnez votre région pour plus d'informations.

Ce poste est représenté par les syndicats/guildes suivants dans la région choisie.

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'organisation professionnelle associée à ce rôle dans la région que vous avez sélectionnée.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Superviseur/euse de post-production

Quel est le rôle du/de la superviseur/euse de post-production?

Les superviseuses de post-production aident les producteurs à obtenir les meilleurs résultats possibles dans le processus de montage sans dépasser le budget. Les superviseuses de post-production sont le lien principal de communication entre les productrices, les réalisatrices, les monteuses vidéos et sonores, les installations de tiers et la comptable de production. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un rôle créatif, la superviseuse de post-production est essentielle à la livraison du film ou de la série télévisée.

Pour des films qui utilisent du CGI (des images de synthèse créées par ordinateur), ils s’assurent que le producteur soit conscient des éléments créatifs et financiers à considérer avant même que la post-production du film ne commence.

Les superviseurs de post-production participent à l’embauche du personnel pour le montage, tel que les monteurs sonores et les concepteurs de titrage. Ils travaillent en étroite collaboration avec le comptable de production en lui fournissant des informations précises pour les rapports de coûts.

Elles continuent généralement à travailler sur la production jusqu’à ce que tous les éléments nécessaires pour l’achèvement du film soient livrés. Cela inclut la musique et les effets sonores, ce qui permet de remplacer la piste de dialogues par d’autres langues différentes.

Quels sont les points forts du/de la superviseur/euse de post-production?
  • Comprendre la post-production

    Connaître en détail le processus, rester à jour sur les effets causés par une technologie en constante évolution

  • Budgétisation

    Planifier, utiliser un logiciel de budget pour films, suivre les dépenses

  • Capacité multi-tâches

    Être capable de prioriser des demandes contradictoires

  • Résolution de problèmes

    Trouver des solutions aux problèmes créatifs et pratiques

  • Communication

    Convaincre les producteurs des possibilités créatives et des restrictions du poste, maintenir une bonne ambiance de travail pour toute l’équipe

Avec qui le superviseur de post-production travaille-t-il?

Le superviseur de post-production travaille en étroite collaboration avec les équipes de l’image et le son, en particulier avec le monteur, l’assistant monteur et le monteur sonore. Ils travaillent aussi avec le coordonnateur de post-production et les assistants de production.

Comment devenir un/e superviseur/euse de post-production?

La plupart des superviseuses de post-production ont travaillé dans l’industrie pendant au moins quatre ans, soit dans le montage, le son ou la gestion. Il est essentiel d’avoir une connaissance approfondie des processus très complexes de la post-production. La majorité des superviseuses de post-production commencent à travailler en tant qu’assistante de production.

Exigences scolaires: Si vous souhaitez aller à l’université, des cours d’art, de design, de photographie, de théâtre, d’anglais d’études cinématographiques, de graphisme, de communications, d’études des médias, de physique, de psychologie et d’informatique peuvent être utiles.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Chef/fe décorateur/rice

Que fait un/e chef/fe décorateur/rice ?

Les décorateurs créent l’apparence d’un film ou d’une émission de télévision en concevant les décors. Les films peuvent se dérouler dans de nombreux endroits : un orphelinat victorien, un bateau de croisière des Caraïbes ou une autre planète, par exemple. Elles travaillent avec tous les autres départements visuels, y compris les costumes, l’éclairage, les effets visuels et spéciaux, et la conception graphique pour construire le décor parfait sans avoir nécessairement besoin de tourner sur place.

Les décoratrices commencent par le scénario. En collaboration avec le concepteur de production, elles dessinent des croquis et élaborent des plans. Ensuite, ils travaillent avec les autres membres du département artistique pour convenir d’un budget. Ils établissent les priorités du calendrier de travail et répartissent la gestion des finances entre les membres de l’équipe qui effectuent différentes tâches. Il s’agit généralement de travailleurs indépendants.

Quelles sont les qualités d’un/e chef/fe décorateur/rice ?
  • Talent artistique

    Dessiner à la main en suivant l'échelle, faire des dessins techniques et de la conception assistée par ordinateur

  • Design

    Comprendre la théorie des couleurs, connaître l'histoire de l'architecture et de la décoration intérieure

  • Connaissance de la photographie

    Comprendre les appareils photo, les objectifs et l'éclairage et leur effet sur l'apparence et l'ambiance d'un film

  • Organisation

    Gérer des budgets, établir des calendriers, établir des priorités et respecter les délais

  • Communication

    Partager sa vision avec un grand nombre de personnes différentes et faire en sorte qu'une équipe travaille bien ensemble

Avec qui travaille un/e chef/fe décorateur/rice ?

Les recherchistes travaillent directement avec le concepteur de production ou la directrice artistique et leur rendent compte. Au quotidien, ils travaillent avec le département artistique, comme les menuisiers et les peintres, et lors des tournages, ils travaillent avec les différentes équipes.

Comment puis-je devenir un/e chef/fe décorateur/rice ?

La plupart des chef/fes décorateur/rices ont travaillé dans le département artistique pendant de nombreuses années. Commencez en tant qu’assistant de production et gravissez les échelons mentionnés ci-dessus. Voici d’autres conseils :

Obtenez un diplôme : La plupart des chef/fes décorateur/rices sont diplômés en art, architecture, théâtre, design théâtral, design d’intérieur ou design 3D.

Faites un stage : Un stage est un emploi comportant une formation. C’est donc une excellente occasion de gagner de l’argent tout en apprenant. Cependant, il peut être difficile de trouver des emplois en tant que stagiaire dans les sociétés de production. Il peut être intéressant de chercher un emploi en tant que stagiaire dans un secteur qui utilise des compétences similaires, par exemple en tant qu’assistant en architecture. Cela vous aidera à développer votre métier et à créer un ensemble de travaux pour un portfolio que vous pourrez utiliser pour trouver votre chemin dans le cinéma et les émissions de télévision à un stade ultérieur.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Directeur artistique

Quel est le rôle du directeur artistique ?

Le rôle varie légèrement selon le type de production. Le directeur artistique est un titre qui existe dans industries, y compris le cinéma, le théâtre, la publicité/marketing, la mode et bien plus encore. Le directeur artistique rend les décisions les éléments visuels.

Les direct artistiques commencent leur travail en examinant le scénario et travaillent directement avec l réalisat pour comprendre vision film ou l’émission de télévision. Elles créent ensuite leurs conceptions et déterminent la palette de couleur, la tonalité et l’ambiance.

Dans une production tournée en studio, les direct artistiques la vision créative du chef décorateuren dessinant des plans et créant des modèles. Ils organisent le département artistique et supervisent la construction des décors du plateau. Ils sont responsables de l’aménagement du plateau et l’ajout de tout accessoire. Le directeur artistique est présent sur le plateau tout au long de la production afin d’assurer que le plateau est entretenu et aménagé convenablement pour chaque scène filmée.

Pour les productions qui ne sont pas filmées sur un plateau, mais sur divers lieux, elles travaillent avec l product et l réalisat. Ils créent des « mini-plateaux », gérant l’aménagement de l’emplacement (intérieur ou extérieur) où le tournage aura lieu. Souvent elles conçoivent es accessoires -mêmes et supervisent leur .

Alors que le chef décorateur est l’esprit créat responsable de l’aspect général de la production, le directeur artistique concrétise cette vision. Les directeurs artistiques sont les « architectes » métaphoriques du département artistique. S’il n’y a pas de chef décorateur sur une production, les directeurs artistiques assurent aussi que le plateau et son aménagement soit conforme aux règles de santé et de sécurité, qu’il répond au besoin et à la vision du producteur et du réalisateur, et qu’il respecte le budget prévu.

Sur une production d’animation, les direct artistiques sont responsables de l’aspect visuel de l’animation. Elles décident es personnages, es accessoires et es environnementset fournissent un point de départ pour le reste du département artistique.

C’est un emploi qui nécessite une très bonne communication et de bonnes capacités de gestion. Les directeurs artistiques sont responsables d’assurer que le travail produit est de haute qualité et respecte la vision du réalisateur. Ils sont aussi responsables d’assurer que le département artistique respecte le budget et le calendrier.

Quels sont les points forts d’un directeur artistique ?
  • Créativité

    Visualise ce que la production nécessite, l’aspect général du plateau ou du lieu, imagine comment le lieu pourra accueillir le mandat de la production et les exigences de chaque département. Avoir le talent artistique et l’imagination pour créer des conceptions originales et de hautes qualités.

  • Leadership

    Avoir de bonnes capacités de gestion afin de pouvoir diriger le département, être capable de communiquer des idées visuelles, et savoir bien travailler en équipe.

  • Talent artistique

    Savoir dessiner conceptuellement et techniquement, savoir travailler avec des logiciels spécialisés de conception, savoir construire des accessoires et des « mini-plateaux », avoir une bonne connaissance de l’histoire de l’art

  • Connaissance générale de la construction

    Procurer le matériel et les accessoires appropriés, être à l’affût des derniers développements dans le monde de la conception de décors.

  • Connaissance générale de la production

    Comprendre les de production, l studio, les fonctionnalités d studio et les défis de tourner hors studio. En animation, savoir ce qui est réalisable par l’équipe d’animation et de post-production.

  • Leadership

    Savoir partager leur vision avec un grand nombre de personnes différentes, savoir gérer des budgets et des personnes, élaborer des horaires, établir et respecter les échéanciers

  • Communication

    Comprendre ce que le réalisateur demande, savoir expliquer les idées, donner des commentaires constructifs, avoir de bonnes aptitudes de présentation

Avec qui le directeur artistique travaille-t-il ?

Les directrices artistiques gèrent tous les projets au sein du département artistique. Elles supervisent les équipes de construction, les acheteuses de production, les assistantes du département artistique, les paysagistes, les peintres, les décoratrices de plateau et les assistantes à la production. Les directrices artistiques travaillent en étroite collaboration avec les cheffes décoratrices, surtout sur les productions télévisées en studio et, pour les productions tournées sur des lieux, avec les productrices, réalisatrices et leurs équipes de productrices associées, recherchistes et décoratrices. Elles collaborent aussi avec les départements de caméra, de son et d’éclairage afin que leur travail se complète et ne cause pas de problèmes techniques. Elles travaillent aussi en étroite collaboration avec la directrice de production pour la planification et le budget.

Sur des productions d’animation, les directeurs artistiques travaillent en étroite collaboration avec le réalisateur et les artistes de leur équipe, y compris les dessinateurs d’arrière-plan et les modélisateurs.

Comment devenir un directeur artistique ?

Les directeurs artistiques ont généralement besoin d’un diplôme universitaire dans un domaine lié aux arts visuels ou à la création, préférablement lié au cinéma. Des cours en théâtre, architecture, conception numérique, beaux-arts, histoire du cinéma et design d’intérieur sont tous des sujets pertinents à étudier. Si vous décidez de poursuivre des études cinématographiques, des cours en conception de décors sont aussi un atout.

De l’expérience sur un plateau, ainsi que de bonnes compétences organisationnelles et administratives sont des atouts. Le rôle de directeur artistique est un poste de direction, il faut plusieurs années d’expérience pour progresser vers ce rôle. Un bon parcours à suivre serait de commencer dans un poste débutant au sein du département artistique, tel le rôle de décorateur ensemblier/constructeur de décors. Vous aurez aussi besoin de bonnes capacités en gestion. Pour devenir un directeur artistique dans le monde de l’animation, il faut aussi avoir une bonne compréhension du processus d’une production d’animation.

Voici quelques conseils :

Développez un large éventail de compétences : Apprenez à peindre, à faire de la modélisation 3D et de l’art numérique. Plus que vous en apprenez, plus vos chances de faire partie d’un département artistique augmenteront.

Apprenez à conduire : Si possible, essayez d’avoir accès à une voiture. Ceci vous donnera un avantage et démontrera que vous pouvez aider.

Développez un portfolio: Créez des œuvres que vous pourrez montrer à vos futurs employeu. En tant que direct artistique, vous serez embauché en fonction de votre style personnel et vos un bon portfolio est essentiel. Ce portfolio peut être composé de vos œuvres à vous ou bien d œuvres. C’est ce qui impressionnera les collaborat potentiels et les gens de l’industrie du cinéma.

Cherchez des expériences à l’extérieur de l’industrie du cinéma: Les directeurs artistiques sont essentiels dans plusieurs industries du cinéma et de l’animation, y compris ce de la publicité, du théâtre, du magazine et de la conception de produit. Acquérir de l’expérience dans un département artistique de l’une de ces industries est une bonne façon d’apprendre le métier pour ensuite percer dans l’industrie du cinéma.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

1er/ère assistant/e réalisateur/rice

Aussi connu comme : Aussi connu/e comme: 1er AR, premier/ère, premier/ère AR, assistant/e réalisateur/rice, AR

Quel est le rôle d’un/e 1er/ère assistant/e réalisateur/rice ?

Le 1er assistant réalisateur (AR) est la main droite du réalisateur. Il est directement responsable du bon fonctionnement du plateau tout au long de la production et gère aussi la plupart des membres de l’équipe de tournage. Les 1ers assistants réalisateurs planifient l’horaire de tournage, tout en travaillant directement avec le réalisateur, le directeur de production, le directeur de la photographie et d’autres chefs de département pour assurer un tournage efficace.

Pendant la préproduction, la 1ère AR fait un dépouillement du scénario pour comprendre les éléments nécessaires en ce qui concerne les comédiennes, l’équipement et l’équipe de tournage. La 1ère AR prépare aussi le découpage technique avec la réalisatrice, un document dans lequel toutes les scènes spécifiques qui seront tournées sont définies. Elles entrent ensuite le scénario du film dans un logiciel d’ordinateur, tel que le logiciel Movie Magic, qui les aide à préparer quoi et quand filmer, selon la disponibilité des comédiennes et des lieux. Elles créent le calendrier de tournage et établissent combien de temps il faudra pour tourner chaque scène. Avec l’aide de la 2e AR, la 1ère AR participe chaque jour à la préparation de la feuille de service journalière et veille à ce que l’horaire soit respecté.

Sur plusieurs plateaux, lors de l’arrivée de l’équipe de tournage, c’est le 1er AR qui rassemble tout le monde pour leur parler de la sécurité et de la logistique. Lors du tournage, le 1er AR gère le plateau ce qui permet donc au réalisateur de se concentrer sur les comédiens et cadrer les plans. Le 1er AR doit avoir une bonne connaissance générale de chaque département de la production et doit également savoir comment déléguer les tâches à ces départements au nom du réalisateur. Une autre tâche du 1re AR lors du tournage est de « faire l’appel » à tous les départements quand le tournage s’apprête à commencer afin qu’ils se préparent. Dans bien des cas, c’est le 1er AR qui annonce « action » au nom du réalisateur.

Quels sont les points forts d’un/e 1er/ère assistant/e réalisateur/rice ?
  • La visualisation du scénario

    Lire le scénario et comprendre ce qu’il représente au niveau des caméras, des lieux de tournage et des comédiennes, et comprendre la vision de la réalisatrice

  • Planification et organisation

    Analyser ce qui est nécessaire pour un tournage et coordonner l’horaire avec les différents départements, y compris l’équipe caméra, le maquillage, la coiffure, les costumes, la conception et les effets visuels, et anticiper ce qui est à venir

  • Accomplir de multiples tâches

    Porter attention à ce qui se passe pendant une prise tout en se préparant pour la prochaine

  • Innovation

    Trouver des solutions créatives sous pression lorsque l’imprévu survient

  • Communication

    Capacité de communiquer à un grand nombre de personnes exactement ce qui est exigé et réussir à les faire travailler ensemble, capacité de bien écouter la réalisatrice

Avec qui le 1er assistant réalisateur travaille-t-il ?

Les 1ers assistants réalisateurs travaillent en étroite collaboration avec le directeur de production, qui supervise l’ensemble des dépenses et des arrangements de la production. Ils travaillent également en étroite collaboration avec le 2e assistant réalisateur, qui est le principale contact hors plateau avec les autres départements et prépare la feuille d’appel, ainsi qu’avec le 3e assistant réalisateur, qui est le bras droit du 1er assistant réalisateur sur le plateau.

Comment devenir un/e 1er/ère assistant/e réalisateur/rice?

Il s’agit d’un poste supérieur qui exige plusieurs années d’expérience. La plupart des 1ères assistantes réalisatrices commencent en tant qu’assistante de production et gravissent les échelons. Voici quelques conseils:

Faites du réseautage en ligne: Créez un profil LinkedIn. Vérifiez s’il existe des pages Facebook ou bien d’autres groupes sur les médias sociaux pour les gens qui travaillent dans l’industrie du cinéma et de la télévision dans votre région. Il pourrait même y avoir des groupes pour les assistants de production ou d’autres rôles débutants. Joignez-vous à ces groupes.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Directeur de la photographie

Aussi connu comme : Directeur photo, DP

Quel est le rôle du directeur de la photographie ?

Le directeur de la photographie dirige les équipes de caméra et d’éclairage. Il est responsable des décisions artistiques et techniques relatives aux images capturées par la caméra.

Il se familiarise avec le scénario et travaille en étroite collaboration avec le réalisateur pour définir de la facture visuelle et de l’atmosphère du film. Il recherche ensuite des avenues pour parvenir à créer cette facture visuelle par l’entremise de l’éclairage, du cadrage et des mouvements de caméra. Il doit également prévoir ce dont il aura besoin en matière d’équipement et de personnel. Le directeur de la photographie (DP) travaille en collaboration avec d’autres équipes, comme celles du son et du réalisateur, pour coordonner les besoins de la production.

Durant la production, le DP coordonne l’équipe de tournage et travaille avec le réalisateur pour s’assurer que chaque scène est mise en place et tournée conformément à la vision d’ensemble. Il peut avoir une grande influence sur la facture visuelle et l’atmosphère du film. Pour chaque scène, le DP identifie la meilleure combinaison de caméras, de filtres et d’objectifs. Il détermine aussi les placements et les mouvements de caméra, ainsi que les éclairages les mieux adaptés à la situation.

Le directeur de la photographie est responsable de s’assurer que chaque plan correspond à la vision du réalisateur et à l’esthétique du film. Il visionne les prises avec le réalisateur et travaille en étroite collaboration avec le coloriste en postproduction. Sur les petites productions, il peut aussi parfois opérer la caméra.

Le directeur de la photographie est considéré comme l’un des principaux créatifs sur un plateau de tournage. Il s’agit d’un poste à la fois très technique et artistique, qui exige une expérience et une formation approfondies.

En quoi doit exceller le directeur de la photographie ?
  • Photographie

    Avoir l'œil pour la composition d’image et les couleurs, savoir raconter une histoire à travers un plan, comprendre les techniques de caméra et d'éclairage, puis savoir les utiliser pour susciter une réponse émotionnelle




  • Connaissance technique des caméras

    Avoir une compréhension approfondie de tous les équipements cinématographiques, des caméras, des objectifs, des moniteurs et des systèmes d’éclairage

  • Connaissances en montage

    Comprendre la méthode de travail de la postproduction, et comment les plans s'assemblent pour raconter une histoire cohérente

  • Prise de décision

    Savoir réfléchir rapidement, le plus souvent sous pression

  • Organisation

    Savoir planifier –déterminer comment les choses se feront et combien de temps cela prendra, obtenir les bons équipements et la bonne équipe, réfléchir aux considérations logistiques, artistiques et budgétaires dans un même élan

  • Communication

    S'assurer que tous les membres de l'équipe savent ce que l'on attend d'eux, travailler en étroite collaboration avec les machinistes et le chef-éclairagiste, diriger l'équipe et résoudre les conflits lors de situations pouvant parfois être stressantes

Avec qui le directeur de la photographie travaille-t-il ?

Le DP supervise et travaille en étroite collaboration avec l’équipe caméra. Celle-ci comprend les personnes suivantes : le caméraman qui, par son regard dans la caméra, devient les yeux du directeur de la photographie; le premier assistant-caméraman qui s’assure que les plans sont nets; le deuxième assistant-caméraman qui prépare l’équipement et consigne les plans; et le stagiaire caméraman qui assiste l’ensemble de l’équipe. Le DP travaille également de façon rapprochée avec le technicien en imagerie numérique dont le rôle est de s’assurer que tous les paramètres numériques des caméras sont réglés de manière à incarner la vision du DP, ainsi qu’avec l’opérateur de l’assistance vidéo, qui veille à ce que le réalisateur puisse voir ce qui est filmé.

Comment devient-on directeur de la photographie ?

Il s’agit d’un poste de haut niveau et on peut y accéder de différentes manières. Certains commencent comme caméraman stagiaire et gravissent les échelons jusqu’aux postes évoqués ci-dessus. D’autres arrivent par le biais du département de l’éclairage. L’IATSE dispose d’un excellent programme d’apprentissage qui constitue l’avenue la plus directe vers ce domaine. Vous pouvez également en apprendre beaucoup sur les caméras et les autres équipements dans le cadre d’un programme de production cinématographique au CÉGEP, à l’université ou dans le cadre de programmes de formation indépendants. Voici quelques conseils supplémentaires :

Prérequis en matière d’éducation : De nombreuses écoles de cinéma proposent des cours de cinématographie qui abordent l’éclairage, la conception des plans et la manière de raconter des histoires visuelles. Vous pouvez également commencer comme assistant de premier échelon dans l’équipe caméra, apprendre sur le tas et gravir les échelons.

Travailler pour une société d’équipement : contactez une société de location de matériel comme MELS, EVS ou Technicolor). Demandez si vous pouvez devenir stagiaire ou chauffeur pour eux. Vous en apprendrez ainsi davantage sur le matériel et vous vous ferez des contacts.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Directeur des lieux de tournage

Quel est le rôle du directeur des lieux?

Le lieu de tournage d’un film à un impact majeure sur l’aspect et l’histoire du film. C’est le travail du directeur des lieux de tournage de trouver ce lieu qui existe dans le monde physique et s’assurer qu’il soit accessible, sécuritaire et pas trop dispendieux.

En se basant sur le scénario et les discussions avec le réalisateur, les chefs décorateurs et les autres chefs de départements, le directeur des lieux commence leur rechercher. Les lieux qu’il ou elle repère pourraient être un désert, un manoir ou un passage souterrain douteux. Il visite les lieux, prends des photos et des notes détaillées, discutent avec les propriétaires des lieux et calcule les coûts. Elle présente ensuite ces résultats au réalisateur et, une fois approuvés, négocie et confirme les contrats avec les propriétaires.

Une fois le tournage débuté, le directeur des lieux gère le(s) lieu(x). Il ou elle s’assurent que tous les membres de l’équipe de tournage et les comédiens savent se rendre sur les lieux. Ils négocient le stationnement, le bruit, les sources d’alimentation, les besoins de traiteur et toutes permissions officielles nécessaires avec le gérant ou le propriétaire des lieux. Elles sont aussi responsables d’assurer qu’ils sont sécuritaires.

Une fois le tournage terminé, il ou elle s’assure que les lieux sont bien nettoyés et sécurisés avant de rendre les clés aux propriétaires. Tout dommage doit être signalé au bureau de la production et les créances réglés.

Quels sont les points forts du directeur des lieux ?
  • Repérer des lieux

    Avoir un bon œil pour l’architecture, connaissance des paysages, capacité de repérer des lieux et pouvoir visualiser comment ils pourraient être transformés en plateau

  • Intéressé par la photographie

    Savoir prendre de bonnes photos des lieux pour les présenter à l’équipe de la production

  • Droit

    Savoir suivre les responsabilités civiles et les lois de l’autoroute ainsi que la législation sur la santé et la sécurité

  • Négociation

    Obtenir le meilleur prix pour les lieux

  • Organisation

    Planifier, dresser un budget, prêter attention au détail et repérer les problèmes potentiels

  • Communication

    Bien travailler avec les propriétaires des lieux, les membres du public et les collègues de la production

  • Compétences en cartographie

    Avoir un bon sens de l’orientation et savoir lire des cartes

Avec qui le directeur des lieux travaille-t-il?

Recherchiste des lieux ou assistant au directeur de lieux
Les assistants du directeur des lieux aident avec le repérage des lieux en effectuant les recherches, prenant les photos et fixant les rendez-vous pour rencontrer les propriétaires. Si le lieu est approuvé, l’assistant du directeur des lieux organisent les visites techniques pour les chefs des autres départements. Lors de la production, ils et elles sont responsables d’écrire et de distribuer des lettres aux résidents des entourages pour les informer du tournage et font aussi le lien entre l’équipe de tournage et les propriétaires des lieux. À la fin de la journée, elles aident aussi le directeur de l’unité à nettoyer les lieux et le plateau.

Assistant à la production et des lieux
Les apprentis des lieux ou les assistants des lieux aident les directeurs des lieux et les recherchistes sur le plateau.

Comment devenir un directeur des lieux?

Des habiletés essentielles pour devenir un bon recherchiste des lieux comprennent savoir lire des cartes, comprendre et savoir ébaucher des contrats, avoir des compétences logistiques et administratives, savoir prendre des photos, savoir conduire et interagir avec les gens de façon professionnelle. Il n’y a pas de parcours académiques à suivre pour devenir un recherchiste des lieux, mais certains ont des formations en géographie ou en immobilier. Acquérir de l’expérience en tant qu’assistant à la production sur un plateau est une excellente façon de percer le domaine et travailler vers s’intégrer dans le département des lieux.

Voici quelques conseils :

Suivre un cours en santé et sécurité: Une compétence utile à avoir sur un plateau, surtout si vous travaillez avec des équipements et des véhicules. Suivre un cours en santé et sécurité peut vous démarquer de d’autres candidats.

Apprenez à conduire : Si possible, essayez d’avoir accès à une voiture. Vous serez plus versatile.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Superviseur musical

Que fait un superviseur musical?

Les superviseurs musicaux sont une voix créative clé dans la post-production du cinéma et télévision. Ils regardent le premier montage du film ou de l’émission de télévision lors de ce qu’on appelle une session de « spotting », où ils écrivent des notes sur les endroits où la musique est nécessaire. Ils recherchent les bonnes chansons et la bonne musique pour compléter l’histoire et le ton des scènes. Ils font des suggestions et échangent avec le directeur sur les bons choix pour le projet.

Une fois la musique sélectionnée, les superviseurs musicaux recherchent les titulaires de droits et les contactent pour obtenir les droits et les licences d’utilisation de la musique. Ils doivent parfois négocier le prix de certaines chansons, car elles peuvent être très chères. Une fois les droits obtenus, le superviseur musical assurera le suivi des droits et s’assure que les redevances et les crédits sont correctement distribués à l’aide de « cue cards » dans le générique de fin.

Quelles sont les compétences d’un superviseur musical?
  • Quelles sont les compétences d’un superviseur musical?

    Il faut avoir une vaste connaissance du paysage musical ainsi que de l'histoire de la musique. Cela aide à avoir une bonne idée des chansons à utiliser pour certaines scènes

  • Connaissance des droits et des licences

    Il faut connaître les lois sur le droit d'auteur et les différents droits et licences nécessaires au Canada pour acquérir une chanson

  • Connaissance de la réalisation cinématographique

    Il faut être capable de comprendre le processus de production, en particulier le processus sonore de post-production

  • Communication

    Il faut être capable de travailler avec plusieurs personnes dans la production et communiquer ses idées musicales au réalisateur. En plus, de parler à plusieurs détenteurs de droits de chansons différents et négocier avec eux

  • Organisation

    Il faut respecter le budget du son, noter clairement les suggestions musicales pour le film et enregistrer toutes les redevances et crédits des chansons

Avec qui travaille un superviseur musical?

Directeur
Le réalisateur est celui avec la vision créative que tout le monde aide à exécuter. Il a une idée générale ce qu’il veut pour le film. Il veut raconter l’histoire d’une certaine manière et a besoin de l’aide de beaucoup de personnes pour y arriver. Les réalisateurs sont de bons leaders et visionnaires, capables de transmettre leurs idées à l’ensemble de l’équipe.

Concepteur sonore
Les concepteurs sonores sont le plus souvent impliqués dans l’exécution et le montage d’audio précédemment composés ou enregistrés, tels que les effets sonores et les dialogues, mais cela peut également peut aussi amener la création de sons via des synthétiseurs ou d’autres instruments. Ils ajoutent et créent le paysage sonore du film, car tous les sons que vous entendez dans les films ne sont pas enregistrés sur le plateau.

Monteur
Le monteur regarde toutes les séquences enregistrées, sélectionne les prises à utiliser, puis utilise un logiciel de montage numérique pour assembler ces séquences en un long métrage terminé. Ils doivent analyser chaque plan (ce qui signifie parfois des centaines d’heures de séquences), en sélectionnant méticuleusement les prises qui permettront d’atteindre l’impact émotionnel et thématique souhaité d’un film.

Comment devenir superviseur musical ?

Les superviseurs musicaux doivent avoir une certaine expérience dans l’industrie de la musique ou dans des domaines liés à la musique. Ensuite, vous devez développer des contacts dans l’industrie du cinéma et des séries télévisées pour acquérir de l’expérience en travaillant sur des plateaux de tournage. Envisagez de faire partie d’une équipe de son en post-production sur de petites productions et de fournir vos connaissances en musique.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Directeur du Marketing

Aussi connu comme : Directeur de la commercialisation, Responsable du marketing

Quel est le rôle du directeur du marketing?

Le directeur du marketing identifie le public cible et crée une campagne de marketing pour attirer leur intérêt. Dans le monde du cinéma, cela pourrait se faire en utilisant des panneaux publicitaires, des affiches et une stratégie numérique. Pour une série télévisée, la promotion est faite en ciblant un métier (des professionnels d’une industrie en particulier) ou un public de consommateurs. La campagne peut comprendre de la publicité dans les médias écrits, à la télévision, au le cinéma, à des événements et même de la publicité numérique.

Le directeur du marketing supervise le tout et s’assure que le travail est fait, tout en travaillant avec des partenaires créatifs pour développer et livrer des images promotionnelles. Dans le monde du cinéma, le directeur du marketing pourrait aussi s’assurer que le film soit bien présenté aux acheteurs potentiels (entreprises de distribution), il ou elle peut aussi faire la publicité pour et présenté le film aux publics.

Les campagnes publicitaires peuvent variées tout dépendant des besoins de la production. Les films de grandes envergures avec des grandes vedettes ont souvent un plus gros budget de publicité que des petites productions. Le directeur du marketing prépare le budget publicitaire en tenant compte les prévisions des revenus, les coûts d’acquisition et les conditions des contrats. Si le film sort à international, la campagne doit être adapté aux cultures et pays différents.

Quels sont les points forts du directeur marketing?
  • Connaissance des publics

    Connaître les publics, recherche de statistiques des publics, comprendre comment ils regardent les séries télévisées ou film

  • Connaissance de l’industrie

    Connaître les tendances culturelles dans le monde du cinéma et de la télévision et comprendre comment elles sont reflétées dans les chiffres d’entrées

  • Marketing

    Savoir penser de façon créative et analytique, savoir créer des contenus captivants, comprendre les publics cibles et comment les intéresser

  • Communication

    Savoir écrire des textes convaincants, savoir engager des publics avec de milieux divers, partager sa vision avec l’équipe, servir de contact principal avec les autres équipe (tel celle des relations publiques, de l’acquisition et de vente)

  • Planification

    Créer un horaire pour le travail à faire pour une campagne et travailler avec un budget établit, prévoir le nombre de spectateurs ou déterminer le revenu d’un projet

Avec qui le directeur du marketing travaille-t-il?

Publiciste

Les publicistes créent le plan de sortie de film des distributeurs et aident à engendrer de l’intérêt autour du film dans les médias.
Ils et elles sont responsables d’obtenir une couverture médiatique pour le film en ayant des bonnes relations avec des journalistes et critiques. Ils créent des dossiers de presse, qui comprennent le synopsis du film, des notes de la production, les biographies des comédiens et des membres de l’équipe de tournage, des images et un dossier de presse électronique. Les publicistes de film établissent aussi l’horaire des projections pour la presse pour des films de plus grandes envergures. Elles peuvent aussi inviter les journalistes sur le plateau lors du tournage.

Ils s’occupent de tous les aspects principaux relies aux relations de presse et tiennent le distributeur et le producteur informer de tout développement au niveau de la publicité.

Assistant en marketing

Les assistants en marketing font tout ce que l’équipe de gestion leur demande, tel que la planification de tweet et commander le dîner pour des réunions.

Comment devenir un directeur du marketing?

Il n’existe pas qu’un seul parcours pour devenir un directeur du marketing. Débuter votre carrière dans un poste d’assistant en marketing pourrait vous aider à comprendre comment réaliser une campagne, faire de la recherche de marché et créer un budget. Vous pourrez aussi devenir un publiciste ou un agent de vente pour apprendre le domaine.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Directeur/rice de la distribution

Aussi connu comme : Gestionnaire de la distribution, distributeur/rice

Quel est le rôle du/de la directeur/rice de la distribution?

Les directrices de la distribution font en sorte que les films et les séries télévisées soient présentés au public par tous les moyens possibles, y compris les salles de cinéma, la télédiffusion, les chaînes diffusées par câble et les plateformes de diffusion en continu.

Dans le domaine du cinéma, les directeurs de distribution participent à des marchés du film où ils regardent des films et les acquièrent auprès des maisons de production ou des agents commerciaux. Ils négocient les droits de sortie de ces films. Ces ententes couvrent une période de temps déterminée et un ou plusieurs territoires spécifiques, et incluent également des ententes sur la promotion, la classification du film et les montages autorisés. Les directeurs de la distribution présentent ensuite le film à des diffuseurs (généralement des salles de cinéma). Ils leur livrent le matériel du film et planifient la sortie, y compris la manière dont le film sera commercialisé, en ciblant le public cible du film pour obtenir le plus de bénéfices possibles. La réception d’un film lors de sa première sortie en salle a un impact important sur le reste de sa diffusion.

En télévision, les distributrices jouent un rôle légèrement différent. Les séries dramatiques à gros budget sont généralement financées par des chaînes de télévision et des sociétés de distribution. La société de distribution avance de l’argent à la production de la série dramatique contre le droit de vendre les droits de diffusion durant un période déterminée dans des pays spécifiques. Elles peuvent également être responsables des retombées en termes de marchandisage ou de produits dérivés. Les directrices de distribution sont souvent essentielles au financement de la série en cours de développement (avant le tournage) et peuvent également jouer un rôle important en aidant à créer le contenu des nouvelles séries dramatiques.

Apprendre ou connaître différentes langues et le désir de voyager sont des atouts, lorsqu’on envisage une carrière dans la distribution.

En savoir plus

Quels sont les points forts du/de la directeur/rice de distribution?
  • Regarder des films

    Avoir une passion et des connaissances sur l’industrie, analyser d’un oeil critique les scénarios et les dossiers de production, connaître les festivals de cinéma et leur fonctionnement

  • Connaissance du marché

    Identifier et comprendre le public cible pour un film, savoir comment captiver leur attention, étudier les chiffres du box-office et des visionnements, connaître les tendances culturelles, y compris les statistiques passées, prédire ce qui sera un succès

  • Connaissance de l’industrie

    Avoir une connaissance approfondie de l’industrie du cinéma et de la télévision, y compris du processus de production, de la manière dont il est possible de transformer le talent en succès commercial, convertir les oeuvres des cinéastes en formats de diffusion

  • Négociation

    Savoir vendre, conclure des ententes au niveau international et mondial, comprendre les accords contractuels

  • Finances

    Gérer un budget et s’occuper des différents comptes, être très bien organisé

  • Réseautage

    Communiquer avec un large éventail de personnes dans l’industrie cinématographique

Avec qui le directeur de la distribution travaille-t-il?

Les directeurs de distribution acquièrent des films auprès des producteurs, des studios ou des agents commerciaux, puis travaillent avec les diffuseurs pour faire connaître le film au public.

Comment devenir un/e directeur/rice de distribution?

Les directrices de distribution commencent souvent leur carrière dans le commerce ou le marketing, ainsi un bon moyen pour accéder à ce poste est de devenir un assistant marketing. Vous pouvez également y parvenir en suivant une formation en production cinématographique. Que vos expériences soient principalement en production ou en commerce, vous devez avoir une bonne compréhension des deux domaines.

Voici quelques conseils supplémentaires :

Obtenez un diplôme: Un diplôme en commerce, en marketing ou en finance vous permettra de bien vous préparer à ce rôle. Vous pouvez également opter pour des études en production cinématographique.

Créez votre propre chaîne: Créez un blog de critiques ou une chaîne de contenu. C’est l’équivalent d’un portfolio pour le marketing. Vous pouvez envoyer un lien avec votre CV pour montrer vos compétences en écriture et en ligne, et tout aussi important, votre intérêt pour le cinéma et les séries télévisées.

Regardez d’autres industries: Envisagez d’occuper des postes dans la publicité ou le marketing de n’importe quelle industrie, parce que l’expérience dans ces domaines vous sera utile pour entrer dans le cinéma plus tard. Les agences de marketing peuvent avoir plus de postes disponibles que les productions cinématographiques et, souvent, les approches et techniques de marketing que vous apprendrez sont similaires à celles utilisées en cinéma. Une expérience en tant que journaliste ou attaché de presse sera un atout pour l’aspect publicitaire de la distribution.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

L’agent/e de vente

Aussi connu comme : Directeur/rice des ventes de films

Quel est le rôle de l’agent/e de vente?

Les agentes de vente, ou les compagnies de vente, agissent au nom de la productrice pour vendre les droits d’un film indépendant ou d’une série télévisée à des distributrices qui diffusent ensuite les films ou les séries sur différentes plateformes (salle de cinéma, télévision, DVD, Blu-ray, plateformes de diffusion en continu comme Netflix ou Amazon). Un film indépendant est un film qui n’a pas été produit par un grand studio américain. Leurs productions sont plutôt distribuées par leurs filiales dans le monde entier. Les agentes de vente négocient avec les distributrices en se basant sur les estimations de ventes et sur une évaluation détaillée de la valeur commerciale de la production.

Les agents de vente sont également responsables de la promotion. Ils font la promotion des films qu’ils représentent dans les festivals et les marchés du film, invitent les distributeurs à des projections et organisent des fêtes d’avant-première. Ils rassemblent et organisent la livraison de tout matériel physique du film et sont généralement impliqués dans le développement du plan de marketing.

Le moment où les agentes de vente sont impliquées dans une production varie. Les réalisatrices inconnues, qui ont généralement besoin d’une agente, doivent parfois finir leur film avant de trouver quelqu’un pour le prendre en charge. Dans d’autres cas, une agente de vente peut vendre un film à une distributrice sous la forme d’un concept, d’une ébauche de scénario, ou au stade du tournage ou de la post-production. Le financement d’un film dépend souvent des ententes que l’agente de vente a réussi à négocier au départ.

Les agents de vente acquièrent constamment de nouveaux contenus à vendre auprès des réalisateurs et établissent des relations avec des distributeurs dans le monde entier, ce qui implique généralement des déplacements.

Quels sont les points forts de l’agent/e de vente?
  • Sens commercial

    Avoir une conscience des tendances culturelles, comprendre et prévoir le marché tant au niveau mondial qu'au sein de chaque pays, reconnaître les talents qui y correspondent (avec la capacité de lire rapidement et minutieusement les scénarios)

  • Connaissance du processus de réalisation d'un film

    comprendre tous les aspects de la réalisation d'un film, du scénario à la post-production en passant par le financement

  • Marketing

    Être enthousiaste et posséder de bonnes compétences en vente afin d'obtenir des contrats compétitifs, être capable de présenter l'histoire d'un film de manière concise et engageante en personne, avoir une bonne compréhension du marketing digital et des médias sociaux

  • Réseautage

    Établir de bonnes relations et communiquer constamment avec les distributeurs et les programmateurs de festivals ainsi qu'avec les réalisateurs, utiliser ses compétences linguistiques pour voyager et découvrir d'autres cultures, avoir une connaissance approfondie des festivals et des marchés du film

  • Négociation

    Être flexible, capable de négocier les conditions, de rédiger des contrats, de comprendre les licences et les droits d'auteur

  • Finances

    Traiter les chiffres, avoir les connaissances financières nécessaires pour faire des prévisions de vente, négocier des financements et gérer un budget

Avec qui l’agente de vente travaille-t-elle?

Les agentes de vente communiquent avec les distributrices au nom des productrices et travaillent donc en étroite collaboration avec ces deux groupes. Elles collaborent également avec d’autres personnes du département des ventes et de la distribution, comme les gestionnaires du marketing et les publicistes.

Comment devenir un/e agent/e de vente?

Les postes d’agent de vente sont des postes supérieurs. Pour devenir un agent de vente, vous devez avoir un niveau élevé de connaissances et d’expérience de l’industrie. Il arrive que les compagnies prennent des assistants de vente sur les productions. Un autre bon moyen pour accéder à des postes de vente est de devenir assistant marketing.

Voici quelques conseils :

Obtenez un diplôme: Un diplôme en études cinématographiques, en droit, en études commerciales ou en médias et communications est un bon moyen d’entrer dans ce domaine. Il serait également utile d’étudier la production cinématographique, l’histoire du cinéma ou le financement des films.

Exigences éducatives: Des cours d’études commerciales, d’économie, d’anglais, de cinéma ou de politique sont utiles.

Obtenir un stage : Les stages sont des emplois avec une formation. C’est une excellente occasion de gagner de l’argent tout en apprenant. Ils sont une excellente occasion pour gagner de l’argent tout en apprenant. Il peut également être intéressant de chercher un emploi d’apprenti dans une industrie qui utilise des compétences similaires, comme celle d’agent littéraire dans l’édition. Cela pourrait vous aider à développer votre art et créer un portfolio que vous pourrez utiliser plus tard pour trouver votre place dans l’industrie cinématographique canadienne.

Suivez un cours de courte durée: Apprenez-en davantage sur le processus de financement d’un film afin d’améliorer votre connaissance des relations commerciales et financières au sein de l’industrie cinématographique.

Cherchez en dehors de l’industrie: Envisagez des postes en droit, en finance, en affaires ou en marketing dans n’importe quelle industrie, car l’expérience professionnelle dans la vente de films est très compétitive. Une expérience dans le domaine de la vente, des affaires ou de la finance montrera que vous avez les compétences analytiques nécessaires pour ce rôle.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Compositeur

Quel est le rôle du compositeur ?

Les compositeurs composent la musique originale qui reflète et communique l’atmosphère de l’histoire ainsi que les émotions des personnages. Une trame sonore originale doit être adaptée à un film.

Au début du projet, une idée de l’ampleur du travail est donnée aux compositeurs. Cela se produit à l’étape où le scénarimage est révisé afin qu’il corresponde à la trame sonore. Ils peuvent ensuite créer la musique pour le film en version finale. Les compositeurs recomposent la trame sonore en fonction des commentaires du réalisateur, du producteur et du monteur. Un extrait de musique pourrait avoir besoin d’une durée différente, souligner un moment à l’écran différent, ou avoir besoin d’une dimension complètement différente.

Les compositeurs doivent être conscients du genre cinématographique pour lequel ils composent. Pour des œuvres telles des comédies musicales ou des émissions de télévisions avec une chanson thème, le compositeur pourrait être impliqué dans la composition de cette musique originale. Ou bien il se peut qu’un autre musicien s’en occupe, avec le compositeur qui compose les morceaux d’accompagnement pour les chansons.

Sur des productions à gros budget, les compositeurs préparent les partitions pour l’orchestrateur et le copiste, généralement sur des fichiers MIDI. Dans la plupart des séries télévisées et productions à petit budget, les compositeurs font leur propre orchestration. Ils préparent aussi les aspects électroniques de la musique du film pour les sessions d’enregistrement et livre le produit fini au producteur accompagné de tous les médias enregistrables. Le rôle de compositeur exige de bonnes compétences dans la production, l’enregistrement et l’interprétation de la musique afin de réaliser leurs projets, puisque les budgets pour la musique sont souvent limités. Ce sont des travailleurs indépendants qui travaillent depuis leur propre domicile ou bureau.

Quels sont les points forts du compositeur ?
  • Musique

    Avoir un niveau très élevé de compétences techniques et musicales et savoir composer et transcrire des partitions de musique originale et de qualité, avec des idées musicales uniques et intéressantes qui correspondent au style de l’animation

  • Compétence de conteur

    Savoir communiquer l’histoire et refléter ses thèmes par la musique

  • Production musicale

    Avoir de bonnes compétences d’enregistrement et de production afin de créer des partitions de niveau professionnel, savoir utiliser des logiciels de composition musicale et d’édition de musique tels Avid ProTool

  • Communication

    Savoir travailler selon des instructions, agir sur des commentaires constructifs et composer de la musique pour contribuer à la vision globale du réalisateur, savoir créer un réseau de contact avec des musiciens qui peuvent contribuer à votre travail

  • Compétences en gestion d’affaires

    Comprendre les aspects légaux et contractuels du travail en tant que travailleur indépendant qui contribue son travail à un projet différent

Avec qui le compositeur travaille-t-il ?

Les compositeurs travaillent en étroite collaboration avec le réalisateur, le producteur et le monteur de la musique (s’il y en a un), et communiquent avec le concepteur sonore et le monteur de son.

Comment devenir un compositeur ?

Les compositeurs sont choisis en fonction de leur portfolio. Il faut un niveau élevé de compétences musicales et techniques, donc généralement tous les compositeurs sont des musiciens formés. Certains ont même des formations et diplômes en composition musicale pour le cinéma et la télévision. Néanmoins, la chose la plus importante c’est d’avoir un ensemble d’œuvres qui démontre bien vos compétences et style personnel. Vous devez aussi savoir créer de bonnes relations avec des cinéastes et musiciens. Même si vous travaillez sur des films d’action plutôt que des animations, cela vous donnera quand même une expérience inestimable dans le processus de l’ajout du son à un film.

Voici quelques conseils :

Regarder beaucoup de films et écouter de la musique : Regardez autant de films et d’émissions de télévision possible et portez attention à la façon dont la musique a été composée. Essayez de comprendre la façon dont la musique interagit avec le film et les styles musicaux varient entre les genres différents.

Monter un portfolio : Commencez à composer votre propre musique. Apprenez à utiliser les logiciels de composition musicale. Trouvez des cinéastes qui ont besoin de la musique pour leurs films et collaborer avec eux, ou bien vous pouvez pratiquer en composant de la musique pour des films qui existent déjà et l’utiliser dans votre portfolio. Monter un portfolio est essentiel.

Chercher plus loin que l’industrie : Les compositeurs travaillent dans plusieurs industries. À part les films d’action, les séries télévisées et les jeux vidéo, il y a aussi des emplois dans la publicité et le théâtre. Cherchez un emploi dans un de ces domaines et acquérez l’expérience que vous pourrez utiliser plus tard pour devenir un compositeur pour les films d’animation.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Producteur/rice

Que fait un/e producteur/rice?

Les producteurs sont généralement les personnes « en charge » d’une production cinématographique ou télévisuelle. Elles sont chargés de développer un projet dès le début, de réunir et de gérer les fonds, de rassembler l’équipe et de superviser tous les aspects de la préproduction, de la production et de la postproduction. Ils sont souvent les premiers à s’impliquer, en repérant l’opportunité créative et la viabilité commerciale d’une production. Elles restent la force motrice jusqu’à la distribution. Les producteur/rices sont les principaux décideurs. Ils proposent des idées d’histoires et engagent des scénaristes ou choisissent et obtiennent les droits d’un scénario. C’est ce qu’on appelle « prendre une option » sur un scénario.

Ils décident de l’ampleur et du budget du film et recherchent des financements auprès des investisseurs, des studios et des distributeurs. Elles embauchent tous les membres de l’équipe « au-dessus de la ligne », comme le producteur délégué et le réalisateur. Ils travaillent ensuite avec les idées créatives du réalisateur, prenant souvent des décisions créatives, et approuvent ensuite les coûts de production. Les producteur/rices repèrent et corrigent les problèmes potentiels tout au long du processus de production.

Ils approuvent les lieux de tournage et engagent une équipe de collaborateurs pour la production, déléguant certaines responsabilités à un producteur délégué ou à la directrice de production. Il leur incombe de créer un bon environnement de travail et elles communiquent constamment avec tout le monde pour que tout se passe bien. Ils ont la responsabilité légale ultime de la santé et de la sécurité de l’équipe sur le plateau et de la livraison d’un film terminé à la fin du processus de production.

Les producteur/rices doivent être de bons communicateurs pour s’assurer que tout le monde travaille dans le même sens. Elles sont responsables de la création d’un bon environnement de travail et du bon déroulement de la production.

Y a-t-il différents niveaux dans le métier de producteur ?

Oui ! Il existe différents niveaux d’implication pour les différents postes de producteur, en fonction des besoins de la production. Ces différents rôles comportent différents aspects d’implication et de responsabilité, mais tous exigent que vous ayez les mêmes compétences en tant que producteur. Le producteur principal reçoit un simple crédit « Producteur ». Bien qu’il existe d’autres crédits (comme celui de producteur exécutif) qui peuvent sembler plus élevés, le producteur est celui qui est responsable.

Producteur/rice associé/e
Un/e producteur/rice associé/e (souvent appelé assistant producteur ou simplement PA) est un/e producteur/rice junior qui travaille en étroite collaboration avec le producteur principal pour mettre sur pied une émission de télévision ou un projet de film. L’objectif d’un PA est de devenir un jour un producteur principal et il doit donc être formé à tous les aspects de la production. Les producteurs associés relèvent directement du producteur principal.

Producteur/rice exécutif/ve
Les producteurs exécutifs apportent des contributions de haut niveau pour que le projet puisse être créé. Il peut s’agir de fournir un financement, de développer le projet pour un studio, de faire des présentations clés, de fournir des ressources ou de servir de mentor. Les PE ne participent généralement pas au processus de création ou à la gestion quotidienne de la production, à l’exception des conseils qu’ils peuvent donner. Certains PE sont le premier point de contact dans le processus de production – ils acceptent un scénario ou donnent le feu vert à un film – mais ils transmettent ensuite la responsabilité au(x) producteur(s). Ils sont le partenaire silencieux, ou un leader dans l’industrie du cinéma et de la télévision et doivent d’abord être un producteur.

Quelles sont les qualités d’un/e producteur/rice ?
  • Production cinématographique et télévisuelle

    Connaissance approfondie de tous les processus de création d'un film ou d'un programme télévisuel, y compris l'écriture de scénarios, la réalisation et le montage

  • Narration

    Savoir comment raconter une histoire, prendre et approuver des décisions créatives qui permettent de bien le faire

  • Sens commercial

    Comprendre ce qui fait le succès d'un film, être capable de le commercialiser auprès des distributeurs et du public

  • Leadership

    Motiver et bien communiquer avec tout le monde tout au long du projet, assumer la responsabilité des décisions et des résultats, créer une bonne atmosphère de travail et respecter les réglementations légales sur le lieu de travail, être une figure de proue

  • Adaptabilité

    Travailler dans des environnements stimulants et changeants, résoudre des problèmes sur le vif, prendre des décisions rapides et efficaces et être capable d'établir des priorités

  • Organisation

    Maîtriser l'ensemble du projet, préparer les plannings et le budget de production en utilisant des compétences financières pour obtenir des financements et négocier les salaires

  • Connaissance du secteur

    Avoir une connaissance approfondie et une passion pour les séries télévisées, comprendre les tendances du public, prévoir ce qui sera populaire

  • Créativité

    Générer des idées nouvelles et passionnantes, reconnaître des idées nouvelles et passionnantes chez les autres, avoir l'esprit d'entreprise

  • Négociation

    Avoir un bon sens des affaires, savoir vendre, persuader et conclure un accord financier

Avec qui travaille un/re producteur/rice ?

Tout le monde. Les producteurs dirigent et communiquent avec l’ensemble de l’équipe de production ainsi qu’avec les équipes de distribution et de marketing. Elles répondent parfois aux producteurs exécutifs de la production télévisuelle, qui sont les responsables du studio de cinéma, les financiers ou les responsables généraux d’une série.

Comment puis-je devenir un/e producteur/rice ?

Si la production peut s’apprendre à l’école, on acquiert généralement de l’expérience ailleurs dans le département de production, en passant par exemple d’assistant de production à coordinateur de production, directeur de production ou producteur délégué. Il n’est pas nécessaire de faire une école de cinéma. Pour cet emploi, vous devrez combiner des compétences commerciales et une vision créative, et comprendre les deux côtés de l’industrie.

Constituez un portfolio : Créez une vidéo que vous pourrez montrer aux collaborateurs et aux financiers.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Réalisateur/rice

Aussi connu comme : Cinéaste

Que fait un/e réalisateur/rice ?

Les réalisateurs sont les responsables créatifs du film. Elles contrôlent les aspects artistiques et dramatiques d’un film et visualisent le scénario (ou script) tout en guidant l’équipe technique et les acteurs, de la pré-production au montage final dans la réalisation de la vision.

Ils sont employés par le producteur exécutif ou la productrice, qui est responsable d’une production. Les réalisatrices partent d’un scénario et travaillent avec un scénariste et parfois avec une équipe d’édition du scénario, comme l’éditrice du scénario. Il n’est pas rare que le réalisateur soit également le scénariste. Le travail d’un/e réalisateur/rice consiste à imaginer le scénario sous une forme visuelle. Dès qu’une production a réuni les fonds dont elle a besoin, elle travaille en étroite collaboration avec les producteurs pour nommer les chefs de département, tels que le directeur de la photographie, la première assistante réalisateur et le concepteur de production.

Elles travaillent ensuite avec les producteurs et les directrices de casting pour sélectionner les acteurs et avec la directrice de la photographie pour développer le style de tournage, y compris les notes sur les plans de caméra et les modifications du scénario. Certaines réalisatrices font répéter les acteurs avant le tournage, mais pas toutes. Ils « bloquent » la performance avec les acteurs avant le début du tournage, ce qui signifie qu’ils chorégraphient la position des acteurs par rapport à la caméra, leurs déplacements et ceux de la caméra au cours d’un plan et la manière dont ils délivreront leur dialogue.

De plus, le/la réalisateur/rice donne des instructions aux autres membres de l’équipe, notamment aux responsables de l’éclairage, des costumes et du maquillage. Les réalisateur/rices s’efforcent d’obtenir la meilleure performance possible des acteurs, mais ils doivent également s’assurer que tous les aspects techniques sont en place pour obtenir une bonne scène filmée.

Après le tournage, elles dirigent le montage d’un film, en préparant un « montage du réalisateur ». Ce montage sera examiné par les producteurs, les distributeurs et d’autres collaborateurs avant que le montage final ne soit achevé.

Quelles sont les qualités d'un/e réalisateur/rice ?
  • Leadership

    Partager la vision du film avec des personnes de différents départements, les inciter à donner le meilleur d'eux-mêmes, gérer les acteurs et l'équipe, prendre des décisions créatives

  • Imagination

    Envisager le film qu'ils veulent créer, le visualiser, l'entendre, créer leur vision et l'exécuter

  • Connaissance des arts

    Avoir une passion et une connaissance approfondie du cinéma et des séries télévisées, apprécier tous les genres d'art, de manière à pouvoir puiser des idées dans un éventail de sources

  • Production

    Comprendre le processus de production d'un film ou d'une fiction TV du début à la fin, d'un point de vue technique et créatif

  • Garder son calme sous pression

    Travailler méthodiquement dans un environnement très stressant, prendre des décisions créatives lorsque les choses ne se déroulent pas comme prévu

Avec qui le/la réalisateur/rice travaille-t-il/elle ?

Les réalisateur/rices détiennent la vision créative de l’ensemble de la production et entretiennent donc des relations avec tous les chefs de département. En pré-production, elles travaillent en étroite collaboration avec les producteurs, les directrices de casting et le concepteur de la production. Pendant la production, ils entretiennent des relations étroites sur le plateau avec la directrice de la photographie et le premier assistant réalisateur. En post-production, les réalisateur/rices travaillent avec le monteur image et le monteur son pour « couper » le film ou le programme afin de créer un produit final satisfaisant.

Comment puis-je devenir un/e réalisateur/rice ?

Il existe de nombreuses voies pour devenir un/e réalisateur/rice de films. Certains débutent en tant que scénaristes, directeurs de la photographie, productrices, monteurs de films ou actrices. D’autres vont à l’école de cinéma et commencent par réaliser leurs propres courts métrages indépendants avant d’obtenir un diplôme pour des longs métrages.

Quelle que soit la voie choisie, il s’agit d’un poste qui exige une connaissance approfondie du processus de production de films ou de séries télévisées. Il vaut la peine de commencer votre carrière en travaillant comme assistant de production sur un plateau ou dans un bureau de production avant de gravir les échelons jusqu’aux postes de débutants.

Voici quelques conseils supplémentaires :

Formation : La formation est toujours une bonne idée. Au Canada, il y a des tonnes de programmes dans les collèges et les universités. Il existe également de nombreux cours indépendants. De longue durée ou de courte durée. Vous pouvez également vous lancer, essayer d’entrer sur un plateau de tournage et acquérir de l’expérience. Voici une liste de programmes universitaires et collégiaux.

Constituez un portfolio : Créez des projets que vous pourrez présenter à vos employeurs. Réalisez votre propre court-métrage, peut-être en utilisant votre smartphone, et montez-le. Ce processus est très utile.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Chorégraphe de combat

Que fait un chorégraphe de combat ?

Les chorégraphes de combat conçoivent et réalisent des séquences de combat pour le cinéma et la télévision. Tout comme les chorégraphes de danse, ils enseignent aux acteurs comment bouger de différentes manières, afin de rendre les scènes de combat réalistes et/ou historiquement exactes, tout en assurant la sécurité des acteurs et de l’équipe. Bien que la connaissance de divers styles de combat soit nécessaire pour cette carrière, les chorégraphes de combat doivent aussi comprendre la mise en scène théâtrale et les principes de la chorégraphie. Avant de chorégraphier des combats, les individus doivent d’abord être formés à la façon de se battre dans des styles particuliers, tels que le combat au corps à corps, l’escrime et les arts martiaux.

Quelles sont les compétences d’un chorégraphe de combat ?
  • Forme physique

    Il faut être en bonne forme physique et bien comprendre le conditionnement physique, ainsi qu’être conscient des mouvements complexes du corps humain et posséder des habiletés en arts martiaux ou en gymnastique

  • Flexibilité

    Il faut être capable de s'épanouir dans des situations changeantes et apprécier la spontanéité

  • Chorégraphie

    Il faut être capable de planifier de grandes séquences de combat et de cascades

  • Attributs physiques

    Il faut avoir une bonne vue, des réflexes rapides, de la flexibilité et un bon sens du timing

  • Organisation

    Il faut avoir les compétences nécessaires pour organiser l'équipe de cascadeurs, la documentation et les plans pour chaque scène

Avec qui travaille un chorégraphe de combat ?

Les chorégraphes de combat travaillent avec le réalisateur et les acteurs pour avoir une idée de quoi aura l’air la scène de combat. Ils travaillent également avec des cascadeurs lorsque les acteurs sont incapables d’exécuter les séquences de combat ou une partie des séquences. Ils enseignent aux cascadeurs et aux acteurs les mouvements du combat. Ils travaillent également avec le coordinateur de cascades pour passer en revue les cascades spécifiques.

Comment devenir un chorégraphe de combat ?

Les chorégraphes de combat doivent être physiquement actifs et formés dans un style quelconque d’arts martiaux, de gymnastique ou de disciplines de combat. De nombreux chorégraphes de combat commencent comme cascadeurs avant de pouvoir prendre le rôle de chorégraphes de combat. Les chorégraphes de combat peuvent également développer leurs compétences en chorégraphiant une danse ou des productions théâtrales à grande échelle, et en développant les connaissances nécessaires pour planifier et travailler avec un grand nombre de personnes.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Coordinateur de cascades

Que fait un coordinateur de cascades?

Un coordinateur de cascades est responsable d’organiser et coordonner les cascades pour un film ou une série télévisée, ainsi qu’embaucher les cascadeurs. Dans bien des cas, le coordinateur de cascades planifie le budget, crée et chorégraphie les cascades selon le scénario et la vision du réalisateur. Ils ont habituellement de l’expérience en tant que cascadeur, un rôle décrit plus bas.

De nombreuses cascades réalisées par les cascadeurs sont très dangereuses et le coordinateur des cascades est chargé de s’assurer que les mesures de sécurité sont en place. Ils collaborent avec les comédiens et l’équipe pour trouver la meilleure façon d’exécuter les cascades requises dans le film.

Quelles sont les compétences d’un coordinateur de cascades?
  • Forme physique

    Il faut être en bonne forme physique, comprendre les mouvements complexes du corps humain et posséder des habiletés en arts martiaux ou en gymnastique

  • Chorégraphie

    Il faut être capable de planifier de grandes séquences de combat et de cascades

  • Organisation

    Il faut avoir les compétences nécessaires pour organiser l'équipe de cascadeurs, la documentation et les plans pour chaque scène

  • Flexibilité

    Il faut être capable de s'épanouir dans des situations changeantes et apprécier la spontanéité

  • Attributs physiques

    Il faut avoir une bonne vue, des réflexes rapides, de la flexibilité et un bon sens du timing

Avec qui travaille un coordinateur de cascades?

Les coordinateurs de cascades travaillent avec le réalisateur et le producteur pour se faire une idée du film et pour identifier les cascades prévues. Ils travaillent avec les cascadeurs pour répéter la chorégraphie des cascades à l’avance tout en mettant des mesures de sécurité en place. Les coordinateurs de cascades travaillent également en étroite collaboration avec l’équipe sur le terrain, comme les machinistes, pour s’assurer que tout est en place pour les cascades.

Comment devenir coordinateur de cascades?

De nombreux coordinateurs de cascades commencent comme cascadeurs avant de pouvoir assumer le rôle de coordinateur de cascades. Les coordinateurs de cascades doivent être physiquement actifs et formés à une forme d’arts martiaux, de gymnastique ou de discipline de combat. Les coordinateurs de cascades peuvent également développer leurs compétences en chorégraphiant une danse ou des productions théâtrales à grande échelle, et en développant les connaissances nécessaires pour planifier et travailler avec un grand nombre de personnes.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Directeur de casting

Quel est le rôle du directeur de casting?

Les directeurs de casting repèrent les vedettes qui donneront vie aux personnages d’un film ou d’une série télévisée. Ils sont embauchés par une maison de production afin de trouver des comédiens pour leurs rôles.

Les directeurs de casting lisent les scénarios et se rencontrent avec les producteurs et les réalisateurs afin de comprendre le genre de personne qu’ils recherchent. Ils doivent trouver quelqu’un qui répond physiquement au personnage, mais qui sait aussi bien jouer le rôle. Elles doivent donc aussi comprendre l’art de la scène. Les producteurs peuvent parfois avoir de nombreuses exigences. Mais à d’autres moments, ils donneront peu de précisions à ce qu’ils veulent. Les directeurs de casting doivent tenir compte de la disponibilité des comédiens, les frais et si le comédien/comédienne pourra générer de l’intérêt du public. Alors qu’un directeur de casting peut donner son avis par rapport aux rôles vedettes, l’essentiel de leur fonction est de trouver des comédiens pour plusieurs rôles de soutiens et petits rôles nécessaires pour le film.

Ils sont ensuite responsables d’annoncer les sessions de castings aux comédiens et leurs agents, de créer une liste des rôles avec une brève description des personnages, de choisir les comédiens qui seront choisis pour interpréter aux auditions, de gérer le processus d’audition et de travailler avec le réalisateur et les producteurs pour faire les sélections finales et négocier leurs ententes (telles leurs paies ainsi que d’autres aspects de leurs contrats) avec la production. Une fois que l’équipe de comédiens est choisie, le travail du directeur de casting n’est pas terminé ! Il reste le lien principal entre la production et les agents/gérants des comédiens au cours de toute la production.

Quels sont les points forts du directeur de casting ?
  • Connaissance de l’industrie

    Avoir de bonnes connaissances de et une passion pour le cinéma et la télévision et savoir reconnaître les réalités changeantes de l’industrie

  • Connaissance des comédiens

    Savoir établir des liens avec les comédiens et les professionnels de l’industrie, avoir une bonne compréhension de l’art de la scène et connaître les comédiens nouveaux et existants, avoir une bonne mémoire pour les comédiens déjà vu

  • Savoir dénicher le talent

    Savoir reconnaître des comédiens avec des qualités de vedette et qui s’adapteront parfaitement aux projets et rôles, avoir de la patience pour mener une longue et minutieuse recherche pour le bon comédien pour chaque rôle

  • Communication

    Communiquer efficacement avec les réalisateurs et les producteurs afin de bien comprendre les exigences et pouvoir diriger les comédiens

  • Négociation

    Être diplomatique, travailler avec les agents pour négocier les contrats, avec de bonnes compétences financières, savoir se tenir à un budget

Avec qui le directeur de casting travaille-t-il?

Les directeurs de casting travaillent avec les producteurs et les réalisateurs (et souvent même les scénaristes). Ils travaillent avec le réalisateur pour comprendre ce qu’il recherche comme comédien et trouvent des candidats potentiels. Ils travaillent aussi avec les comédiens au cours des auditions pour les rendre à l’aise et les préparer pour leur audition.

Comment devenir un directeur de casting?

Il n’y a pas d’exigences ou de formations spécifiques nécessaires pour travailler en casting. La chose la plus importante c’est d’avoir de vastes connaissances des productions cinématographiques ou télévisées et connaître les comédiens nouveaux et existants. Il faut savoir dénicher le talent. C’est un rôle que l’on apprend en cours d’emploi, en aidant des directeurs de casting bien établis et ensuite monter les échelons. Le réseautage et établir des liens avec des agences de casting est une bonne façon de s’intégrer dans ce domaine. En débutant dans un rôle de stagiaire, vous pourrez apprendre le métier en aidant à mener les auditions en faisant des tâches telles qu’amener les comédiens dans la salle d’audition, régler les micros et les caméras, lire les répliques de l’autre personnage lors de l’audition d’un acteur, etc. Les stagiaires peuvent ensuite postuler pour des postes d’assistant au casting et gravir les échelons vers un rôle d’associé au casting et au-delà.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Service de coursiers de production

Aussi connu comme : Les grouillots

Quel est le rôle du service de coursiers de production?

Le service de coursiers de production, qu’on appelle également « les grouillots », est un service de production cinématographique, télévisuelle ou vidéo qui offre aux membres de la distribution et de l’équipe des collations et des boissons à tout moment de la journée de travail.

Dans le cas de productions à plus petite échelle, on installe une table principale pour les collations et les boissons et cette table demeure bien garnie pendant toute la journée et ce, tous les jours. Elle peut également être l’endroit où se procurer d’autres types de fournitures telles qu’une trousse de premiers soins, des bandages, des comprimés Aspirin, de la gomme à mâcher, des antiacides, des cure-dents, du désinfectant pour les mains, un écran solaire, et des chauffe-mains. Pour les plus importantes productions, des cantines mobiles sont installées pour offrir des repas chauds cuisinés pendant la journée comme des hot dogs ou du chili, ainsi que d’autres articles tels que des sandwiches préemballés ou des fruits.

Le traiteur, de son côté, offre des repas chauds complets que prépare un particulier ou une entreprise, que ce soit un restaurant ou un service de traiteur. Dans le cas de la plupart des productions à plus grande échelle, les repas sont habituellement offerts par un traiteur, mais peuvent l’être à tout moment de la journée. Ces repas sont habituellement choisis d’avance et prêts à des heures précises afin de ne pas retarder la production.

Quelles sont les compétences des services de coursiers de production et de traiteur?
  • Établissement d’un horaire

    Un service de coursiers de production doit établir un horaire de préparation des aliments convenant à l’horaire de tournage de la production, puisque personne ne doit attendre pour manger

  • Capacité d’effectuer de multiples tâches

    Il faut souvent préparer plusieurs différents repas à la fois

  • Service à la clientèle

    Interagir avec d’importants groupes de personnes qui ont faim requiert de la patience et un sourire

  • Accomplir de multiples tâches

    Posséder les connaissances et les accréditations attestant que vous pouvez manipuler des aliments de façon adéquate et sans danger

Avec qui les services de coursiers de production et de traiteur travaillent-ils?

Ces services travaillent séparément, mais interagissent avec la distribution et l’équipe sur un plateau.

Que dois-je faire pour devenir un service de coursiers de production ou un traiteur?

Il n’y a pas vraiment d’études précises pour avoir une carrière comme coursier de production, mais vous devez posséder des connaissances dans le domaine alimentaire ainsi qu’une connaissance approfondie de la salubrité alimentaire. Les entreprises de traiteur sont habituellement gérées par des entrepreneurs ayant fait des études dans le domaine culinaire ou issus de l’industrie de la restauration et de l’hôtellerie. L’obtention d’une accréditation en salubrité des aliments est nécessaire pour commencer une telle carrière.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Chef machiniste

Quelles sont les tâches d’un Chef machiniste?

Le Chef machiniste est à la tête du département technique sur un plateau de tournage. Le Chef machiniste a les mêmes compétences que les Machinistes, mais ils prennent en charge tous les machinistes qui travaillent sur une production.

Avant le début du tournage, le Chef machiniste analyse le scénario et détermine (avec le Directeur photo et le Réalisateur) quel équipement sera nécessaire pour opérer la caméra durant chaque scène. Il fait une liste de l’équipement nécessaire et s’assure avec la production d’avoir la meilleure équipe possible. Si le tournage se déroule dans un lieu avec des climats extrêmes, comme le désert du Sahara ou le sommet de l’Everest, il doit souvent adapter l’équipement pour les opérateurs de caméra.

Le Chef machiniste doit déterminer comment bâtir correctement les plateformes et l’équipement nécessaires à l’équipe pour créer une vision artistique. Il indique tous les supports qui apparaissent sur les plans des départements d’éclairages et de caméras.

Durant la production, le Chef machiniste est en charge du département technique et organise la construction et l’ajustement de toute structure qu’il a créée. Il le fait avec l’aide de l’Assistant machiniste, qui s’occupe des tâches quotidiennes.

Quelles sont les qualités d’un Chef machiniste?
  • Connaissance des caméras et des supports

    Compréhension des besoins techniques des caméras ainsi que des bases, des chariots, des grues et des flèches à bras sur lesquelles elles sont montées

  • Leadership

    Motiver et assurer une communication optimale avec l’entièreté de l’équipe, assumer la responsabilité de certaines décisions et de leurs résultats, maintenir un climat de travail agréable

  • Innovation

    Savoir trouver des solutions aux problèmes rapidement, savoir adapter les équipements à un environnement particulier

  • Communication

    Être à l’écoute du Directeur photo, être en mesurer d’expliquer et partager de l’information avec les interprètes ainsi que le reste de l’équipe, tout particulièrement sous pression

  • Capacité de levage

    Savoir comment lever de l’équipement de façon sécuritaire et avoir une bonne endurance physique

Avec qui le Chef machiniste travaille-t-il?

Le Chef machiniste travaille de près avec l’équipe technique. De plus, il travaille de près avec le Directeur de la photographie et le Réalisateur sur les plans de gréement de la production. Avec le Directeur de la photographie, il travaille également avec le Département des caméras ainsi que le Service électrique.

Comment puis-je devenir Chef machiniste?

Le meilleur moyen pour commencer est de contacter votre syndicat local de l’IATSE à propos de leurs programmes de formation. Ils seront possiblement en mesure de vous diriger vers une production qui nécessite un Machiniste stagiaire. Après avoir obtenu les qualificatifs requis pour devenir Machiniste, vous pouvez appliquer à différents postes offerts par des productions syndiquées.

Après avoir été Machiniste sur plusieurs tournage set avoir gagné de la confiance en ce domaine, vous pouvez mettre cette expérience à profit en devenant Assistant machiniste. Il s’agit de la seconde en personne en charge du Département technique. Par la suite, vous pouvez monter au rang de Chef machiniste.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Superviseur VFX

Aussi connu comme : Artiste principal en effets visuels (VFX)

Quelles sont les fonctions du superviseur VFX ?

Son rôle consiste à superviser toutes les activités liées aux effets visuels, ainsi qu’à gérer le personnel technique et artistique de l’équipe des effets visuels. Bien qu’il s’agisse d’un rôle créatif, la plupart des superviseurs VFX possèdent un solide bagage technique et sont capables de prendre des décisions éclairées quant au moyen le plus efficace pour résoudre un problème donné. Souvent, le superviseur travaille en équipe avec un producteur d’effets visuels et un superviseur d’infographie.

Le superviseur VFX travaille sur le projet dès les premières étapes de la préproduction. Il est le principal point de liaison entre le studio d’effets visuels et le réalisateur ou le producteur du film ou de l’émission télévisée. Ce duo décide des effets visuels requis pour chaque plan du film, Puis le superviseur des effets visuels travaille avec les artistes VFX pour créer des prototypes. Et peuvent contenir de l’art conceptuel ainsi que des images de synthèse en 3D. Ceux-ci permettront de définir le style des effets visuels de la production

Le superviseur VFX est présent lors du tournage afin de voir à ce que les plans soient satisfaisants et qu’ils fonctionneront avec les éléments VFX. Il continue de diriger son équipe au moment de la postproduction. Le superviseur VFX supervise la qualité de tout le travail réalisé et en assure la conformité avec la vision du réalisateur et/ou du producteur.

Quelles sont les compétences requises pour être superviseur VFX ?
  • Talent artistique

    Avoir d'excellentes compétences en matière de conception, de mise en page, de couleur et de composition

  • Connaissance de la photographie

    Comprendre les appareils photo, la cinématographie et la façon dont les films sont réalisés, être capable d'orienter le tournage de façon à ce qu'il soit bien adapté aux effets visuels

  • Connaissance des programmes d’effets spéciaux

    Être capable d'utiliser les logiciels pertinents, tels que Maya, Blender, Nuke et Photoshop

  • Collaboration

    Savoir collaborer est essentiel, notamment lors de la préproduction alors que le superviseur VFX travaille avec le réalisateur ou le producteur pour décider des plans qui nécessiteront des effets visuels. Le résultat doit respecter leur direction créative et artistique

  • Leadership

    Être en mesure de motiver les artistes VFX de tous les services en les amenant à donner le meilleur d'eux-mêmes. En plus de gérer leur production en matière de qualité et d'échéances, le superviseur VFX est responsable de leur communiquer la vision du réalisateur et du producteur

  • Communication

    Être capable d'exprimer clairement ce qui doit être fait sur le plateau pour réaliser les plans VFX souhaités, être capable de relayer l'information entre la production et les artistes de VFX

Avec qui le superviseur VFX travaille-t-il ?

Le superviseur VFX travaille avec le réalisateur et le producteur du film. Ensemble, ils décident des effets visuels requis pour chaque plan. Il dirige également les différents types d’artistes VFX au sein d’une entreprise ou d’un studio d’effets visuels.

Comment devenir un superviseur VFX ?

Le poste de superviseur VFX est le niveau de direction le plus élevé au sein d’une entreprise ou d’un studio VFX. Par conséquent, vous commencerez nécessairement par occuper d’autres fonctions plus subalternes en effets visuels avant d’atteindre ce poste. Les superviseurs VFX doivent posséder les mêmes compétences techniques et la même maîtrise des logiciels que les artistes VFX moins expérimentés. Vous pourriez faire vos premiers pas dans le domaine de la VFX en tant que rotoscopiste ou comme artiste de préparation, puis progresser à partir de là. Dans ce contexte, il est important de vous créer une vidéo de présentation pour illustrer vos capacités (même les superviseurs VFX établis ont parfois leur propre vidéo). Vous pouvez également débuter dans l’équipe de production en tant que coordonnateur ou comme assistant, en vue de progresser par la suite.

Niveau d’études requis : un diplôme universitaire – en production cinématographique et télévisuelle, en animation informatique ou en art et design – est essentiel. Ces disciplines sont enseignées dans de nombreux collèges, universités et écoles d’art. Une formation à l’utilisation des effets visuels et des logiciels d’animation est indispensable.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.