Reel Opportunities

Superviseur/euse de post-production

Quel est le rôle du/de la superviseur/euse de post-production?

Les superviseuses de post-production aident les producteurs à obtenir les meilleurs résultats possibles dans le processus de montage sans dépasser le budget. Les superviseuses de post-production sont le lien principal de communication entre les productrices, les réalisatrices, les monteuses vidéos et sonores, les installations de tiers et la comptable de production. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un rôle créatif, la superviseuse de post-production est essentielle à la livraison du film ou de la série télévisée.

Pour des films qui utilisent du CGI (des images de synthèse créées par ordinateur), ils s’assurent que le producteur soit conscient des éléments créatifs et financiers à considérer avant même que la post-production du film ne commence.

Les superviseurs de post-production participent à l’embauche du personnel pour le montage, tel que les monteurs sonores et les concepteurs de titrage. Ils travaillent en étroite collaboration avec le comptable de production en lui fournissant des informations précises pour les rapports de coûts.

Elles continuent généralement à travailler sur la production jusqu’à ce que tous les éléments nécessaires pour l’achèvement du film soient livrés. Cela inclut la musique et les effets sonores, ce qui permet de remplacer la piste de dialogues par d’autres langues différentes.

Quels sont les points forts du/de la superviseur/euse de post-production?
  • Comprendre la post-production

    Connaître en détail le processus, rester à jour sur les effets causés par une technologie en constante évolution

  • Budgétisation

    Planifier, utiliser un logiciel de budget pour films, suivre les dépenses

  • Capacité multi-tâches

    Être capable de prioriser des demandes contradictoires

  • Résolution de problèmes

    Trouver des solutions aux problèmes créatifs et pratiques

  • Communication

    Convaincre les producteurs des possibilités créatives et des restrictions du poste, maintenir une bonne ambiance de travail pour toute l’équipe

Avec qui le superviseur de post-production travaille-t-il?

Le superviseur de post-production travaille en étroite collaboration avec les équipes de l’image et le son, en particulier avec le monteur, l’assistant monteur et le monteur sonore. Ils travaillent aussi avec le coordonnateur de post-production et les assistants de production.

Comment devenir un/e superviseur/euse de post-production?

La plupart des superviseuses de post-production ont travaillé dans l’industrie pendant au moins quatre ans, soit dans le montage, le son ou la gestion. Il est essentiel d’avoir une connaissance approfondie des processus très complexes de la post-production. La majorité des superviseuses de post-production commencent à travailler en tant qu’assistante de production.

Exigences scolaires: Si vous souhaitez aller à l’université, des cours d’art, de design, de photographie, de théâtre, d’anglais d’études cinématographiques, de graphisme, de communications, d’études des médias, de physique, de psychologie et d’informatique peuvent être utiles.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Mixeur

Aussi connu comme : Mixeur de réenregistrement

Quel est le rôle du mixeur ?

Un mixeur (aussi connu comme le mixeur de réenregistrement) est un ingénieur du son qui travaille en postproduction pour créer la version finale de la bande sonore d’un film ou d’une série télévisée en mixant le dialogue, les effets sonores et la musique.

Le mélange final doit avoir l’équilibre sonore voulu parmi ses éléments différents ainsi que répondre à la vision du projet du réalisateur et du concepteur sonore.

Les monteurs de son, concepteurs de son, mixeur du son et/ou monteurs de son assemblent les pistes qui deviendront les matières brutes que le mixeur de réenregistrement utilisera lors de la production et les premières parties de la postproduction. Des musiciens, chanteurs et comédiens professionnels et les artistes bruiteurs créent les sons qui feront partie de ces pistes.

Le « prémixage » est la première étape dans le processus de réenregistrement. Le mixeur de réenregistrement fait le traitement préliminaire du prémixage du dialogue en ajustant le niveau sonore, celui du fondu enchaîné et en réduisant le bruit ambiant qui a été enregistré sur le plateau. Guidé par le réalisateur et le producteur, le mixeur de réenregistrement/mixeur doit prendre des décisions exécutives concernant le niveau sonore de chaque élément de son (dialogue, effets sonores, rire enregistré et musique) en fonction des autres lors du « mixage final ».

Quels sont les points forts d’un mixeur?
  • Connaissance du processus cinématographique

    Connaître le processus de production d’un film ou d’une série télévisée

  • Bonne écoute

    Avoir une très bonne écoute et pouvoir se concentrer sur le son dans un environnement avec beaucoup de distraction

  • Comprendre le son

    Comprendre comment le son se déplace, comment nous entendons, et comment le son peut être manipulé et déformé

  • Créativité et savoir raconter une histoire

    Savoir créer des sons qui rehaussent la qualité de l’histoire

  • Savoir utiliser des logiciels

    Enregistrer le son, avoir de bonnes connaissances de ProTools et d’autres logiciels de conception de son

  • Communication

    Comprendre la vision du réalisateur et pouvoir décrire des idées techniques et créatives, avoir des discussions constructives et pouvoir répondre aux commentaires constructifs, travailler les dialogues tout en gardant le son en tête

  • Organisation

    Savoir travailler avec des délais serrés

Avec qui le mixeur travaille-t-il ?

Le mixeur travaille principalement avec l’équipe de son de postproduction qui comprend les monteurs de son et le superviseur de postproduction qui s’assurent que l’horaire de la postproduction respecte les délais. Il ou elle travaille aussi avec le réalisateur et le producteur du film afin d’obtenir des notes et l’approbation finale.

Comment devenir un mixeur?

Un diplôme en ingénierie sonore est pertinent pour cet emploi. Pour orienter vos connaissances ingénierie sonore vers l’industrie du cinéma, une bonne solution serait de commencer en tant qu’assistant monteur de son et gravir les échelons pour travailler au sein d’une des équipes de postproduction du son.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Bruiteur

Que fait un bruiteur?

Un bruiteur trouve des moyens créatifs de reproduire des sons qui correspondent à la scène visuelle d’un film. Le bruitage est la reproduction de sons quotidiens, qui sont ensuite ajoutés aux films pendant la post-production. Il peut être difficile d’enregistrer chaque petit son qui se produit dans une scène sur le plateau de tournage (le claquement des clés dans une porte, des pas, une cuillère qui s’entrechoque dans une tasse, quelqu’un qui tape sur son clavier, etc.). Parfois, ces sons doivent être recréés ou inclus après le tournage. Par exemple, lorsque les acteurs font une scène de combat, ils ne se frappent pas vraiment, donc il n’y a pas de coups à enregistrer! Le travail d’un bruiteur est de recréer les sons d’un vrai combat d’une manière convaincante pour l’auditoire (en évitant la violence, évidemment!)

Quelles sont les compétences d’un bruiteur?
  • Créativité et narration

    Il faut être capable de recréer des sons de tous les jours pour améliorer la narration

  • L’utilisation de logiciels

    Il faut connaître l’enregistrement sonore, et avoir une connaissance approfondie de ProTools et autres logiciels de conception audio

  • Communication

    Il est nécessaire de comprendre la vision du réalisateur et être capable d'articuler des idées créatives et techniques, avoir des discussions productives et adresser des commentaires constructifs, travailler attentivement avec les dialogues et de toujours garder le son en tête

  • Organisation

    Il faut être capable de travailler dans des délais serrés en post-production

Avec qui travaille un bruiteur?

Le bruiteur travaille en étroite collaboration avec le réalisateur et le monteur. Ils peuvent également travailler avec les personnes suivantes:

Monteur de son
Les monteurs de son travaillent directement avec les cinéastes pour structurer et conseiller sur les horaires et les styles créatifs. Ils travaillent en étroite collaboration avec le monteur d’images. Ils forment l’équipe de monteurs chargés de créer la bande originale du film. Les monteurs de son organisent les séances d’enregistrement des effets (VFX) et du bruitage. Ils contribuent au processus créatif de mixage et s’assurent que le mixage final et les différentes versions sont livrés.

Monteur d’effets sonores
Les monteurs d’effets sonores travaillent en étroite collaboration avec le concepteur sonore et le superviseur. Ils créent des arrière-plans en utilisant des sons spécifiques, comme celui des horloges, du vent, des chants d’oiseaux ou des voitures qui passent. Ils créent l’ambiance qui peut être modifiée pour s’ajuster au dialogue et la musique.

Concepteur sonore
Les concepteurs sonores combinent tous les éléments (musique, bruits de fond, dialogues, effets, autres sons atmosphériques) en un paysage sonore unifié qui forme la toile de fond sonore d’un film.

Comment devenir bruiteur?

Les bruiteurs ont souvent une formation collégiale avec un diplôme dans les arts du son et/ou de l’enregistrement sonore ainsi que des connaissances et de l’expérience en post-production. Un bon endroit pour commencer est en tant que stagiaire ou coureur dans un studio de postproduction audio. Cela vous donnera une connaissance approfondie des aspects techniques de l’enregistrement du son, y compris des connaissances en électronique et une formation en acoustique.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Ingénieurs de postsynchronisation

Aussi connu comme : techniciens ADR

Quel est le rôle d'ingénieurs de postsynchronisation ?

Les ingénieurs de postsynchronisation sont des ingénieurs de son qui se spécialisent dans le réenregistrement de dialogue dans un studio d’enregistrement, ainsi que l’enregistrement de voix hors champs pour les films d’animation, les séries télévisées, les documentaires et les jeux vidéo.

L’abréviation utilisée en anglais « ADR », qui revient souvent en français, signifie « automated dialogue replacement » – c.a.d. remplacement de dialogue automatisé. Ce terme se réfère aux techniques qui sont utilisées pour résoudre les problèmes de son. Afin d’obtenir un dialogue clair et parfait dans chaque prise d’une émission de télévision ou un film, les cinéastes ont une arme secrète : les ingénieurs de postsynchronisation.

Le dialogue peut parfois être réenregistré pour remplacer le son original d’une scène car il y a un problème, tel du bruit de fond ou un comédien qui fait une erreur dans sa réplique. L’ingénieur de postsynchronisation assure que le dialogue d’un film est de la meilleure qualité possible. Il ou elle reçoit des notes prises au cours du tournage par le superviseur de scénario ou le chef opérateur du son, qui indiquent où se trouvent les problèmes audios. L’ingénieur travaille donc à partir de ces notes pour remplacer ces problèmes avec des nouveaux enregistrements, ramenant aussi les comédiens en studio pour réenregistrer le dialogue au besoin.

Quels sont les points forts d’un ingénieur de postsynchronisation?
  • L’écoute

    Avoir une bonne oreille, savoir ce qui sonne bien à l’oreille, savoir capter et reconnaître des sons qui ne devraient pas être dans l’enregistrement

  • Savoir conter une histoire

    Comprendre le processus de production cinématographique, apprécier la façon dont le son contribuer à conter l’histoire

  • L’utilisation de logiciels

    Enregistrer le son, utiliser des logiciels de montage, comprendre comment le son est produit/capter

  • Communication

    Comprendre la vision d’un réalisateur, bien travailler avec les comédiens pour reproduire le dialogue, collaborer avec les producteurs, les monteurs d’images et les monteurs de son

  • Souci du détail

    Être patient, reconnaître les plus petits détails, travailler sous pression dans les étapes finales du montage

Avec qui l’ingénieur de postsynchronisation travaille-t-il ?

Les ingénieurs de postsynchronisation travaillent en étroite collaboration avec le réalisateur et le monteur. Ils et elles pourraient aussi travailler avec les personnes suivantes :

Monteur de son en chef
Le monteur de son en chef travaille directement avec le cinéaste pour dresser l’horaire et les styles créatifs. Il ou elle fait le lien avec le monteur d’images. Il monte l’équipe qui sera responsable de la création de la bande sonore du film. Le monteur de son en chef organise les sessions d’effets spéciaux et de bruiteur. Elle fournit aussi son opinion créative lors du montage afin d’assurer un produit fini parfait.

Doubleurs
Les doubleurs sont des comédiens qui sont responsables du dialogue pour un film, une série télévisée ou un projet d’animation. Il se peut que ce soit la première fois que le dialogue est enregistré, ou bien pourrait aussi être un dialogue de remplacement dû à un enregistrement de production erroné.

Monteur de dialogue (animation)
Les monteurs de dialogues sont responsables de monter les enregistrements du scénario et de les synchroniser avec l’animation.

Comment devenir ingénieur de postsynchronisation?

Il existe plusieurs voies pour devenir ingénieur de postsynchronisation, mais il faut avoir un intérêt et de bonnes capacités dans l’enregistrement sonore.

Exigences éducatives : Un diplôme universitaire en production cinématographique et télévisuelle avec une concentration sur le son en postproduction est un atout dans cette carrière, mais un diplôme dans les arts sonores avec une concentration dans l’ingénierie audio peut aussi faire l’affaire. L’ingénieur de postsynchronisation doit savoir utiliser les consoles d’enregistrement analogique ou numérique et savoir utiliser des logiciels tel ProTools.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Concepteur sonore

Que fait un concepteur sonore?

Les concepteurs sonores combinent tous les éléments (musique, bruits de fond, dialogues, effets, autres sons atmosphériques) en un paysage sonore unifié qui forme la toile de fond sonore d’un film.

La conception sonore implique l’exécution et montage d’audio précédemment composés ou enregistrés, tels que des effets sonores et dialogues, mais peut aussi impliquer la création de sons à l’aide des synthétiseurs ou d’autres instruments.

En animation, les concepteurs sonores créent le paysage sonore. Dans l’animation, il n’y a pas de sons naturels avec lesquels travailler (comme il y en aurait lors du tournage en direct), donc tous les sons en l’animation sont originaux.

Les concepteurs sonores décident des sons à utiliser pour créer l’atmosphère appropriée et transmettre l’histoire et les personnages au public. Ils discutent avec le réalisateur du type d’effet qu’il souhaite obtenir, puis trouvent des moyens créatifs de les produire.

La plupart des concepteurs sonores ont de l’expérience en tant monteur de son et peuvent même superviser le travail entier de son en post-production, en plus d’avoir un rôle créatif spécialisé d’assembler l’aspect sonore entier de la production.

De bonnes compétences en communication sont nécessaires, ainsi qu’une excellente imagination et créativité pour produire des éléments et effets sonores uniques.

Quelles sont les compétences d'un concepteur sonore?
  • Créativité

    Il faut être capable d'imaginer un paysage sonore qui n'existe pas encore, reproduire des idées en son et créer des sons sur mesure pour améliorer la narration

  • Narration

    Il faut avoir une bonne compréhension des personnages et de l'histoire afin de créer des sons qui les s’agencent bien, comprendre l'importance du timing pour savoir quand la conception sonore est nécessaire ou pas

  • Utilisation de logiciel

    Il faut savoir faire de l’enregistrement sonore et avoir une connaissance approfondie de ProTools et d'autres logiciels de conception audio

  • Communication

    Il faut comprendre la vision du réalisateur et être capable d'articuler des idées créatives et techniques, avoir des discussions productives et adresser des commentaires constructifs, travailler en étroite collaboration avec les dialogues et toujours garder la musique en tête

  • Organisation

    Il faut être capable de travailler dans des délais serrés en post-production

Avec qui travaille un concepteur sonore?

Les concepteurs sonores travaillent en étroite collaboration avec le réalisateur et le monteur. Ils peuvent également travailler avec les personnes suivantes :

Superviseur monteur son
Les superviseurs monteurs de son travaillent directement avec les cinéastes pour structurer et conseiller sur les horaires et les styles créatifs. Ils travaillent en étroite collaboration avec le monteur d’images. Ils forment l’équipe de monteurs chargés de créer la bande originale du film. Les superviseurs monteurs de son organisent les séances d’enregistrement des effets (VFX) et du bruitage. Ils contribuent au processus créatif de mixage et s’assurent que le mixage final et les différentes versions sont livrés.

Monteur d’effets sonores
Les monteurs d’effets sonores travaillent en étroite collaboration avec le concepteur sonore et le superviseur. Ils créent des arrière-plans en utilisant des sons spécifiques, comme celui des horloges, du vent, des chants d’oiseaux ou des voitures qui passent. Ils créent l’ambiance qui peut être modifiée pour s’ajuster au dialogue et la musique.

Monteur de dialogues
Les éditeurs de dialogues sont chargés d’éditer les enregistrements du script et de les synchroniser avec l’animation.

Bruiteur
Un bruiteur trouve des moyens créatifs de reproduire des sons qui correspondent à la scène visuelle d’un film. Le bruitage est la reproduction de sons quotidiens, qui sont ensuite ajoutés aux films pendant la post-production. Il peut être difficile d’enregistrer chaque petit son qui se produit dans une scène sur le plateau de tournage (le claquement des clés dans une porte, des pas, une cuillère qui s’entrechoque dans une tasse, quelqu’un qui tape sur son clavier, etc.). Parfois, ces sons doivent être recréés ou inclus après le tournage. Par exemple, lorsque les acteurs font une scène de combat, ils ne se frappent pas vraiment, donc il n’y a pas de coups à enregistrer! Le travail d’un bruiteur est de recréer les sons d’un vrai combat d’une manière convaincante pour l’auditoire (en évitant la violence, évidemment!)

Monteur de musique
Les monteurs de musique déterminent à quel endroit il faut de la musique durant le film ainsi que le style et but de celle-ci. Les concepteurs sonores travaillent avec eux pour s’assurer que leurs effets sonores fonctionnent bien avec la musique écrite par le compositeur.

Comment devenir concepteur sonore?

La plupart des concepteurs sonores commencent par être assistant de production dans des maisons de post-production ou de post-production audio. Ils gravissent les échelons jusqu’au poste d’assistant, de mixeur ou de monteur son et passent de nombreuses années à perfectionner leur métier.

Formation exigée: L’éducation dans le domaine peut varier d’un programme d’un an à un baccalauréat, des études supérieures et même une maîtrise en conception sonore. Les écoles d’art, cinématographique et université offrent des programmes du genre.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Superviseur musical

Que fait un superviseur musical?

Les superviseurs musicaux sont une voix créative clé dans la post-production du cinéma et télévision. Ils regardent le premier montage du film ou de l’émission de télévision lors de ce qu’on appelle une session de « spotting », où ils écrivent des notes sur les endroits où la musique est nécessaire. Ils recherchent les bonnes chansons et la bonne musique pour compléter l’histoire et le ton des scènes. Ils font des suggestions et échangent avec le directeur sur les bons choix pour le projet.

Une fois la musique sélectionnée, les superviseurs musicaux recherchent les titulaires de droits et les contactent pour obtenir les droits et les licences d’utilisation de la musique. Ils doivent parfois négocier le prix de certaines chansons, car elles peuvent être très chères. Une fois les droits obtenus, le superviseur musical assurera le suivi des droits et s’assure que les redevances et les crédits sont correctement distribués à l’aide de « cue cards » dans le générique de fin.

Quelles sont les compétences d’un superviseur musical?
  • Quelles sont les compétences d’un superviseur musical?

    Il faut avoir une vaste connaissance du paysage musical ainsi que de l'histoire de la musique. Cela aide à avoir une bonne idée des chansons à utiliser pour certaines scènes

  • Connaissance des droits et des licences

    Il faut connaître les lois sur le droit d'auteur et les différents droits et licences nécessaires au Canada pour acquérir une chanson

  • Connaissance de la réalisation cinématographique

    Il faut être capable de comprendre le processus de production, en particulier le processus sonore de post-production

  • Communication

    Il faut être capable de travailler avec plusieurs personnes dans la production et communiquer ses idées musicales au réalisateur. En plus, de parler à plusieurs détenteurs de droits de chansons différents et négocier avec eux

  • Organisation

    Il faut respecter le budget du son, noter clairement les suggestions musicales pour le film et enregistrer toutes les redevances et crédits des chansons

Avec qui travaille un superviseur musical?

Directeur
Le réalisateur est celui avec la vision créative que tout le monde aide à exécuter. Il a une idée générale ce qu’il veut pour le film. Il veut raconter l’histoire d’une certaine manière et a besoin de l’aide de beaucoup de personnes pour y arriver. Les réalisateurs sont de bons leaders et visionnaires, capables de transmettre leurs idées à l’ensemble de l’équipe.

Concepteur sonore
Les concepteurs sonores sont le plus souvent impliqués dans l’exécution et le montage d’audio précédemment composés ou enregistrés, tels que les effets sonores et les dialogues, mais cela peut également peut aussi amener la création de sons via des synthétiseurs ou d’autres instruments. Ils ajoutent et créent le paysage sonore du film, car tous les sons que vous entendez dans les films ne sont pas enregistrés sur le plateau.

Monteur
Le monteur regarde toutes les séquences enregistrées, sélectionne les prises à utiliser, puis utilise un logiciel de montage numérique pour assembler ces séquences en un long métrage terminé. Ils doivent analyser chaque plan (ce qui signifie parfois des centaines d’heures de séquences), en sélectionnant méticuleusement les prises qui permettront d’atteindre l’impact émotionnel et thématique souhaité d’un film.

Comment devenir superviseur musical ?

Les superviseurs musicaux doivent avoir une certaine expérience dans l’industrie de la musique ou dans des domaines liés à la musique. Ensuite, vous devez développer des contacts dans l’industrie du cinéma et des séries télévisées pour acquérir de l’expérience en travaillant sur des plateaux de tournage. Envisagez de faire partie d’une équipe de son en post-production sur de petites productions et de fournir vos connaissances en musique.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Perchiste

Quel est le rôle du/de la perchiste?

Les responsabilités principales d’un perchiste est d’enregistrer le son pour une production cinématographique ou télévisée à l’aide d’un microphone au bout d’une perche télescopique, appelé « boom » en anglais. Le perchiste est toujours près du cadreur et tient la perche par-dessus la tête des comédiens, tout en veillant que la perche et le micro n’entrent pas dans le cadre. Si le plan filmé est en mouvement, le perchiste doit suivre l’action tout en restant invisible dans le cadre. Sur des plus grandes productions, la seule responsabilité des perchistes est de tenir la perche. Elles se relèvent directement à la preneuse de son. Sur des plus petites productions, la perchiste est aussi responsable de fixer les micro-cravate (sans-fil) aux comédiennes, ou bien d’installer d’autres microphones sur le plateau. Dans ces cas, la perchiste et la preneuse de son pourrait être la même personne.

Quels sont les points forts d’un/e perchiste?
  • Communication

    Avoir de bonnes compétences interpersonnelles, mettre les comédiens à l’aise en leur posant les micros-cravates, et collaborer efficacement avec d’autres membres de l’équipe pour s’assurer que le son est en harmonie avec les images

  • Résolution de problèmes

    Faire preuve d’ingéniosité et trouver des solutions efficaces aux problèmes techniques et aux défis d’enregistrement

  • Connaissances techniques

    Savoir utiliser et réparer les équipements d’enregistrement, être à jour sur les nouveautés du domaine

  • Connaissances des processus de production et de post-production

    Avoir une bonne compréhension des différents rôles dans une équipe de tournage et de comment une émission ou un film est réalisés de la pré-production à la post-production

  • Condition physique

    L’industrie du cinéma se caractérise par de très longues journées de tournage, ce qui signifie que le perchiste doit souvent tenir la perche pendant toute une journée, plusieurs jours consécutifs. Ceci peut exercer beaucoup de pression sur les bras, les épaules et le dos

Avec qui la perchiste travaille-t-elle?

Les perchistes travaillent de près avec les comédiennes et autres collaboratrices, en leur fixant des microphones sans fil et en contrôlant leur prise de son. Elles communiquent avec tous les membres de l’équipe de production et de tournage, surtout avec les cadreuses et les réalisatrices. La perchiste se relève à la preneuse de son et à la cheffe du département de son qui se trouve sur le plateau. Pour des productions cinématographiques à plus petit budget, la perchiste et la preneuse de son sont souvent la même personne.

Comment devenir un/e perchiste?

Alors qu’il n’y a aucune exigence formelle pour devenir perchiste, les compétences de base nécessaires pour réussir dans ce poste incluent des connaissances relativement sommaires de l’électronique et de l’équipement d’enregistrement sonore, d’excellentes aptitudes auditives, une bonne condition physique et dextérité, une bonne capacité de mémorisation, un bon timing et la capacité de bien travailler en équipe.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Preneur de son

Aussi connu comme : Ingénieur du son

Que fait un preneur de son ?

Les preneurs de son capturent tous les sons sur place pour les productions de cinéma et télévision. Cela peut inclure le dialogue, le chant et l’action lors de performance et des événements réels. Ils mettent des micros personnels à tous les acteurs qui nécessitent un microphone connecté à eux et aident au placement des microphones sur le plateau. Ils aident le perchiste à installer l’équipement et à trouver la meilleure position.

La principale responsabilité d’un preneur de son est de capturer tout l’audio de la production. Ils utiliseront divers équipements et microphones pour s’assurer que tout le son approprié est enregistré et identifié correctement. Ils retracent chaque prise audio afin que le processus de montage soit plus facile à effectuer. Ils s’assureront que le timecode (code temporel) de la caméra et des visuels est synchronisé avec l’équipement d’enregistrement et l’audio.

Les preneurs de son travaillent sur tous les problèmes de bruit de fond. Le travail consiste à s’assurer que vous n’enregistrez pas les sons indésirables et garder les sons voulus. Ils écoutent pour s’assurer que tout va bien avec la prise, pour voir si elle doit être enregistrée à nouveau. Le son doit correspondre aux visuels, donc les preneurs de son enregistreront souvent une « piste sauvage » de bruits de fond réalistes qui peut être utilisée dans le montage pour combler les lacunes dans l’atmosphère de fond causées par le montage, ou ajoutées à une scène sans noyer le dialogue. Sur les grosses productions, plusieurs preneurs de son travaillent pour un superviseur du son.

Quelles sont les compétences d’un preneur de son ?
  • Communication

    Il faut avoir d'excellentes qualités relationnelles, mettre les contributeurs à l'aise lors de l'installation de micros personnels et être capable de collaborer efficacement avec les autres membres de l'équipe pour s'assurer que le son correspond aux visuels

  • Résolution de problèmes

    Être ingénieux et trouver des solutions efficaces aux problèmes techniques et aux défis d'enregistrement

  • Connaissances techniques

    Être capable d'utiliser, d'entretenir et de réparer des équipements de sonorisation, de se tenir à jour et d'utiliser les innovations

  • Connaissances scientifiques

    Comprendre la physique du son, les qualités qu'il possède, ce qui peut l'affecter, comment le manipuler

  • Connaissances des processus de production et de post-production

    Avoir une bonne compréhension de tous les rôles et aspects de l'équipe

Avec qui travaille un preneur de son ?

Les preneurs de son travaillent de proche en installant des micros personnels et surveillant la sortie sonore de tous les talents et contributeurs à l’écran. Ils communiquent avec tous les membres de la production et de l’équipe, en particulier les caméramans et les réalisateurs. Ils travailleront également avec les perchistes sur le plateau et collaboreront avec eux pour trouver les meilleurs endroits pour capter le son sans gêner la prise de vue.

Comment devient-on preneur de son ?

Le preneur de son est un rôle principal, vous aurez donc probablement besoin d’une première expérience en tant qu’assistant du son. Vous pourriez accéder à ce rôle en acquérant de l’expérience en tant qu’assistant de production, ou vous pourriez avoir été un stagiaire du son.

Voici quelques conseils :

Formation exigée : Un certificat ou un diplôme en ingénierie audio est préférable pour ce rôle. Les stages et les apprentissages en production audio sont très importants, tout comme l’apprentissage sur le tas dans les postes d’entrée dans le département audio/son des productions à petit budget.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Compositeur

Quel est le rôle du compositeur ?

Les compositeurs composent la musique originale qui reflète et communique l’atmosphère de l’histoire ainsi que les émotions des personnages. Une trame sonore originale doit être adaptée à un film.

Au début du projet, une idée de l’ampleur du travail est donnée aux compositeurs. Cela se produit à l’étape où le scénarimage est révisé afin qu’il corresponde à la trame sonore. Ils peuvent ensuite créer la musique pour le film en version finale. Les compositeurs recomposent la trame sonore en fonction des commentaires du réalisateur, du producteur et du monteur. Un extrait de musique pourrait avoir besoin d’une durée différente, souligner un moment à l’écran différent, ou avoir besoin d’une dimension complètement différente.

Les compositeurs doivent être conscients du genre cinématographique pour lequel ils composent. Pour des œuvres telles des comédies musicales ou des émissions de télévisions avec une chanson thème, le compositeur pourrait être impliqué dans la composition de cette musique originale. Ou bien il se peut qu’un autre musicien s’en occupe, avec le compositeur qui compose les morceaux d’accompagnement pour les chansons.

Sur des productions à gros budget, les compositeurs préparent les partitions pour l’orchestrateur et le copiste, généralement sur des fichiers MIDI. Dans la plupart des séries télévisées et productions à petit budget, les compositeurs font leur propre orchestration. Ils préparent aussi les aspects électroniques de la musique du film pour les sessions d’enregistrement et livre le produit fini au producteur accompagné de tous les médias enregistrables. Le rôle de compositeur exige de bonnes compétences dans la production, l’enregistrement et l’interprétation de la musique afin de réaliser leurs projets, puisque les budgets pour la musique sont souvent limités. Ce sont des travailleurs indépendants qui travaillent depuis leur propre domicile ou bureau.

Quels sont les points forts du compositeur ?
  • Musique

    Avoir un niveau très élevé de compétences techniques et musicales et savoir composer et transcrire des partitions de musique originale et de qualité, avec des idées musicales uniques et intéressantes qui correspondent au style de l’animation

  • Compétence de conteur

    Savoir communiquer l’histoire et refléter ses thèmes par la musique

  • Production musicale

    Avoir de bonnes compétences d’enregistrement et de production afin de créer des partitions de niveau professionnel, savoir utiliser des logiciels de composition musicale et d’édition de musique tels Avid ProTool

  • Communication

    Savoir travailler selon des instructions, agir sur des commentaires constructifs et composer de la musique pour contribuer à la vision globale du réalisateur, savoir créer un réseau de contact avec des musiciens qui peuvent contribuer à votre travail

  • Compétences en gestion d’affaires

    Comprendre les aspects légaux et contractuels du travail en tant que travailleur indépendant qui contribue son travail à un projet différent

Avec qui le compositeur travaille-t-il ?

Les compositeurs travaillent en étroite collaboration avec le réalisateur, le producteur et le monteur de la musique (s’il y en a un), et communiquent avec le concepteur sonore et le monteur de son.

Comment devenir un compositeur ?

Les compositeurs sont choisis en fonction de leur portfolio. Il faut un niveau élevé de compétences musicales et techniques, donc généralement tous les compositeurs sont des musiciens formés. Certains ont même des formations et diplômes en composition musicale pour le cinéma et la télévision. Néanmoins, la chose la plus importante c’est d’avoir un ensemble d’œuvres qui démontre bien vos compétences et style personnel. Vous devez aussi savoir créer de bonnes relations avec des cinéastes et musiciens. Même si vous travaillez sur des films d’action plutôt que des animations, cela vous donnera quand même une expérience inestimable dans le processus de l’ajout du son à un film.

Voici quelques conseils :

Regarder beaucoup de films et écouter de la musique : Regardez autant de films et d’émissions de télévision possible et portez attention à la façon dont la musique a été composée. Essayez de comprendre la façon dont la musique interagit avec le film et les styles musicaux varient entre les genres différents.

Monter un portfolio : Commencez à composer votre propre musique. Apprenez à utiliser les logiciels de composition musicale. Trouvez des cinéastes qui ont besoin de la musique pour leurs films et collaborer avec eux, ou bien vous pouvez pratiquer en composant de la musique pour des films qui existent déjà et l’utiliser dans votre portfolio. Monter un portfolio est essentiel.

Chercher plus loin que l’industrie : Les compositeurs travaillent dans plusieurs industries. À part les films d’action, les séries télévisées et les jeux vidéo, il y a aussi des emplois dans la publicité et le théâtre. Cherchez un emploi dans un de ces domaines et acquérez l’expérience que vous pourrez utiliser plus tard pour devenir un compositeur pour les films d’animation.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Monteur de son

Aussi connu comme : Superviseur de montage de son, Monteur d'effets sonores

Que fait un monteur de son?

Les monteurs de son gèrent l’équipe qui s’occupe de chaque partie du son d’un film ou d’une série télévisée. Cela inclut les personnes responsables des dialogues, du remplacement automatique des dialogues (ADR), des effets sonores, des bruits de fond et du bruitage.

Leur rôle varie selon le budget de la production. Sur les films à petit budget, ils commencent à travailler lorsque le monteur d’images a obtenu le “picture lock” qui est le moment auquel le réalisateur ou le producteur a donné l’approbation finale pour le montage de l’image. Sur les films à plus gros budget, ils commencent le travail avant le début du tournage et désignent des monteurs spécialisés du son pour superviser des équipes distinctes pour chaque partie du travail.

Après le “picture lock”, les monteurs du son assistent à une réunion créative, qui est connu sous le nom de “spotting”, avec le réalisateur et d’autres monteurs du son. Ils discutent de tous les concepts pour la sensation globale du son (naturaliste ou stylisé), vérifient chaque effet sonore et chaque ligne de dialogue pour finaliser le travail.

Ils ont ensuite la tâche de créer de la bande sonore pour chaque discipline.

Ils sont responsables du budget son et de l’organisation du flux de travail – du montage sonore, de l’enregistrement de bruitage, des sessions de remplacement automatique des dialogues (ADR), du pré-mixage au mixage final, et faire des plans pour toutes les exigences particulières. Après le mixage final, les monteurs de son supervisent généralement la création des différents livrables, y compris une version avec musique et effets sonores qui permet de remplacer les dialogues par des dialogues dans une langue différente.

Parmi les défis auxquels font face les monteurs de sons, il faut ajouter la tâche créative de produire des sons crédibles pour tout ce que vous voyez à l’écran. Le monteur de son doit assembler tous les éléments du son d’une manière qui non seulement sonne de manière harmonieuse et naturelle, mais aussi renforce la tension dramatique ou l’impact émotionnel que le réalisateur souhaite véhiculer dans chaque scène.

Quelles sont les compétences d’un monteur de son?
  • Écoute

    Il faut avoir une bonne oreille, savoir ce qui sonne bien, être capable d'entendre des sons qui ne devraient pas être là

  • Narration

    Il faut comprendre le processus de production d'un film, apprécier la contribution du son à la narration

  • Utilisation de logiciel

    Il faut savoir enregistrer le son, utiliser un logiciel de montage et comprendre comment le son est produit

  • Organisation

    Il faut savoir établir un budget, recruter du personnel, planifier le flux de travail et respecter les délais

  • Communication

    Il faut comprendre la vision du réalisateur, travailler avec des acteurs pour le remplacement automatique des dialogues (ADR), collaborer avec les producteurs, le monteur d’images et les monteurs de son

  • Souci du détail

    Il faut être patient et attentif aux moindres sons, souvent sous pression lors de la phase de mixage final

Avec qui travaille un monteur de son?

Les monteurs de son travaillent en étroite collaboration avec le réalisateur, le monteur et le superviseur de la post-production, qui est responsable du bon déroulement de l’ensemble du processus de post-production. Ils travaillent aussi avec les personnes suivantes dans les départements audio de post-production.

Monteur de musique
Les monteurs de musique intensifient l’impact émotionnel d’un film en créant la bande sonore. Ils contribuent à l’ambiance, à l’atmosphère et parfois à un thème accrocheur.

Concepteur sonore
Les concepteurs sonores sont en charge de tous les effets sonores, qu’il s’agisse de coups de feu, d’horloges, de portes qui se ferment, d’aboiements de chiens (effets ponctuels) ou de pluie, de vent, de trafic, de chants d’oiseaux (effets d’atmosphère) ou d’effets spéciaux tels que des extraterrestres qui parlent.

Monteur bruiteur
Les monteurs bruiteurs ajoutent des sons subtils que les microphones de production ne peuvent pas enregistrer. Ces bruits sonores sont souvent en lien avec un mouvement, comme des pas, des bagarres, des coups de poing sur une porte ou le fait de verser du vin, des éclats de verre tombant d’une fenêtre brisée. Le processus rend les scènes réalistes. Ils notent chaque bruit requis et déterminent comment créer ce son dans des studios spéciaux. Ils créent les sons avec les bruiteurs devant une image projetée et peuvent essayer plusieurs façons différentes d’obtenir le bon effet. Après l’enregistrement en studio, les monteurs bruiteurs adaptent tous les bruits aux images en parfaite synchronisation.

Mixeur
Les mixeurs de réenregistrement mélangent une bande sonore pour les sessions de prévisualisation. Ils travaillent sur de grandes consoles de mixage pour lisser le son et ajouter une bande-sonore musicale temporaire préparée par le monteur de musique. Après les avant-premières, lorsque le film ou l’émission a été recoupé, les mixeurs pré-mixent davantage le son et réduisent le nombre de morceaux pour le mixage final. Dans le mixage final, la bande sonore est raffinée en consultation avec le réalisateur et mixée selon les normes de l’industrie.

Monteur dialogues, Monteur ADR
Les monteurs de remplacement automatique des dialogues (ADR) examinent les fichiers audio originaux d’une production pour repérer les problèmes techniques ou liés à la performance et analysent s’ils pourraient être remplacés par une autre prise. Travaillant sur une station de travail audionumérique (aussi connu sous le nom de DAW- digital audio workstation), ils utilisent un logiciel de montage pour couper entre un certain nombre de prises afin de créer des lignes de dialogue nettes. Si ce n’est pas possible, ils utilisent un remplacement automatique des dialogues (ADR). C’est là que les acteurs entrent pour une séance d’enregistrement sonore, se regardant à l’écran et refont le dialogue aussi précisément que possible. Une fois que l’ADR nouvellement enregistré a été monté dans la piste d’origine, les monteurs ADR travaillent pour rendre fluides tous les sons de fond ou ambiants.

Transcripteur de vidéo descriptive
Les transcripteurs vidéo descriptifs sont chargés de créer des descriptions détaillées pour les cinémas ou en tant que bandes sonores supplémentaires pour les visionnements à domicile pour les téléspectateurs malvoyants. Ils utilisent un programme spécialement conçu qui affiche simultanément le scénario du film, l’image réelle et les timecodes (codes temporels) pour leur permettre d’écrire leur propre narration selon un timing précis. Une fois le script de description audio préparé, ils passent plusieurs jours à enregistrer et à mixer la nouvelle bande sonore qui sera ensuite examinée par le distributeur.

Comment devenir monteur de son ?

La plupart des monteurs de son commencent comme assistants de production dans des maisons de post-production ou de post-production audio. Ils acquièrent de l’expérience pour devenir assistant et mixeur et passent de nombreuses années à perfectionner leur métier avant de devenir monteur de son. Un programme d’études en médias ou cinéma, axé sur la post-production audio, est utile. L’expérience de l’utilisation d’un logiciel de montage est essentielle, tout comme le fait de travailler sur de petits projets pour construire votre portfolio.

Faites des films: Occupez-vous du son dans les productions étudiantes. Démontrez votre travail et construisez votre portfolio sonore. C’est la preuve à montrer aux collaborateurs et employeurs de vos compétences pratiques et créativité.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Monteur de musique

Que fait un monteur de musique?

Les monteurs de musique intensifient l’impact émotionnel d’un film en créant la bande sonore. Ils contribuent à l’ambiance, à l’atmosphère et parfois au thème musical accrocheur.

Ils commencent généralement à travailler pendant le montage du film. Ils travaillent avec le réalisateur pour décider du but de la musique, trouver un style adapté à l’histoire et mettre l’accent sur les moments du film où la musique est nécessaire (connu sous le nom de spotting). Les monteurs de musique travaillent ensuite en étroite collaboration avec un compositeur, normalement choisi par le réalisateur, qui compose la musique en utilisant la partition temporaire comme modèle. Les partitions temporaires sont également utilisées par les monteurs de films pour obtenir le bon tempo. Les monteurs de musique agissent souvent comme liaison entre les équipes de son et d’images.

Ils assistent à toutes les séances d’enregistrement, aident à toutes les révisions et conçoivent une piste rythmique qui est utilisée pour aider les musiciens à se synchroniser avec le film. Travaillant avec un mixeur de musique, ils créent différents mixages, déposent les pistes et les adaptent exactement à l’image, prêts pour le mixage final ou le doublage.

Quelles sont les compétences d’un monteur de musique?
  • Musique

    Il faut connaître l'histoire et la construction de la musique, composer dans différents styles et genres, improviser, lire des partitions et créer des thèmes rapidement sous la pression des délais

  • Comprendre la production cinématographique

    Il faut apprécier le processus et les techniques de réalisation de films, savoir comment la musique affecte les images et ajoute du drame et avoir une passion pour l'industrie

  • Collaboration

    Il faut savoir écouter le réalisateur, traduire la vision en musique, être flexible, communiquer la vision avec le monteur, le compositeur et les autres musiciens

  • Utilisation de logiciels

    Il faut produire des partitions électroniques à l'aide de technologies telles que ProTools et savoir utiliser des logiciels de montage et mixage

  • Réseautage

    Il faut connaître des personnes dans les secteurs de la musique, du cinéma et de la télévision, nouer des contacts, comprendre les contrats et les autorisations de droits d'auteur, organiser, communiquer et négocier

Avec qui travaille un monteur de musique?

Au sein de la maison de post-production, les monteurs musicaux travaillent en étroite collaboration avec le superviseur monteur de son. Ils travaillent aussi avec:

Superviseur musical
Les superviseurs musicaux négocient des accords et des contrats, préparent des budgets et assistent à des réunions de planification. Ils supervisent le processus de composition, s’assurant que la musique requise est écrite, écoutée et rapportée. Ils organisent l’orchestration musicale et la copie. Si la musique doit être publiée, ils s’assurent qu’elle est correctement enregistrée.

Compositeur
Les compositeurs écrivent de la musique originale. Ils écrivent des thèmes pour les images et s’occupent de toutes les révisions, en collaboration avec le monteur. Les compositeurs préparent la partition, généralement sur des fichiers MIDI, pour l’orchestrateur et le copiste. Ils préparent également les aspects électroniques de la partition pour les séances d’enregistrement et livrent la partition au producteur, ainsi que tous les médias enregistrables.

Comment devenir monteur de musique?

Les monteurs de musique sont souvent diplômés en technologie du son ou en musique. Après avoir obtenu leur diplôme, ils acquièrent de l’expérience dans le département du son en post-production, en commençant comme coureur, puis en étant assistant et éventuellement en devenant mixeur ou monteur de son.

Voici quelques conseils supplémentaires :

Obtenez un diplôme: Vous pouvez en choisir un en musique, en technologie du son ou en ingénierie du son.

Commencez à composer et enregistrer: Écrivez vos propres compositions originales. Collaborez avec des amis en réalisant des vidéos et écrivez la partition.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Mixeur de son

Aussi connu comme : Mixeur de son de production

Que fait un mixeur de son?

Les mixeurs de son dirigent le département responsable de tout le son enregistré durant un tournage. Il s’agit principalement de dialogues, mais peut inclure des effets sonores, de la musique et l’atmosphère.

Avant le début du tournage, ils rencontrent le producteur et le réalisateur pour discuter de la meilleure méthode pour enregistrer le son en fonction du style de tournage du réalisateur. Ils visitent les lieux pour vérifier les problèmes sonores potentiels, comme le passage des trains ou le bruit de la route.

Pendant le tournage, les mixeurs de son s’assurent que le son de la radio et des microphones à perche est enregistré à un bon niveau pour chaque prise. S’il signale un problème, le réalisateur peut décider de refaire la prise ou de la corriger en post-production.

Beaucoup de sons dans un film ou une série télé sont rajoutés durant le montage. Le dialogue est souvent corrigé par ADR (le remplacement automatique des dialogues), une méthode de réenregistrement en studio.

La plupart des décors de films sont des environnements difficiles pour les mixeurs. Les costumes font du bruit. Les générateurs bourdonnent et les caméras pointent là où un microphone doit être installé. Les mixeurs de son résolvent les problèmes, le plus souvent sous pression. Ils doivent assembler tous les éléments sonores d’une manière qui non seulement semble harmonieuse et naturelle, mais qui aussi amplifie la tension dramatique ou l’impact émotionnel que le réalisateur souhaite dans chaque scène. Ils sont des travailleurs indépendants qui font du freelance.

Quelles sont les compétences d’un mixeur de son?
  • Bonne écoute

    Avoir une très bonne écoute et pouvoir se concentrer sur le son dans un environnement avec beaucoup de distraction

  • Comprendre le son

    Comprendre comment le son se déplace, comment nous entendons, et comment le son peut être manipulé et déformé

  • Connaissance de l'équipement

    Il faut comprendre les appareils électroniques, l'enregistrement, la lecture et le matériel de montage

  • Souci du détail

    Il faut être capable d'écouter et manipuler de minuscules sons et conserver des enregistrements précis et exacts

  • Production de films

    Il faut savoir comment le son peut raconter une histoire, comprendre les exigences des autres départements, y compris la caméra, le trucage, l'art, la garde-robe, la coiffure et le maquillage

  • Communication

    Il faut savoir écouter le réalisateur, donner des consignes aux autres membres de l'équipe, persuader les autres services de l'importance des besoins du département du son et partager les décisions prises sous pression

Avec qui travaille un mixeur de son?

Perchiste ou premier assistant sonore
Une perche est un bras extensible sur lequel un microphone peut être monté. Ils sont conçus pour capter le son sans apparaître dans le plan. Les perchistes sont responsables de faire fonctionner les perches ainsi que de placer des microphones radio ou à clip pour capturer les dialogues et les effets sonores de meilleure qualité. Ils doivent noter tous les mouvements de caméra prévus et les exigences d’éclairage pour s’assurer que le microphone reste toujours caché.

Assistant son (deuxième assistant son, troisième assistant, technicien du son utilitaire, personne aux câbles)
Les assistants du son commencent à travailler le premier jour du tournage et aident à décharger, vérifier et installer le matériel audio. Ils trouvent et arrêtent les bruits indésirables (en faisant aussi la pose de tapis) et vérifient les batteries pour l’équipe de son. Ils peuvent aider à mettre des microphones à clip, à surmonter des câbles sur le sol du studio et à s’assurer que les rushes sonores sont correctement classés à la fin de la journée.

Comment devenir mixeur de son?

Un bon moyen pour devenir mixeur son est de commencer en tant qu’assistant de production et de progresser dans les rôles décrits plus haut.

Voici quelques conseils :

Obtenez un diplôme: Il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme, mais vous pourriez en vouloir un en ingénierie du son ou en technologie musicale.

Formation requise: Il est suggéré d’aller à l’université suivre un cours lié au son, vous voudrez peut-être suivre des cours de mathématiques, de physique et de musique. Un programme d’études en médias ou cinéma, axé sur la post-production audio, est également utile. L’expérience de l’utilisation d’un logiciel d’édition est essentielle, tout comme travailler sur de petits projets pour bâtir votre portfolio.

Obtenez un stage: Les stages sont des emplois avec formation, ils sont donc une excellente occasion de gagner de l’argent tout en apprenant. Pensez à occuper ce poste, à apprendre les compétences de base du son et à transférer ces compétences dans des films et des séries télévisées. Avant de suivre un stage, vérifiez ce que vous allez apprendre avec votre futur employeur et votre université, afin d’être sûr qu’il vous apportera les compétences que vous souhaitez.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.