Reel Opportunities

2e assistant/e à la caméra

Aussi connu comme : 2e AC

Quel est le rôle d’un 2e assistant à la caméra?

La 2e assistante à la caméra est un rôle important en au sein de l’équipe de caméra. Elles sont responsables des accessoires de caméra, y compris les cartes mémoires et les batteries de rechange.

Le 2e assistant à la caméra travaille principalement avec la « claquette » ou le « clap », le petit tableau noir et blanc qui est devenu un point de référence au début et à la fin d’une prise. Une méthode traditionnelle de synchroniser l’audio avec chaque prise, le 2e AC utilise le clap pour indiquer au monteur le démarrage et l’arrêt de l’enregistrement vidéo et audio. Le 2e AC indique sur le clap quelle carte mémoire, scène et prise est en cours au tournage. Les claquettes ou claps modernes sont numériques et incluent un générateur de codes temporels sur un écran LED. Le 2e AC indique toujours toutes les informations essentielles sur le clap avant de le claquer au début (ou parfois même à la fin) d’une prise. Ce travail aide à organiser toutes les prises pour l’équipe de post-production et leur permet de synchroniser les images avec l’enregistrement audio.

La 2e assistante à la caméra s’occupe aussi de toutes les données de caméra pour chaque prise. Elles remplissent des rapports appelés les “registres de caméra” qui indiquent la distance focale, la scène, la prise, et d’autres petites notes. Elles indiquent aussi quelle prise est celle que le réalisateur a préféré, afin de faciliter le travail du monteur qui doit passer à travers toutes les prises.

De plus, ils aident le 1er assistant à la caméra à indiquer les endroits où la caméra doit être dirigée et aident à l’organisation de l’équipement.

Quels sont les points forts d’un/e 2e assistant/e à la caméra?
  • Photographie

    Avoir un bon œil et bien comprendre la composition, la lumière, la couleur et le cadrage

  • Connaissance technique des caméras

    Avoir une bonne connaissance des équipements cinématographiques, des caméras, des lentilles, des filtres, des moniteurs et des lumières

  • Savoir suivre les indications

    Écouter, exécuter ce qui est demandé avec précision, rester calme sous pression, avoir le souci du détail

  • Communication

    Capacité de bien travailler avec les membres de l’équipe, être des collaboratrices, animatrices et personnel de la production, répondre aux besoins

  • Savoir manipuler les caméras

    Ȇtre bien coordonnée, être prête à soulever et à déplacer des équipements de caméra lourds tout au long du tournage

Avec qui le 2e assistant à la caméra travaille-t-il?

Le 2e assistant à la caméra travaille sous la direction du cadreur de la production ou bien sous la direction du cadreur du département caméra. Ils travaillent de près avec le 1er assistant à la caméra et le cadreur. Le 2e assistant à la caméra travaille avec le 1er AC afin d’assurer le bon fonctionnement quotidien du département caméra. Le 2e assistant à la caméra travaille aussi avec le directeur de la photographie. Ils peuvent également travailler avec l’assistant monteur en partageant l’information des registres de caméra.

Comment devenir un/e 2e assistant/e à la caméra?

Comme plusieurs autres départements sur un plateau, il est possible d’apprendre le métier en débutant au niveau le plus, tel qu’assistante à la production, et ensuite gravir les échelons. Une autre façon d’acquérir une connaissance approfondie des équipements est de travailler dans une compagnie de location de caméra. Plusieurs entreprises de location encouragent leurs employés à se familiariser sur les équipements qu’ils offrent et c’est une excellente façon d’acquérir de l’expérience qui serait utile sur un plateau plus tard. Vous pouvez aussi vous informer auprès des syndicats locaux de caméra et voir si vous pouvez acquérir une expérience au sein de leur organisation. Ils pourraient offrir des qualifications qui vous permettront d’obtenir un rôle de niveau débutant sur un plateau.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Le/la 1er/ère assistant/e à la caméra

Aussi connu comme : AC, pointeur/euse

Quel est le rôle d’un/e 1er/ère assistant/e à la caméra?

Le 1er assistant à la caméra (1er AC) est responsable de l’entretien de la caméra, tel que la garder propre ou ajuster la mise au point des lentilles. Un AC dont la responsabilité principale est la mise au point de la lentille de la caméra durant chaque prise est appelé le « pointeur ».

Faire la mise au point n’est pas une tâche facile à faire sur le plateau, mais c’est essentiel à la production. La 1ère assistante à la caméra se place à côté de la cadreuse et utilise une molette pour focaliser et défocaliser l’image. La 1ère assistante à la caméra doit savoir exactement où se trouve l’objet ou la personne qui doit être focalisée afin de pouvoir ajuster la mise au point correctement et être synchronisée avec les mouvements de la caméra.

Ils doivent aussi gérer l’équipement de caméra et s’assurer qu’il soit bien organisé sur le plateau. Ils aident dans la préparation de l’équipement, le nettoyage des lentilles et même l’installation et désinstallation du système de soutien des caméras quotidiennement.

Quels sont les points forts d’un/e 1er/ère assistant/e à la caméra?
  • Photographie

    Avoir un bon œil et bien comprendre la composition, la lumière, la couleur et le cadrage

  • Connaissance technique des caméras

    Avoir une bonne connaissance des équipements cinématographiques, des caméras, des lentilles, des filtres, des moniteurs et des lumières

  • Savoir suivre les indications

    Écouter, exécuter ce qui est demandé avec précision, rester calme sous pression, avoir le souci du détail

  • Communication

    Capacité de bien travailler avec les membres de l’équipe, être des collaborateurs, animateurs et personnel de la production, répondre aux besoins

  • Savoir manipuler les caméras

    Ȇtre bien coordonnée, être prêt à soulever et déplacer des équipements lourds de caméra tout au long du tournage

Avec qui la 1ère assistante à la caméra travaille-t-elle?

La 1ère assistante à la caméra travaille sous la direction du cadreuse de la production ou bien sous la direction de la cadreuse du département de caméra. Elles travaillent de près avec la cadreuse en chef et sont à ses côtés pour la plupart de la production. Elles travaillent également en étroite collaboration avec la 2e assistante à la caméra, car les deux rôles exercent des tâches pour assurer le bon fonctionnement quotidien du département caméra. La 1ère assistante à la caméra travaille aussi avec la directrice de la photographie.

Comment devenir un/e 1er/ère assistante à la caméra ?

Comme plusieurs autres départements sur un plateau, il est possible d’apprendre le métier sur le terrain en débutant au niveau le plus du département caméra et ensuite en gravissant les échelons. Une autre façon d’acquérir une connaissance approfondie des équipements est de travailler dans une compagnie de location de caméra. Plusieurs entreprises de location encouragent leurs employés à se familiariser avec les équipements qu’ils offrent et c’est une excellente façon d’acquérir de l’expérience qui serait utile sur un plateau plus tard. Vous pouvez aussi vous informer auprès des syndicats locaux de caméra, par exemple IATSE, et voir si vous pouvez acquérir une expérience au sein de leur organisation. Ils pourraient offrir des qualifications qui vous permettront d’obtenir un rôle de niveau débutant sur un plateau.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Décorateur/rice

Aussi connu comme : Set Dec, Habilleur de plateau, Styliste (publicités)

Que fait un/e décorateur/rice ?

Les décorateur/rices sont des conteurs d’histoires. Elles créent l’arrière-plan de l’action, expliquent le contexte, ajoutent une ambiance et un intérêt visuel au fur et à mesure que le récit se déroule. Alors que les accessoiristes s’occupent de placer les objets que tient un acteur, les décorateurs s’occupent des murs, des sols, des véhicules et des meubles.

Avant le début du tournage, les décorateurs travaillent avec le réalisateur, la directrice artistique, le chef accessoiriste et les acheteurs de production pour examiner le scénario et déterminer les décors nécessaires. Elles établissent une liste et un plan que le chef accessoiriste doit suivre. Ensuite, ils achètent ou louent les objets et font appel à des accessoiristes pour fabriquer les meubles.

La veille du tournage, les décorateurs arrivent tôt pour commencer à habiller le plateau. Après que la réalisatrice et le directeur de la photographie l’ont vérifié, les décorateurs passent à la scène suivante. Une fois qu’une scène a été tournée, ils sont chargés de démonter chaque décor.

Quelles sont les qualités d’un/e décorateur/rice ?
  • Compréhension du cinéma

    Être capable de saisir la vision du réalisateur, savoir comment un arrière-plan peut raconter une histoire

  • Style

    Avoir un bon œil pour la décoration, un sens de la couleur et de la forme, une attention précise aux détails

  • Connaissances historiques

    Faire des recherches sur les différentes époques et décorer un plateau de manière authentique

  • Communication

    Travailler en étroite collaboration avec le concepteur artistique et les autres départements, partager la vision avec l'équipe

  • Organisation

    Décomposer un scénario en fonction des exigences du plateau, gérer le personnel, les budgets, les calendriers complexes et les transports

Avec qui travaille un/e décorateur/rice ?

Dans les grandes productions, les décorateurs disposent d’une équipe composée d’assistants décorateurs, d’acheteurs, d’habilleurs de plateau, de peintres, de drapiers, d’ébénistes, de sculpteurs, etc. Ils rendent compte au concepteur de production et travaillent en étroite collaboration avec le directeur artistique et le chef accessoiriste.

Comment puis-je devenir décorateur/rice ?

Comment puis-je devenir décorateur/rice ? Il n’existe pas de parcours professionnel standard pour devenir un/e décorateur/rice. Souvent, ils ont déjà travaillé en tant qu’acheteur de production ou assistant décorateur. Elles ont généralement travaillé dans le département artistique pendant plusieurs années ou dans la conception de décors au théâtre.

Voici quelques conseils :

Exigences en matière d’éducation : Si vous souhaitez aller à l’université, des cours d’art et de design, d’architecture, de photographie, de théâtre, de conception graphique ou de communication graphique sont utiles.

Acquérir de l’expérience : Portez-vous volontaire pour décorer les décors de vidéos d’étudiants. Ou décorez les plateaux des productions de théâtre amateur.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Directeur artistique

Quel est le rôle du directeur artistique ?

Le rôle varie légèrement selon le type de production. Le directeur artistique est un titre qui existe dans industries, y compris le cinéma, le théâtre, la publicité/marketing, la mode et bien plus encore. Le directeur artistique rend les décisions les éléments visuels.

Les direct artistiques commencent leur travail en examinant le scénario et travaillent directement avec l réalisat pour comprendre vision film ou l’émission de télévision. Elles créent ensuite leurs conceptions et déterminent la palette de couleur, la tonalité et l’ambiance.

Dans une production tournée en studio, les direct artistiques la vision créative du chef décorateuren dessinant des plans et créant des modèles. Ils organisent le département artistique et supervisent la construction des décors du plateau. Ils sont responsables de l’aménagement du plateau et l’ajout de tout accessoire. Le directeur artistique est présent sur le plateau tout au long de la production afin d’assurer que le plateau est entretenu et aménagé convenablement pour chaque scène filmée.

Pour les productions qui ne sont pas filmées sur un plateau, mais sur divers lieux, elles travaillent avec l product et l réalisat. Ils créent des « mini-plateaux », gérant l’aménagement de l’emplacement (intérieur ou extérieur) où le tournage aura lieu. Souvent elles conçoivent es accessoires -mêmes et supervisent leur .

Alors que le chef décorateur est l’esprit créat responsable de l’aspect général de la production, le directeur artistique concrétise cette vision. Les directeurs artistiques sont les « architectes » métaphoriques du département artistique. S’il n’y a pas de chef décorateur sur une production, les directeurs artistiques assurent aussi que le plateau et son aménagement soit conforme aux règles de santé et de sécurité, qu’il répond au besoin et à la vision du producteur et du réalisateur, et qu’il respecte le budget prévu.

Sur une production d’animation, les direct artistiques sont responsables de l’aspect visuel de l’animation. Elles décident es personnages, es accessoires et es environnementset fournissent un point de départ pour le reste du département artistique.

C’est un emploi qui nécessite une très bonne communication et de bonnes capacités de gestion. Les directeurs artistiques sont responsables d’assurer que le travail produit est de haute qualité et respecte la vision du réalisateur. Ils sont aussi responsables d’assurer que le département artistique respecte le budget et le calendrier.

Quels sont les points forts d’un directeur artistique ?
  • Créativité

    Visualise ce que la production nécessite, l’aspect général du plateau ou du lieu, imagine comment le lieu pourra accueillir le mandat de la production et les exigences de chaque département. Avoir le talent artistique et l’imagination pour créer des conceptions originales et de hautes qualités.

  • Leadership

    Avoir de bonnes capacités de gestion afin de pouvoir diriger le département, être capable de communiquer des idées visuelles, et savoir bien travailler en équipe.

  • Talent artistique

    Savoir dessiner conceptuellement et techniquement, savoir travailler avec des logiciels spécialisés de conception, savoir construire des accessoires et des « mini-plateaux », avoir une bonne connaissance de l’histoire de l’art

  • Connaissance générale de la construction

    Procurer le matériel et les accessoires appropriés, être à l’affût des derniers développements dans le monde de la conception de décors.

  • Connaissance générale de la production

    Comprendre les de production, l studio, les fonctionnalités d studio et les défis de tourner hors studio. En animation, savoir ce qui est réalisable par l’équipe d’animation et de post-production.

  • Leadership

    Savoir partager leur vision avec un grand nombre de personnes différentes, savoir gérer des budgets et des personnes, élaborer des horaires, établir et respecter les échéanciers

  • Communication

    Comprendre ce que le réalisateur demande, savoir expliquer les idées, donner des commentaires constructifs, avoir de bonnes aptitudes de présentation

Avec qui le directeur artistique travaille-t-il ?

Les directrices artistiques gèrent tous les projets au sein du département artistique. Elles supervisent les équipes de construction, les acheteuses de production, les assistantes du département artistique, les paysagistes, les peintres, les décoratrices de plateau et les assistantes à la production. Les directrices artistiques travaillent en étroite collaboration avec les cheffes décoratrices, surtout sur les productions télévisées en studio et, pour les productions tournées sur des lieux, avec les productrices, réalisatrices et leurs équipes de productrices associées, recherchistes et décoratrices. Elles collaborent aussi avec les départements de caméra, de son et d’éclairage afin que leur travail se complète et ne cause pas de problèmes techniques. Elles travaillent aussi en étroite collaboration avec la directrice de production pour la planification et le budget.

Sur des productions d’animation, les directeurs artistiques travaillent en étroite collaboration avec le réalisateur et les artistes de leur équipe, y compris les dessinateurs d’arrière-plan et les modélisateurs.

Comment devenir un directeur artistique ?

Les directeurs artistiques ont généralement besoin d’un diplôme universitaire dans un domaine lié aux arts visuels ou à la création, préférablement lié au cinéma. Des cours en théâtre, architecture, conception numérique, beaux-arts, histoire du cinéma et design d’intérieur sont tous des sujets pertinents à étudier. Si vous décidez de poursuivre des études cinématographiques, des cours en conception de décors sont aussi un atout.

De l’expérience sur un plateau, ainsi que de bonnes compétences organisationnelles et administratives sont des atouts. Le rôle de directeur artistique est un poste de direction, il faut plusieurs années d’expérience pour progresser vers ce rôle. Un bon parcours à suivre serait de commencer dans un poste débutant au sein du département artistique, tel le rôle de décorateur ensemblier/constructeur de décors. Vous aurez aussi besoin de bonnes capacités en gestion. Pour devenir un directeur artistique dans le monde de l’animation, il faut aussi avoir une bonne compréhension du processus d’une production d’animation.

Voici quelques conseils :

Développez un large éventail de compétences : Apprenez à peindre, à faire de la modélisation 3D et de l’art numérique. Plus que vous en apprenez, plus vos chances de faire partie d’un département artistique augmenteront.

Apprenez à conduire : Si possible, essayez d’avoir accès à une voiture. Ceci vous donnera un avantage et démontrera que vous pouvez aider.

Développez un portfolio: Créez des œuvres que vous pourrez montrer à vos futurs employeu. En tant que direct artistique, vous serez embauché en fonction de votre style personnel et vos un bon portfolio est essentiel. Ce portfolio peut être composé de vos œuvres à vous ou bien d œuvres. C’est ce qui impressionnera les collaborat potentiels et les gens de l’industrie du cinéma.

Cherchez des expériences à l’extérieur de l’industrie du cinéma: Les directeurs artistiques sont essentiels dans plusieurs industries du cinéma et de l’animation, y compris ce de la publicité, du théâtre, du magazine et de la conception de produit. Acquérir de l’expérience dans un département artistique de l’une de ces industries est une bonne façon d’apprendre le métier pour ensuite percer dans l’industrie du cinéma.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Caméraman

Aussi connu comme : Opérateurs de caméra de studio ou opérateurs Steadicam

Quel est le rôle du caméraman?

Les caméramans tournent les scènes sur une production cinématographique ou télévisée. Ils et elles occupent un rôle central dans le processus de production d’un film ou d’une série télévisée et travaillent en étroite collaboration avec le directeur de la photographie afin que toutes les prises répondent au style visuel et le ton de la production. Ils savent choisir quelle caméra choisir pour chaque condition tout en considérant la composition, le cadrage et le mouvement d’une prise. Elles peuvent aussi tourner des scènes en direct, que ce soit pour une émission de nouvelles, un documentaire ou bien une émission filmée sur un plateau avec plusieurs caméras. Sur des productions de plus grandes envergures, il pourrait avoir plus qu’un caméraman, connu comme Caméra A et Caméra B. Cela permet de pouvoir avoir des prises de la scène de différents angles et avec différents cadrages. Chaque caméraman a plusieurs assistants à la caméra et machinistes qui forment une petite équipe pour arriver à réussir chaque prise. Sur des productions de plus petites envergures, un caméraman serait responsable de tous les angles de chaque prise, et donc la scène doit être répétée à plusieurs reprises afin d’obtenir une variété d’angles et de cadrages. Lorsqu’il tourne sur des lieux, tel que pour un documentaire, il ou elle pourrait être le seul caméraman à travailler dans toutes sortes de conditions : sous l’eau, dans une tempête de neige ou même dans un désert. Il ou elle utilise souvent une grande variété de caméras, y compris des caméras portatives portées sur le corps (Steadicam) ou des drones. Le cameraman est aussi responsable de tous les équipements lors du tournage, et sur des petites productions ce sont souvent leurs propres équipements. Ce sont souvent des gens qui sont aussi doués dans les effets d’éclairage.

Quels sont les points forts du caméraman?
  • Photographie

    Avoir un bon œil et bien comprendre la composition, la lumière, la couleur et le cadrage. Vous pouvez être spécialisé dans certains genres, mais vous devez pouvoir vous adapter aux différents styles de tournage

  • Connaissance technique des caméras

    Avoir une bonne compréhension des équipements de cinéma, caméras, lentilles, moniteurs de filtres et lumières

  • Communication

    Bonne écoute, savoir faire ce que le producteur demande et capacité de bien travailler avec les membres de l’équipe

  • Multitâches

    Observer, écouter, penser rapidement et savoir résoudre des problèmes sur le pouce, tout en faisant des tâches techniques complexes, s’adapter aux besoins des tournages différents

  • Concentration

    Être patient, pouvoir se concentrer au cours de longues sessions de tournages, demeurer calme sous pression

Avec qui le caméraman travaille-t-il?

Les caméramans relèvent directement au directeur de la photographie et au 1er AR. Dans certains cas, ils peuvent même travailler directement avec le réalisateur. Les caméramans travaillent avec les machinistes pour déplacer et installer les équipements de caméra et avec les éclairagistes pour l’éclairage. Ils et elles ont aussi souvent un assistant ou deux qui travaillent avec eux. Et finalement, ils travaillent aussi avec l’ingénieur de la vision pour conserver les données sur des cartes mémoires.

Comment devenir un caméraman?

Le caméraman est un poste de cadre supérieur qui demande beaucoup d’expérience. La plupart des caméramans ont commencé dans un poste débutant, tel l’assistant caméraman, et ont gravi les échelons.

Voici quelques conseils:

Exigences éducatives : Vous pouvez trouver des cours avec une combinaison de sujets qui comprend l’art, le design, la communication graphique ou la photographie ainsi que des cours de mathématiques et de physique.

Obtenir un stage : Les stages sont des emplois avec une formation. Ils sont une excellente occasion pour gagner de l’argent tout en apprenant. Si vous ne pouvez pas obtenir un stage chez un diffuseur, il pourrait être utile de vous essayer à l’extérieur de l’industrie de la télévision afin de développer vos habiletés et style. Avec de l’expérience, vous pourrez vous réessayer dans l’industrie de la télévision. Avant de commencer un stage, demandez à votre employeur ce que vous apprendrez afin de vous assurer d’obtenir les habiletés que vous cherchez.

Travailler pour une entreprise de location d’équipements : Contactez une entreprise de location d’équipements. Demandez-leur si vous pouvez les aider en tant qu’assistant. Vous aurez donc la chance d’en apprendre davantage sur tous les équipements de caméra et pourrez même établir des contacts.

Obtenir un diplôme : Il n’est pas essentiel d’être diplômé pour devenir un caméraman. Mais, il existe des formations spécialisées en production télévisuelle et photographie que vous pourrez poursuivre.
Acquérir de l’expérience de travail: Essayez d’acquérir de l’expérience de travail en écrivant à des entreprises de production locales et demandez s’ils ont besoin d’aide.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Technicien/ne en imagerie numérique

Aussi connu comme : DIT, Ou technicien/ne en gestion de données

En quoi consiste le travail d'un/e technicien/ne en imagerie numérique ?

Le/a technicien/ne en imagerie numérique est un poste relativement nouveau dans l’industrie du cinéma et de la télévision. Autrefois considéré comme un simple « manipulateur de données », la technicienne en imagerie numérique est aujourd’hui largement considérée comme l’un des membres les plus importants de l’équipe de tournage. Il fait le lien entre la production et la postproduction et travaille en étroite collaboration avec la directrice ou le directeur de la photographie afin d’obtenir le meilleur rendu possible pour le projet. La raison tient au fait que ce qui était autrefois des bobines de film exposées sont aujourd’hui des « données » – des images enregistrées numériquement et stockées sur des cartes ou des disques.

Le/a technicien/ne en imagerie numérique est presque une extension du directeur de la photographie. Elle aide à la manipulation des images numériques telles que le rapport hauteur/largeur, les paramètres de la caméra, la résolution, les codecs, les fréquences d’images et même les LUTs (étalonnage des couleurs). L’une des principales fonctions du/ de la technicien/ne en imagerie numérique est de s’occuper du déchargement des données, de leur copie et de leur sécurisation sur au moins trois sites. Il travaille en étroite collaboration avec l’opérateur de vidéo-assist afin de préparer le métrage brut pour les rushes, qui seront examinés par la réalisatrice et les autres membres de l’équipe de production. Comme le métrage brut a rarement l’air parfait, le/a technicien/ne en imagerie numérique manipule, en appliquant l’étalonnage des couleurs et d’autres techniques pour le préparer à être utilisé.

Enfin, le/a technicien/ne en imagerie numérique se trouve également au milieu du flux de travail entre la production et l’équipe de post-production, en assurant la liaison avec le monteur ou les assistants monteurs et en transférant les données. Le flux de travail se concentre sur un transfert sécurisé et efficace des données, en veillant à ce qu’aucune séquence importante ne soit perdue ou corrompue au cours du processus.

Quelles sont les qualités d'un/e technicien/ne en imagerie numérique ?
  • Appareils photo numériques et ordinateurs

    Connaissance approfondie des appareils photo, des formats de fichiers, des supports de stockage et des systèmes informatiques pour obtenir un flux de travail optimal

  • Photographie numérique

    Comprendre le contraste, la mise au point, l'éclairage, la cinématographie et la couleur. Ayez un bon œil pour l'étalonnage des séquences brutes

  • Résolution de problèmes

    Être capable de réparer les kits, les équipements techniques et les connexions de câbles

  • Communication

    Conseiller la directrice de la photographie sur les avantages ou les limites de certaines configurations, assurer la liaison entre le plateau et l'équipe de postproduction, créer le meilleur flux de travail possible entre les deux

  • Production de films

    Comprendre le fonctionnement d'un plateau de tournage, les rôles qui y sont joués et le processus de production

  • Garder son calme sous pression

    Rester vigilant dans un environnement réel, ajuster l'image avec précision

  • Attention au détail

    Étiqueter les fichiers, traiter les données sans les perdre, remarquer les corruptions

Avec qui travaille un/e technicien/ne en imagerie numérique ?

Les technicien/nes en imagerie numérique travaillent en étroite collaboration avec le département caméra. Sur certains tournages, ils sont nécessaires aux côtés du directeur de la photographie. Ils doivent également entretenir de bonnes relations avec la 2e Assistante caméra, qui remet les séquences aux technicien/nes en imagerie numérique si nécessaire. (Sur les grands plateaux, ils sont assistés par le/la gestionnaire des données). Le/la technicien/ne en imagerie numérique est souvent amené à prendre des notes de référence pour différents départements, comme la coiffure et le maquillage, le département des costumes et le superviseur du scénario.

Comment devenir technicien/ne en imagerie numérique ?

En général, les technicien/nes en imagerie numérique gravissent les échelons du département des caméras. Un bon moyen d’y parvenir est de devenir un stagiaire caméra.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Directeur de la photographie

Aussi connu comme : Directeur photo, DP

Quel est le rôle du directeur de la photographie ?

Le directeur de la photographie dirige les équipes de caméra et d’éclairage. Il est responsable des décisions artistiques et techniques relatives aux images capturées par la caméra.

Il se familiarise avec le scénario et travaille en étroite collaboration avec le réalisateur pour définir de la facture visuelle et de l’atmosphère du film. Il recherche ensuite des avenues pour parvenir à créer cette facture visuelle par l’entremise de l’éclairage, du cadrage et des mouvements de caméra. Il doit également prévoir ce dont il aura besoin en matière d’équipement et de personnel. Le directeur de la photographie (DP) travaille en collaboration avec d’autres équipes, comme celles du son et du réalisateur, pour coordonner les besoins de la production.

Durant la production, le DP coordonne l’équipe de tournage et travaille avec le réalisateur pour s’assurer que chaque scène est mise en place et tournée conformément à la vision d’ensemble. Il peut avoir une grande influence sur la facture visuelle et l’atmosphère du film. Pour chaque scène, le DP identifie la meilleure combinaison de caméras, de filtres et d’objectifs. Il détermine aussi les placements et les mouvements de caméra, ainsi que les éclairages les mieux adaptés à la situation.

Le directeur de la photographie est responsable de s’assurer que chaque plan correspond à la vision du réalisateur et à l’esthétique du film. Il visionne les prises avec le réalisateur et travaille en étroite collaboration avec le coloriste en postproduction. Sur les petites productions, il peut aussi parfois opérer la caméra.

Le directeur de la photographie est considéré comme l’un des principaux créatifs sur un plateau de tournage. Il s’agit d’un poste à la fois très technique et artistique, qui exige une expérience et une formation approfondies.

En quoi doit exceller le directeur de la photographie ?
  • Photographie

    Avoir l'œil pour la composition d’image et les couleurs, savoir raconter une histoire à travers un plan, comprendre les techniques de caméra et d'éclairage, puis savoir les utiliser pour susciter une réponse émotionnelle




  • Connaissance technique des caméras

    Avoir une compréhension approfondie de tous les équipements cinématographiques, des caméras, des objectifs, des moniteurs et des systèmes d’éclairage

  • Connaissances en montage

    Comprendre la méthode de travail de la postproduction, et comment les plans s'assemblent pour raconter une histoire cohérente

  • Prise de décision

    Savoir réfléchir rapidement, le plus souvent sous pression

  • Organisation

    Savoir planifier –déterminer comment les choses se feront et combien de temps cela prendra, obtenir les bons équipements et la bonne équipe, réfléchir aux considérations logistiques, artistiques et budgétaires dans un même élan

  • Communication

    S'assurer que tous les membres de l'équipe savent ce que l'on attend d'eux, travailler en étroite collaboration avec les machinistes et le chef-éclairagiste, diriger l'équipe et résoudre les conflits lors de situations pouvant parfois être stressantes

Avec qui le directeur de la photographie travaille-t-il ?

Le DP supervise et travaille en étroite collaboration avec l’équipe caméra. Celle-ci comprend les personnes suivantes : le caméraman qui, par son regard dans la caméra, devient les yeux du directeur de la photographie; le premier assistant-caméraman qui s’assure que les plans sont nets; le deuxième assistant-caméraman qui prépare l’équipement et consigne les plans; et le stagiaire caméraman qui assiste l’ensemble de l’équipe. Le DP travaille également de façon rapprochée avec le technicien en imagerie numérique dont le rôle est de s’assurer que tous les paramètres numériques des caméras sont réglés de manière à incarner la vision du DP, ainsi qu’avec l’opérateur de l’assistance vidéo, qui veille à ce que le réalisateur puisse voir ce qui est filmé.

Comment devient-on directeur de la photographie ?

Il s’agit d’un poste de haut niveau et on peut y accéder de différentes manières. Certains commencent comme caméraman stagiaire et gravissent les échelons jusqu’aux postes évoqués ci-dessus. D’autres arrivent par le biais du département de l’éclairage. L’IATSE dispose d’un excellent programme d’apprentissage qui constitue l’avenue la plus directe vers ce domaine. Vous pouvez également en apprendre beaucoup sur les caméras et les autres équipements dans le cadre d’un programme de production cinématographique au CÉGEP, à l’université ou dans le cadre de programmes de formation indépendants. Voici quelques conseils supplémentaires :

Prérequis en matière d’éducation : De nombreuses écoles de cinéma proposent des cours de cinématographie qui abordent l’éclairage, la conception des plans et la manière de raconter des histoires visuelles. Vous pouvez également commencer comme assistant de premier échelon dans l’équipe caméra, apprendre sur le tas et gravir les échelons.

Travailler pour une société d’équipement : contactez une société de location de matériel comme MELS, EVS ou Technicolor). Demandez si vous pouvez devenir stagiaire ou chauffeur pour eux. Vous en apprendrez ainsi davantage sur le matériel et vous vous ferez des contacts.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Technicien/ne DEL

Aussi connu comme : Directeur/rice de la production virtuelle

Quel est le rôle du/de la technicien/ne DEL ?

Un technicien DEL travaille dans un domaine de la technologie cinématographique appelé la production virtuelle (parfois aussi appelé murs de réalité virtuelle), qui gagne en popularité. La production virtuelle comprend de grandes surfaces (murs, plafonds, parfois aussi les planchers) qui sont composées d’écrans DEL. Ces grands écrans, appelés murs LED, sont construits dans un studio ou sur un plateau. Les images visuelles sont ensuite créées avec un logiciel de conception 3D appelé Unreal Engine et sont diffusées sur les écrans. L’écran agit en tant qu’arrière-plan et peut être relié à une caméra de capture de mouvement afin d’y ajouter l’effet d’un vrai arrière-plan. Il se déplace par rapport aux mouvements de la caméra et fournit une expérience d’arrière-plan immersive. Ceci réduit le travail de post-production.

Une technicienne DEL est chargée d’aider à la création de ses environnements immersifs pour les productions. Elles doivent construire et calibrer les grands écrans et travaillent avec la production pour bien réaliser l’espace et le concept désiré. La technicienne est aussi responsable de la gestion des écrans sur le plateau, et veille à ce que les arrière-plans désirés pour la scène tournée soient affichés. Elles aident aussi la production à la création de ce monde et donnent des conseils aux équipes de tournage sur le plateau en ce qui concerne les réglages optimaux pour les écrans.

Quels sont les points forts d’un/e technicien/ne DEL ?
  • Comprendre la lumière

    Avoir un bon œil artistique, connaître les techniques d’éclairage pour créer différents effets

  • Connaissances en électricité

    Avoir une très bonne connaissance des circuits, alimentations électriques, moteurs, câbles, fusibles, relais thermiques, interrupteurs de protection contre les courants de court-circuit, du chauffage et de la climatisation et beaucoup plus encore

  • Connaissance du processus cinématographique

    Comprendre le processus de la production

  • Communication

    Des plans et pouvoir les expliquer aux membres de l’équipe de tournage, pouvoir bien communiquer avec le directeur de la photographie et l’équipe d’éclairage, être accessible et claire même lorsqu’il faut prendre des décisions sous pression

  • Organisation

    Travailler en respectant les contraintes budgétaires, organiser l’horaire de l’équipe et les matériaux nécessaires, établir les priorités en fonction des échéanciers

  • Connaissance des DELs et de la technologie Unreal Engine

    Une compréhension claire et approfondie des technologies que vous utilisez

Avec qui le technicien DEL travaille-t-il?

Un technicien DEL travaille avec le réalisateur et le directeur de la photographie afin de comprendre la vision qu’ils ont pour la scène. Ils discuteront de la construction du mur DEL et les effets d’éclairage et d’arrière-plans désirés. Sur le plateau, le technicien DEL travaille avec une équipe de machinistes et électriciens afin de construire les murs d’écrans et s’assurer que tout fonctionne correctement. Les techniciens DEL travaillent aussi en étroite collaboration avec les artistes qui créent les paysages à l’aide du logiciel Unreal Engine.

Comment devenir un/e technicien/ne DEL?

Développez vos compétences en matière d’éclairage et de caméra: La porte d’entrée pour devenir une technicienne DEL commence avec la compréhension des principes fondamentaux en matière d’éclairage et de caméra. Vous pouvez commencer votre apprentissage de ces principes en vous impliquant dans les syndicaux locaux d’éclairage et de caméra ou en suivant des cours de formation.

Cherchez des possibilités : Une fois que vous avez travaillé sur des plateaux et que vous avez acquis l’expérience nécessaire dans les secteurs de l’éclairage, la caméra et la technologie, vous pouvez passer à la production virtuelle DEL. Vous pouvez essayer de trouver des studios qui travaillent avec cette technologie et travailler avec eux, ou bien trouver des entreprises qui louent leurs services dans ce domaine.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Coloriste

Aussi connu comme : Technicien en Imagerie

Quel est le rôle du coloriste?

Les coloristes contribuent à l’ambiance et au look du film en définissant les couleurs. Ils et elles travaillent avec le réalisateur et le directeur de la photographie pour décider de la palette, qu’elle soit retenue ou très colorée, qu’elle ait des couleurs blanchâtres ou des couleurs primaires. Les coloristes contribuent à ces looks en changeant les niveaux de luminance (luminosité) et de saturation (couleur).

Les films et séries télévisées sont généralement tournées sur des caméras numériques en format brut, ce qui signifie que la couleur est capturée dans les données, mais ne peut pas être visionnée avant que la couleur soit appliquée. Si la production est tournée sur pellicule, les premières images sont amenées en laboratoire où elles sont développées et numérisées pour le flux de production numérique. C’est ensuite le travail du coloriste de perfectionner l’application de la couleur sur l’image. Ce processus est connu comme la colorimétrie.

Lorsque les coloristes reçoivent les fichiers à monter, ils stylisent la couleur pour correspondre à la vision du réalisateur et du directeur de la photographie. Ils s’assurent que les prises correspondent l’une à l’autre en ajustant la saturation des couleurs et la luminance. Ils proposent aussi des solutions créatives aux problèmes liés à l’image. Ils pourraient savoir quoi faire aux images surexposées ou sous-exposées ou une correction jour pour nuit, par exemple.

Les coloristes sont responsables d’assurer que le film répond aux lois et théories scientifiques de la luminance et la saturation.

Quels sont les points forts du coloriste?
  • Comprendre la couleur

    Savoir utiliser la couleur pour rehausser l’histoire, apprécier l’effet psychologique que peut avoir la couleur, avoir un bon œil, comprendre quel look correspond à certain style de tournage

  • Connaissance des processus numériques et de pellicule

    Comprendre comment obtenir le meilleur des négatifs de caméra

  • Connaissance du processus de production cinématographique

    Connaître le processus de production cinématographique ou télévisuelle

  • L’utilisation de logiciels

    Savoir bien utiliser les logiciels d’étalonnage, tel Adobe Premiere, Baselight ou Davinci Studio, rester à jour avec les développements de logiciels et savoir quel outil utiliser pour chaque projet

  • Communication

    Savoir bien travailler avec le réalisateur, comprendre la vision du directeur de la photographie, partager le processus avec les assistants au montage et les superviseurs de scénario

  • Souci du détail

    Ȇtre patient, savoir travailler des petits changements de la couleur et du ton, continuer de s’attarder au détail dans des situations de stress

Avec qui le coloriste travaille-t-il?

Le coloriste travaille en étroite collaboration avec le monteur, le réalisateur et le directeur de la photographie. C’est un métier assez solitaire puisque la majorité du travail plus détaillé est réalisé seul.

Comment devenir un coloriste?

Des programmes d’étude en postproduction cinématographique existent. Vous pouvez aussi développer votre méthode de travail et monter votre portfolio en travaillant sur des productions de petites envergures dans votre région. Apprenez à utiliser les logiciels d’étalonnage tout en étudiant la théorie de la couleur et la cinématographie, qui vous enseignera la façon dont la lumière et la couleur sont connectées. Une expérience en art ou en photographie est utile. La plupart des coloristes commencent dans des postes de postproduction tel l’assistant de montage ou techniques et apprennent le processus de post-production pendant plusieurs années.

Voici quelques conseils :

Obtenir un diplôme: Ce n’est pas essentiel, mais avoir de l’expérience en postproduction ou avec des logiciels de montage dans un programme cinématographique peut être en atout dans votre recherche d’emploi.

Développez un portfolio: C’est ce qui impressionnera les collaborateurs potentiels et les gens de l’industrie du cinéma. C’est aussi un des meilleurs moyens pour apprendre le processus de montage et comprendre ce qui fonctionne et ne fonctionne pas.

Rechercher des entreprises de postproduction : Essayez d’établir des contacts dans des entreprises de postproduction pour bâtir un réseau et possiblement trouver des postes débutants.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Réalisateur/rice

Aussi connu comme : Cinéaste

Que fait un/e réalisateur/rice ?

Les réalisateurs sont les responsables créatifs du film. Elles contrôlent les aspects artistiques et dramatiques d’un film et visualisent le scénario (ou script) tout en guidant l’équipe technique et les acteurs, de la pré-production au montage final dans la réalisation de la vision.

Ils sont employés par le producteur exécutif ou la productrice, qui est responsable d’une production. Les réalisatrices partent d’un scénario et travaillent avec un scénariste et parfois avec une équipe d’édition du scénario, comme l’éditrice du scénario. Il n’est pas rare que le réalisateur soit également le scénariste. Le travail d’un/e réalisateur/rice consiste à imaginer le scénario sous une forme visuelle. Dès qu’une production a réuni les fonds dont elle a besoin, elle travaille en étroite collaboration avec les producteurs pour nommer les chefs de département, tels que le directeur de la photographie, la première assistante réalisateur et le concepteur de production.

Elles travaillent ensuite avec les producteurs et les directrices de casting pour sélectionner les acteurs et avec la directrice de la photographie pour développer le style de tournage, y compris les notes sur les plans de caméra et les modifications du scénario. Certaines réalisatrices font répéter les acteurs avant le tournage, mais pas toutes. Ils « bloquent » la performance avec les acteurs avant le début du tournage, ce qui signifie qu’ils chorégraphient la position des acteurs par rapport à la caméra, leurs déplacements et ceux de la caméra au cours d’un plan et la manière dont ils délivreront leur dialogue.

De plus, le/la réalisateur/rice donne des instructions aux autres membres de l’équipe, notamment aux responsables de l’éclairage, des costumes et du maquillage. Les réalisateur/rices s’efforcent d’obtenir la meilleure performance possible des acteurs, mais ils doivent également s’assurer que tous les aspects techniques sont en place pour obtenir une bonne scène filmée.

Après le tournage, elles dirigent le montage d’un film, en préparant un « montage du réalisateur ». Ce montage sera examiné par les producteurs, les distributeurs et d’autres collaborateurs avant que le montage final ne soit achevé.

Quelles sont les qualités d'un/e réalisateur/rice ?
  • Leadership

    Partager la vision du film avec des personnes de différents départements, les inciter à donner le meilleur d'eux-mêmes, gérer les acteurs et l'équipe, prendre des décisions créatives

  • Imagination

    Envisager le film qu'ils veulent créer, le visualiser, l'entendre, créer leur vision et l'exécuter

  • Connaissance des arts

    Avoir une passion et une connaissance approfondie du cinéma et des séries télévisées, apprécier tous les genres d'art, de manière à pouvoir puiser des idées dans un éventail de sources

  • Production

    Comprendre le processus de production d'un film ou d'une fiction TV du début à la fin, d'un point de vue technique et créatif

  • Garder son calme sous pression

    Travailler méthodiquement dans un environnement très stressant, prendre des décisions créatives lorsque les choses ne se déroulent pas comme prévu

Avec qui le/la réalisateur/rice travaille-t-il/elle ?

Les réalisateur/rices détiennent la vision créative de l’ensemble de la production et entretiennent donc des relations avec tous les chefs de département. En pré-production, elles travaillent en étroite collaboration avec les producteurs, les directrices de casting et le concepteur de la production. Pendant la production, ils entretiennent des relations étroites sur le plateau avec la directrice de la photographie et le premier assistant réalisateur. En post-production, les réalisateur/rices travaillent avec le monteur image et le monteur son pour « couper » le film ou le programme afin de créer un produit final satisfaisant.

Comment puis-je devenir un/e réalisateur/rice ?

Il existe de nombreuses voies pour devenir un/e réalisateur/rice de films. Certains débutent en tant que scénaristes, directeurs de la photographie, productrices, monteurs de films ou actrices. D’autres vont à l’école de cinéma et commencent par réaliser leurs propres courts métrages indépendants avant d’obtenir un diplôme pour des longs métrages.

Quelle que soit la voie choisie, il s’agit d’un poste qui exige une connaissance approfondie du processus de production de films ou de séries télévisées. Il vaut la peine de commencer votre carrière en travaillant comme assistant de production sur un plateau ou dans un bureau de production avant de gravir les échelons jusqu’aux postes de débutants.

Voici quelques conseils supplémentaires :

Formation : La formation est toujours une bonne idée. Au Canada, il y a des tonnes de programmes dans les collèges et les universités. Il existe également de nombreux cours indépendants. De longue durée ou de courte durée. Vous pouvez également vous lancer, essayer d’entrer sur un plateau de tournage et acquérir de l’expérience. Voici une liste de programmes universitaires et collégiaux.

Constituez un portfolio : Créez des projets que vous pourrez présenter à vos employeurs. Réalisez votre propre court-métrage, peut-être en utilisant votre smartphone, et montez-le. Ce processus est très utile.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Superviseur VFX

Aussi connu comme : Artiste principal en effets visuels (VFX)

Quelles sont les fonctions du superviseur VFX ?

Son rôle consiste à superviser toutes les activités liées aux effets visuels, ainsi qu’à gérer le personnel technique et artistique de l’équipe des effets visuels. Bien qu’il s’agisse d’un rôle créatif, la plupart des superviseurs VFX possèdent un solide bagage technique et sont capables de prendre des décisions éclairées quant au moyen le plus efficace pour résoudre un problème donné. Souvent, le superviseur travaille en équipe avec un producteur d’effets visuels et un superviseur d’infographie.

Le superviseur VFX travaille sur le projet dès les premières étapes de la préproduction. Il est le principal point de liaison entre le studio d’effets visuels et le réalisateur ou le producteur du film ou de l’émission télévisée. Ce duo décide des effets visuels requis pour chaque plan du film, Puis le superviseur des effets visuels travaille avec les artistes VFX pour créer des prototypes. Et peuvent contenir de l’art conceptuel ainsi que des images de synthèse en 3D. Ceux-ci permettront de définir le style des effets visuels de la production

Le superviseur VFX est présent lors du tournage afin de voir à ce que les plans soient satisfaisants et qu’ils fonctionneront avec les éléments VFX. Il continue de diriger son équipe au moment de la postproduction. Le superviseur VFX supervise la qualité de tout le travail réalisé et en assure la conformité avec la vision du réalisateur et/ou du producteur.

Quelles sont les compétences requises pour être superviseur VFX ?
  • Talent artistique

    Avoir d'excellentes compétences en matière de conception, de mise en page, de couleur et de composition

  • Connaissance de la photographie

    Comprendre les appareils photo, la cinématographie et la façon dont les films sont réalisés, être capable d'orienter le tournage de façon à ce qu'il soit bien adapté aux effets visuels

  • Connaissance des programmes d’effets spéciaux

    Être capable d'utiliser les logiciels pertinents, tels que Maya, Blender, Nuke et Photoshop

  • Collaboration

    Savoir collaborer est essentiel, notamment lors de la préproduction alors que le superviseur VFX travaille avec le réalisateur ou le producteur pour décider des plans qui nécessiteront des effets visuels. Le résultat doit respecter leur direction créative et artistique

  • Leadership

    Être en mesure de motiver les artistes VFX de tous les services en les amenant à donner le meilleur d'eux-mêmes. En plus de gérer leur production en matière de qualité et d'échéances, le superviseur VFX est responsable de leur communiquer la vision du réalisateur et du producteur

  • Communication

    Être capable d'exprimer clairement ce qui doit être fait sur le plateau pour réaliser les plans VFX souhaités, être capable de relayer l'information entre la production et les artistes de VFX

Avec qui le superviseur VFX travaille-t-il ?

Le superviseur VFX travaille avec le réalisateur et le producteur du film. Ensemble, ils décident des effets visuels requis pour chaque plan. Il dirige également les différents types d’artistes VFX au sein d’une entreprise ou d’un studio d’effets visuels.

Comment devenir un superviseur VFX ?

Le poste de superviseur VFX est le niveau de direction le plus élevé au sein d’une entreprise ou d’un studio VFX. Par conséquent, vous commencerez nécessairement par occuper d’autres fonctions plus subalternes en effets visuels avant d’atteindre ce poste. Les superviseurs VFX doivent posséder les mêmes compétences techniques et la même maîtrise des logiciels que les artistes VFX moins expérimentés. Vous pourriez faire vos premiers pas dans le domaine de la VFX en tant que rotoscopiste ou comme artiste de préparation, puis progresser à partir de là. Dans ce contexte, il est important de vous créer une vidéo de présentation pour illustrer vos capacités (même les superviseurs VFX établis ont parfois leur propre vidéo). Vous pouvez également débuter dans l’équipe de production en tant que coordonnateur ou comme assistant, en vue de progresser par la suite.

Niveau d’études requis : un diplôme universitaire – en production cinématographique et télévisuelle, en animation informatique ou en art et design – est essentiel. Ces disciplines sont enseignées dans de nombreux collèges, universités et écoles d’art. Une formation à l’utilisation des effets visuels et des logiciels d’animation est indispensable.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Superviseur de la composition

Aussi connu comme : compositeur numérique en chef, directeur de la composition

Quel est le rôle du superviseur de la composition ?

Le superviseur de la composition est responsable du département qui assemble les éléments différents qui composent les prises avec effets visuels. Il ou elle gère les compositeurs numériques qui accomplissent ce travail et s’assure de sa bonne qualité. Le superviseur est aussi responsable d’assurer une continuité au niveau de la couleur dans toutes les prises.

Les superviseurs de la composition ont beaucoup d’expérience en composition. Ce sont des experts dans l’assemblage de différents matériels numériques, telles des images générées par ordinateur (CGI) et des séquences tournées, pour créer une image cohérente. Ils organisent et gèrent une équipe de compositeurs pour arriver à respecter les échéanciers et rendre les produits d’effets spéciaux aux entreprises de production cinématographique ou télévisuelle dans les délais requis. Elles peuvent aussi effectuer le travail de composition, si nécessaire.

Les superviseurs de composition font partie d’entreprises ou de studios d’effets spéciaux plutôt qu’être des travailleurs indépendants.

Quels sont les points forts du superviseur de la composition ?
  • Avoir un bon œil

    Savoir reconnaître ce qui rend une image réaliste au niveau de la lumière, la couleur, la composition et la perspective

  • Connaissance de la photographie

    Comprendre les caméras, la cinématographie et la façon dont un film est réalisé

  • Communication et leadership

    Savoir gérer les compositeurs numériques et leur partager la vision du projet, inspirer les autres à produire du travail exceptionnel, gérer leur production selon la qualité nécessaire et les délais demandés

  • Organisation

    Planifier le processus de travail pour respecter les échéanciers, distribuer le travail parmi votre équipe

  • Connaissance des programmes d’effets spéciaux

    Savoir bien utiliser les programmes tels Adobe After Effects, Blackmagic Fusion, Blender, Cinema 4D, Houdini, Maya, Nuke, RenderMan et 3ds Max

Avec qui le superviseur de la composition travaille-t-il ?

Le superviseur de la composition travaille avec les compositeurs numériques de son équipe. Il ou elle doit comprendre exactement ce qui est demandé et l’ordre dans lequel le tout devrait être fait. Pour y arriver, il travaille avec le chef du projet (le superviseur d’effets spéciaux) et l’artiste CG. Elle peut aussi parler avec l’entreprise de production et les producteurs des effets spéciaux.

Comment devenir un superviseur de la composition ?

Le superviseur de la composition joue un rôle de cadre supérieur sur une production cinématographique. Pour devenir un superviseur de la compostions vous avez besoin de quatre à cinq ans d’expérience dans un poste d’effets spéciaux sénior, comme celui de compositeur numérique ou de directeur technique en éclairage. Vous pouvez débuter dans rôle d’effets spéciaux plus junior, tel celui de technicien de capture de mouvement ou d’artiste de rotoscopie. Vous pouvez essayer de trouver une entreprise qui offre des rôles débutants.

Un diplôme dans un domaine d’effets spéciaux peut aussi être utile. Ou bien même un diplôme en animation, en programmation ou en science informatique. Il est important de pouvoir montrer vos habilités à l’aide d’une bande de démo (même les superviseurs de la composition les plus expérimentés ont une bande démo).

Voici quelques conseils :

Monter un portfolio : Apprenez comment utiliser les logiciels et les programmes d’effets spéciaux et créez une bande de démo que vous pouvez montrer à vos collaborateurs ou employeurs. Concentrez vos efforts sur la production d’un portfolio qui démontre vos capacités pratiques et votre travail récent. Cela est essentiel. Il faut que vous apprendre à apprécier des effets spéciaux. Assurez-vous d’être familier avec le domaine.

Acquérir des habiletés dans l’industrie des effets visuels : Il existe plusieurs programmes d’effets spéciaux et de montage de vidéo dans lesquels vous pourrez recevoir des formations utiles.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Compositeur numérique

Aussi connu comme : Artiste compositeur, Artiste de finition, Artiste d’effets visuels

Quel est le rôle de compositeur numérique?

Les compositeurs numériques créent l’image finale de la prise ou de la séquence d’un film, d’une série télévisée ou d’une animation. Ils prennent toutes les documents numériques qui existent, telles les images générées par ordinateurs (CGI), les images d’arrière-plan, les graphiques et les effets spéciaux (SFX), les séquences de prise filmées et les mattes paintings (ou peinture sur cache) et les combinent pour créer une image finale.

Les compositeurs numériques doivent tenir compte des aspects visuels de la scène, tel l’éclairage réaliste. Tout ce qui est causé par de la lumière qui « frappe un lentille » est la responsabilité du compositeur numérique. Ils refont l’éclairage pour améliorer l’image. Elles peuvent aussi créer des ombrages et des flous de mouvement pour améliorer la prise.

Les compositeurs numériques sont aussi responsables de la continuité et assurent que l’art reçu de différents artistes et de différentes sources soient tous pareille. Ils s’assurent que la couleur noire et les autres couleurs dans une image sont compatibles. Elles trouvent les erreurs et les corrigent ou bien les renvoient dans le pipeline pour être amélioré. Les compositeurs numériques assurent que le style global du film est respecté et correspond à la vision du réalisateur.

Quels sont les points forts du compositeur numérique?
  • Avoir un bon œil

    Savoir reconnaître ce qui rend une image réaliste au niveau de la lumière, la couleur, la composition et la perspective. Savoir analyser les médias et travailler sur sa composition jusqu’à ce qu’elles soient cohérentes et uniformes

  • Connaissance de la photographie

    Comprendre les caméras, la cinématographie et la façon dont un film est réalisé

  • Connaissance des programmes de composition

    Savoir bien utiliser les programmes tels After Effects, Blackmagic Fusion, Houdini, Maya, Nuke, et Photoshop

  • Connaissance du processus de la production d’animation

    Avoir une très bonne compréhension du processus de production d’animation par ordinateur

  • Collaboration

    Savoir bien travailler avec les autres artistes des effets spéciaux, savoir bien utiliser les ressources des autres efficacement et effectivement

  • Travailler avec des échéanciers serrés

    Travailler avec des échéanciers serrés, savoir travailler sous pression

Avec qui le compositeur numérique travaille-t-il?

Les compositeurs numériques travaillent avec le superviseur d’effets visuels afin de comprendre les attentes finales. Ils et elles travaillent aussi avec plusieurs artistes pour créer les éléments différents tels :

Directeur Technique en éclairage

Les responsabilités du directeur technique en éclairage et le compositeur numérique se chevauchent, puisque l’éclairage est un aspect très important dans la cinématographie. Les directeurs techniques en éclairage sont responsable de gérer et créer l’éclairage artificiel pour une scène pour répondre aux exigences de cette scène, que ce soit pour créer un éclairage réaliste ou bien pour créer un éclairage amusant.

Rotoscopiste

Les artistes de rotoscopie travaillent en étroite collaboration avec les compositeurs numériques car les mattes que les artistes de rotoscopie produisent sont des couches importantes que le compositeur numérique utilise dans son travail. Souvent les artistes de rotoscopie travaillent vers devenir compositeur numérique. Les compositeurs doivent savoir faire la rotoscopie.

Les compositeurs numériques travaillent aussi souvent avec les dessinateurs d’arrière-plans, les peintres sur cache et les compositeurs numérique en chef.

Comment devenir un compositeur numérique ?

Il faut plusieurs années d’expérience dans l’industrie pour devenir un compositeur numérique. Cependant, certaines entreprises ont des rôles de compositeurs numérique junior qui peuvent vous donner l’occasion de développer vos habiletés pour devenir un compositeur numérique principal. Vous pouvez obtenir un rôle junior après vos études universitaires collégiales, ou bien vous pouvez commencer dans un rôle semblable tel un artiste de rotoscopie ou un modélisateur et ensuite travailler à devenir un compositeur numérique. La chose la plus importante à faire si vous voulez devenir un compositeur numérique c’est de créer une bande démo vous démontrer vos habiletés aux employeurs potentiels. Un diplôme en effets spéciaux peut aussi être utile puisque cela vous donne l’occasion de monter un portfolio.

Monter un portfolio : Apprenez à utiliser les logiciels et les programmes, créer des bandes de démo que vous pouvez montrer à vos collaborateurs et employeurs potentiels. Concentrez vos efforts sur la production d’un portfolio qui démontre vos capacités pratiques et votre travail récent. Cela est essentiel. Assurez-vous d’être familier avec le domaine.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Rotoscopiste

Aussi connu comme : Artiste en rotoscopie, Artiste en effets visuels (VFX)

Quelles sont les fonctions du rotoscopiste?

Le rotoscopiste trace manuellement le contour des objets et les découpe dans les images de film afin que les parties requises de l’image puissent être utilisées pour des effets visuels, un processus connu sous le nom de rotoscopie.

Les parties de l’image que l’on souhaite conserver après le découpage sont appelées mattes. Le rotoscopiste travaille sur les zones d’images de film où des images générées par ordinateur (CGI) ou d’autres images filmées se superposeront ou interagiront avec l’image de base.

Si la caméra qui filme ne bouge pas dans un plan, la rotoscopie peut ne concerner qu’une seule image de film. Si la caméra est en mouvement, les rotoscopistes tracent les zones pertinentes de chaque image du plan afin que les images de synthèse puissent être combinées avec précision avec l’action filmée. Les artistes en rotoscopie doivent avoir un œil vif et beaucoup de patience pour accomplir ce travail méticuleux et répétitif.

En plus de la rotoscopie, les artistes en rotoscopie aident à la préparation du matériel pour la composition d’image.

Quelles sont les compétences requises pour être rotoscopiste?
  • Compétences en dessin

    Tracer avec précision et avoir un bon trait

  • Patience

    Être méthodique et minutieux en prenant soin de bien rotoscoper pour contribuer à la production d'une image finale de haute qualité

  • Connaissance des logiciels

    Être capable d'utiliser des logiciels pertinents, comme Photoshop

  • Respect des échéances

    Savoir travailler avec des échéances strictes, être capable de terminer un travail sous pression

  • Prendre des initiatives

    Observer ce qui se passe, être proactif, poser des questions au moment opportun

Avec qui les rotoscopistes travaillent-ils ?

Le rotoscopiste travaille en étroite collaboration avec le compositeur, car les mattes qu’il produit sont des canevas importants ce dernier. Son travail est transmis aux artistes-préparateurs à travers le pipeline de production VFX pour aider à préparer les plaques qui serviront de canevas au compositeur.

Comment devient-on rotoscopiste?

Il est important de vous créer une vidéo de présentation de façon à ce que vous puissiez montrer ce que vous savez faire à vos employeurs et à vos collaborateurs potentiels. Pour ce qui est des études formelles, il existe des diplômes spécifiques à l’industrie VFX qui peuvent représenter une bonne avenue pour devenir rotoscopiste.

Créez-vous un portfolio : apprenez le logiciel, expérimentez les programmes VFX et créez une bande dessinée que vous pourrez montrer à vos collaborateurs ou employeurs. Concentrez-vous sur la production d’un portfolio qui comprend des travaux pertinents pour mettre en valeur vos compétences pratiques.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Technicien en capture de mouvement

Aussi connu comme : Technicien en capture de mouvement

Quel est le rôle du technicien en capture de mouvement ?

Les emplois dans la capture de mouvement utilisent une caméra spécialisée et des systèmes de suivi pour enregistrer des mouvements qui seront animés plus tard .

Au cours de la capture, le nettoyage et la transformation de données de haute qualité de motion 3D, le technicien de capture de mouvement travaille en étroite collaboration avec l’animateur en chef et l’équipe d’animation. Avant, après et au cours du tournage, le technicien en capture de mouvement, le technicien en capture de mouvement est responsable d’installer et gérer le studio de capture de mouvement. Au cours du tournage, les techniciens en capture de mouvement sont responsables du fonctionnement de la station de capture et assurent que le suivi et la capture de mouvement est de très haute qualité.

S’il y a lieu, le technicien en capture de mouvement peut aussi fournir des directives, commentaires et soutien aux interprètes sur le plateau. En préparation pour l’équipe d’animation, ils et elles sont aussi responsables d’enlever les données de marqueurs et de les traitées en utilisant un pipeline personnalisé. Les techniciens en capture de mouvement collaborent avec l’équipe d’animation pour concevoir, raffiner et optimiser les méthodes de capture de mouvement du studio et des pipelines.

Quels sont les points forts du technicien en capture de mouvement?
  • Être précis

    Être précis dans son travail, porter attention au détail, avoir de bonnes capacités de résolution de problèmes

  • Connaissance technique des caméras et de l’animation

    Avoir une très bonne compréhension de toutes les équipes d’une production cinématographique, y compris les caméras, lentilles, moniteurs et lumières

  • Comprendre le pipeline de l’animation

    Comprendre le processus d’une production d’animation

  • Savoir utiliser des logiciels

    Savoir utiliser les applications de partage de données, savoir gérer les outils de stockage de données

  • Être efficace

    Travailler rapidement et efficacement sur le plateau afin que la production physique soit efficace, savoir établir les priorités et organiser ses tâches

  • Avoir des capacités de programmation et codage

    Avoir des connaissances de programmation avec de très bonnes habiletés techniques

  • Communication et travail d'équipe

    Bien communiquer avec les autres techniciens et artistes d’animation afin de créer un système de dossier organisé

  • Organisation

    Avoir le souci du détail pour les documents et les données que vous utilisez, avoir un bon système d’organisation pour votre travail

  • Efficacité

    Travailler rapidement et de manière précise, établir les priorités et organiser les tâches

Avec qui le technicien en capture de mouvement travaille-t-il?

Les techniciens en capture de mouvement travaillent en étroite collaboration avec l’animateur en chef et son équipe. Ils et elles communiquent avec d’autres départements et artistes dans l’entreprise d’animation. Sur le plateau, ils travaillent avec le réalisateur et l’équipe de caméras spécialisées.

Comment devenir un technicien en capture de mouvement?

Comme plusieurs autres rôles dans l’industrie du cinéma et de la télévision, il existe plusieurs façons de devenir un technicien en capture de mouvement. Vous pouvez obtenir des diplômes, certificats, faire des stages ou des apprentissages, travailler en tant que travailleur indépendant ou faire du bénévolat, il n’existe pas qu’une seule formule pour y arriver. Obtenir de l’expérience sur un plateau est aussi une bonne idée, et il y a plusieurs façons dont vous pouvez le faire à court et à long terme.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Monteur/euse VFX

Aussi connu comme : Monteur/euse

Quelles sont les responsabilités liées au montage VFX ?

La personne responsable du montage VFX fait le lien entre l’équipe de production du film ou de l’émission télévisuelle – qui tourne les séquences sur le plateau – et le studio VFX qui réalise les effets visuels. Cette personne peut être employée par un studio d’effets visuels (à l’interne) ou directement par la société de production de films ou de télévision (côté client), son rôle sera différent selon chacune de ces situations.

Monteur/euse VFX côté client : cette personne travaille sur le plateau, pendant le tournage des séquences d’action. Son rôle est de vérifier que tout est filmé de façon à ce que les effets visuels puissent être créés et intégrés efficacement. Elle suit les notes du réalisateur et veille à ce que sa contrepartie travaillant au studio VFX soit informée de tout changement susceptible d’affecter la manière dont les effets visuels devront être créés. La personne responsable du montage VFX côté client soumet les ébauches de plans à la réalisatrice ou au réalisateur afin qu’elle ou il puisse voir le résultat potentiel lorsque les effets visuels seront incorporés. Elle s’assure aussi que les séquences s’assemblent de façon à ce que le montage du film ou de l’émission télévisuelle soit conforme à ce qui a été approuvé en prévisualisation.

Monteur/euse VFX à l’interne : cette personne travaille en étroite collaboration avec sa contrepartie qui travaille du côté client, mais elle est responsable de s’assurer que les artistes VFX du studio disposent de tout ce qu’il faut pour réaliser leur travail.
Tout au long du projet, la personne responsable du montage VFX crée un flux de travail qui permet au ou à la superviseur/e VFX d’évaluer le travail des artistes VFX afin de donner son avis sur l’esthétique et la direction technique. Au fur et à mesure que le côté client approuve des plans ou des versions, elle s’assure de les incorporer au montage en cours et de superviser la transmission du travail à l’équipe qui monte le film ou l’émission télévisuelle.

Quelles sont les qualités requises pour faire du montage VFX?
  • Le souci du détail

    Être méthodique et avoir le sens du détail, pour s'assurer que tous les plans sont de la meilleure qualité possible

  • Montage

    Avoir une bonne compréhension de la narration et savoir utiliser les logiciels de montage

  • Communication

    Avoir d'excellentes aptitudes à communiquer, comprendre exactement l'effet recherché pour chaque plan et être en mesure de donner des instructions précises pour le réaliser, tenir le côté client informé de l'avancement des travaux

  • Organisation

    Être au courant du travail à faire et de son avancement en démontrant une bonne compréhension de la chaîne de production, suivre les changements dans le projet et tenir tout le personnel informé

  • Respecter les échéances

    Avoir de très bonnes aptitudes en matière de gestion du temps, veiller à ce que le projet respecte les échéances prévues et savoir travailler sous pression pour respecter les horaires serrés lors de la postproduction à la fin du projet

Avec qui la personne responsable du montage VFX est-elle appelée à travailler?

La personne responsable du montage VFX côté client travaille en étroite collaboration avec le ou la réalisatrice, les producteurs/rices, les monteurs/euses en postproduction et les monteurs/euses VFX à l’interne. La personne responsable du montage VFX à l’interne travaille pour sa part en étroite collaboration avec un grand nombre d’employés tout au long de la chaîne de production VFX. Elle travaille directement sous la direction du ou de la superviseur/e VFX, ainsi qu’en collaboration rapprochée avec les techniciens/ennes d’entrée et de sortie de données, les DT et les producteurs/rices VFX, pour gérer tous les éléments médias entrants et les produits livrables sortants. Tout au long du processus, elle communique également avec la personne responsable du montage VFX côté client et le ou la monteur/euse de postproduction du film ou de l’émission télévisuelle.

Comment devient-on responsable du montage VFX?

Ce poste comprend de nombreuses responsabilités et requiert une personne expérimentée. Vous devrez donc acquérir de l’expérience à la fois dans les chaînes de production VFX et dans le travail de montage. Plusieurs voies peuvent être empruntées pour accéder à ce poste. Vous pouvez commencer par travailler comme assistant/e de production ou assistant/e à la direction technique dans un studio d’effets visuels. Il est également possible de faire son chemin dans ce secteur en travaillant comme assistant/e de postproduction dans un studio de postproduction. La plupart des monteurs/euses VFX sont titulaires d’un diplôme en infographie, en animation ou dans un domaine connexe.

Obtention d’un diplôme : si vous avez une solide expérience et connaissez bien les logiciels d’effets visuels, il n’est pas indispensable d’obtenir un diplôme pour devenir monteur/euse d’effets visuels, mais cela peut être utile.

Faites un stage : les stages sont des emplois où vous recevez une formation. Ils constituent une excellente occasion de gagner de l’argent tout en faisant votre apprentissage. Vous pouvez faire vos premiers pas dans l’industrie des effets visuels en faisant un stage en tant qu’assistant/e à la direction technique ou comme artiste 2D de premier niveau. Si vous n’êtes pas en mesure de trouver de stage dans une société d’effets visuels, il peut être intéressant de faire un stage dans des secteurs connexes, comme ceux des jeux ou de l’animation. Cela vous permettra d’acquérir une expérience pertinente qui vous aidera par la suite à faire votre place dans le secteur des VFX.

Montez un portfolio : apprenez à utiliser les logiciels de VFX, puis expérimentez avec ces derniers afin de vous créer une vidéo de présentation que vous pourrez montrer aux responsables des admissions ou aux employeurs.

Créez votre réseau : apprenez à connaître des personnes travaillant dans le domaine de la VFX en participant à des événements. Rencontrez des spécialistes et posez-leur des questions sur leur travail, tout en démontrant votre intérêt et votre connaissance du secteur. Proposez de leur fournir vos coordonnées professionnelles afin de maintenir un lien avec ces personnes-ressources. Faites des recherches sur les entreprises de VFX pour lesquelles vous aimeriez travailler. Allez sur leurs sites web et vérifiez si des annonces sont affichées pour des postes d’entrée dans le département artistique ou technique. Même si ce n’est pas le cas, envoyez votre CV et votre vidéo de présentation, puis demandez-leur de vous garder à l’esprit pour de futurs postes.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Artiste en prévisualisation (previs)

Aussi connu comme : Animateur previs, Chef previs, Modélisateur previs

Quel est le rôle d’un/e artiste en prévisualisation?

Les artistes en prévisualisation aident à planifier l’apparence visuelle d’un film. La prévisualisation est le processus qui consiste à visualiser une scène avant de la créer.

Les artistes en prévisualisation prennent généralement la forme d’une animatique 3D, une version approximative d’une ou plusieurs scènes. Les artistes en prévisualisation commencent souvent par un storyboard en 2D réalisé par un concepteur artistique. Ils créent des versions préliminaires des différentes séquences d’images animées et assemblent le tout en utilisant leurs compétences en matière de composition et de montage.

Le processus de prévisualisation est utilisé pour planifier les plans, déterminer leur ampleur et leur rythme et montrer approximativement où les personnages vont se déplacer. Il est utilisé pour déterminer comment les effets visuels (VFX) vont s’intégrer dans la scène réelle. La création d’une prévisualisation peut faire gagner du temps et de l’argent aux films, aux séries télévisées et aux émissions sur le tournage ou en post-production.

Une fois le tournage commencé, les artistes en prévisualisation aident les autres artistes VFX à maintenir un style cohérent dans leur travail.

Les artistes en prévisualisation sont soit employés par des studios VFX, soit travaillent en tant que pigistes.

Quels sont les points forts de l’artiste en prévisualisation?
  • Cinématographie

    Avoir un bon sens artistique pour la composition, notamment pour les plans et les mouvements de caméra

  • Créativité

    Être capable de raconter une histoire dans le travail de prévisualisation que vous produisez, proposer des idées originales sur l'aspect des plans et stimuler l'imagination de la réalisatrice

  • Logiciels 3D

    Posséder un haut niveau de compétence dans l'utilisation de logiciels d'animation 3D et de VFX, ainsi qu'une bonne compréhension de la forme et du volume (la façon dont les objets existent et se déplacent en 3D) ; des compétences en codage sont également utiles

  • Compétences de base en montage

    Vous avez des compétences de base en montage vidéo ainsi qu'une certaine connaissance du traitement de l'image et de la composition, que vous pouvez utiliser pour créer des animatiques

  • Organisation

    Avoir un excellent sens de l'organisation, respecter les calendriers de production et les budgets, maîtriser la gestion de ses données

  • Communication

    Travailler en équipe, comprendre la vision du réalisateur et contribuer à la concrétiser

Avec qui l’artiste en prévisualisation travaille-t-elle?

Les artistes en prévisualisation travaillent en étroite collaboration avec la réalisatrice. Elles communiquent également régulièrement avec l’équipe de gestion de la production pour s’assurer que le projet respecte les délais. Elles relèvent généralement de la cheffe aux effets visuels.

Comment devenir un/e artiste en prévisualisation?

Pour devenir un artiste en prévisualisation, vous devez comprendre le processus de production VFX et avoir un haut niveau de compétence dans l’utilisation des logiciels 3D. Vous pouvez accéder à ce poste en devenant d’abord assistant directeur technique. Vous pouvez également devenir un artiste d’environnement et transférer ensuite vos compétences à la prévisualisation. Les artistes de la prévisualisation obtiennent souvent un diplôme en animation, en informatique, en production cinématographique ou dans une discipline connexe. Le plus important est de développer un excellent portfolio qui démontre un talent pour la cinématographie et la narration visuelle.

Développez un portfolio: Apprenez à utiliser les logiciels d’effets visuels, ensuite expérimentez et créez une vidéo que vous pourrez montrer aux responsables d’admission ou aux employeurs. Il est vraiment important de développer votre appréciation des effets visuels. Assurez-vous de vous familiariser avec ce qui existe dans l’industrie.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Modélisateur

Aussi connu comme : Maquettiste, Modeleur/modeleuse

Quel est le rôle du modélisateur?

Les modélisateurs réalisent les versions numériques ou physiques de tout ce qui apparaît à l’écran dans une animation, film ou projet télévisé (qui ont des effets spéciaux). Ils et elles transforment l’art conceptuel, les concepts de personnages et d’environnements en modèles prêt à animer.

Pour les projets d’animation en volume et d’animation information 3D, le rôle est connu sous le nom de « maquettiste ».

Ils et elles débutent avec une ébauche, qui pourrait être de l’art de 2D ou 3D réalisé par l’artiste conceptuel. Ils peuvent travailler à partir d’œuvres de références (comme des photos ou des dessins à la main) qui peuvent ensuite être numérisées dans un logiciel de 3D.

Elles commencent par créer « l’armature », souvent connu comme la « maille », de l’objet. Cela ressemble à une série de multiples lignes qui se chevauchent pour donner la forme du modèle 3D. De cette « maille », elles peuvent sculpter le modèle de l’objet pour donner l’effet désiré. Les modélisateurs utilisent des outils numériques tels des pinceaux sculpteurs et des stylos graphiques et tablette.

Les modélisateurs travaillent lors des premières étapes de la conception 3D du projet d’effets spéciaux. Les modèles 3D qu’ils produisent peuvent ensuite être animés, texturisés et illuminés.

Si le modélisateur se spécialise dans la création d’un type de modèle 3D spécifique, par exemple les personnages, ils pourraient se définir comme un artiste de personnages. Dans ce cas, ils s’occuperont vraisemblablement des modèles et de la texturation des personnages.

Quels sont les points forts du modélisateur?
  • Talent artistique

    Savoir dessiner, avoir une bonne compréhension des formes, couleurs et textures et savoir comment ces éléments travaillent ensemble

  • Interprétation

    Savoir créer des modèles 3D à partir d’un modèle 2D, décider rapidement la meilleure façon de créer un modèle 3D avec un bon niveau de qualité et de détail

  • Connaissances des programmes de modélisations 3D

    Savoir bien utiliser des programmes tels Blender, Maya et ZBrush, continuellement apprendre des nouvelles façons de résoudre des problèmes de modélisation

  • Organisation

    Travailler selon l’horaire de production, gérer plusieurs dossiers et respecter les délais

Avec qui le Modélisateur travaille-t-il?

Les modélisateurs suivent les directives de l’artiste concept. Ils et elles dessinent leurs modélisations dans le travail créer par les artistes d’environnements, alors ils travaillent aussi en étroite collaboration avec eux. Leur travail est ensuite passé aux artistes des textures ou les animateurs.

Comment devenir un Modélisateur?

Les entreprises ou les studios d’effets spéciaux préfèrent des candidats qui sont diplômés en graphisme ou une autre formation d’effets spéciaux. Mais la partie la plus importante lorsque vous cherchez un emploi est de présenter un très bon portfolio qui démontre vos habilités. Si vous ne pouvez pas trouver de rôle débutant en tant que modélisateur, il pourrait être intéressant de chercher un poste de technicien en capture de mouvement et ensuite gravir les échelons.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Scénarimagiste

Quel est le rôle du/de la scénarimagiste?

Une scénarimagiste visualise l’histoire d’un film ou d’une série télévisée, et crée des esquisses de chaque plan du scénario. Les scénarimagistes peuvent utiliser des photos, ou elles peuvent illustrer les images elles-mêmes. Elles travaillent sous la supervision de la réalisatrice et/ou de la directrice de la photographie (DP) afin d’illustrer à quoi ressemblera le film– un peu comme une version BD du film qui montre tous les mouvements, les angles et les prises de vues de caméra.

L’objectif d’un scénarimage est d’aider le réalisateur, le directeur de la photographie et l’équipe de tournage à planifier leurs prises de vues. Les producteurs peuvent parfois aussi utiliser ces images pour illustrer la vision du réalisateur dans une présentation de financement. Les projets animés sont souvent présentés qu’avec des scénarimages (c’est-à-dire qu’un scénario sera écrit plus tard), et les scénarimagistes continuent leur travail tout au long de la production afin de continuer à développer des séquences particulières. Lorsqu’une séquence est modifiée, le réalisateur, les scénarimagistes et l’équipe de création devront peut-être retravailler la séquence.

Quels sont les points forts d’un/e scénarimagiste?
  • Le dessin

    Avoir de très bonnes compétences en dessin et pouvoir créer des œuvres dans plusieurs formes d’art

  • L’écoute

    Savoir écouter et exécuter les visions de la réalisatrice, écrivaines et cheffes créatives

  • L’art de raconter

    Savoir bien communiquer une histoire

  • Apprendre en observant et en posant des questions

    Observer ce qui se passe dans votre département et votre entreprise, faire preuve d’initiative, poser de bonnes questions au bon moment

  • Regarder des films

    Avoir une passion pour le cinéma et un amour pour l’industrie

  • Connaissances de logiciels informatiques

    Plusieurs scénarimagistes choisissent de développer leurs prises de vues en utilisant des logiciels

Avec qui le scénarimagiste travaille-t-il?

Une fois que le dépouillement du film et le « scénario de tournage » sont faits, les scénarimagistes travaillent avec le réalisateur, et parfois même le directeur de la photographie et/ou l’écrivain afin de créer une représentation visuelle des séquences et prises de vues.

Comment devenir un/e scénarimagiste?

Le plus important lorsque vous présentez votre candidature pour des postes de scénarimagiste est de pouvoir démontrez vos bonnes capacités de dessin. Vous devez pouvoir démontrer vos compétences en narration et votre compréhension du cinéma. Plusieurs scénarimagistes ont un diplôme, mais il n’est pas nécessaire si vous avez un bon portfolio et vous pouvez démontrer votre expérience. Dans certaines entreprises, vous pouvez passer d’un poste d’assistante à la production à un poste de scénarimagiste.

Exigences éducatives : Toute école avec un département d’animation ou d’illustration est un endroit idéal pour développer les compétences fondamentales. L’essentiel est d’avoir de fortes compétences en illustration.

Développez vos habiletés en art et en dessin: Pratiquez régulièrement le dessin et observez la façon dont les gens et objets autour de vous se déplacent et à quoi ils ressemblent. Traînez toujours un carnet de croquis avec vous.

Développez un portfolio : Apprenez comment assembler des séquences narratives sous la forme d’animation. Commencez à créer des œuvres que vous pouvez montrer aux responsables en admission ou à des futurs employeurs.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.

Reel Opportunities

Concepteur de production

Quelles sont les tâches d’un Concepteur de production?

Le concepteur de production crée le visuel d’un film ou d’une série télé. Un film peut se dérouler dans une multitude de lieux différents, comme un orphelinat victorien, un bateau de croisière dans les Caraïbes, ou carrément une autre planète. Il joue le rôle d’homme à tout faire artistique et dirige avec confiance la totalité des départements artistiques. Il travaille avec tous les autres départements visuels, comme celui des costumes, des éclairages, des effets spéciaux et de la conception graphique. Il contribue à créer l’univers visuel dans lequel l’histoire a lieu.

Le concepteur de production débute son travail avec le scénario. Il fait des recherches tout en collaborant avec le réalisateur, le directeur le photographie ainsi que les autres directeurs de département. Ensemble, ils imaginent visuellement le film. Il dessine des esquisses montrant l’ambiance, l’atmosphère, l’éclairage, la composition visuelle, les couleurs et les textures. Ces illustrations sont ensuite remises au directeur artistique qui a la tâche de les développer.

Le concepteur de production est également en charge d’embaucher et gérer l’équipe du département artistique, généralement l’un des plus gros départements d’une production cinématographique.
Il travaille ensuite avec les différents membres du département artistique pour déterminer un budget. Il priorise l’horaire de travail et délègue la gestion des finances aux employés responsables de différentes tâches.

Avec qui le Concepteur de production travaille-t-il?

Décorateur/rice
Le décorateur est responsable des décors sur le plateau, incluant la fourniture et tous les objets visibles dans une scène.

Acheteur professionnel
Avant le début du tournage, l’acheteur professionnel prépare les commandes pour obtenir les accessoires.

Directeur artistique
Sur les productions à gros budget, les directeurs artistiques peuvent commencer à travailler des mois avant le début du tournage. Ils analysent le scénario pour identifier tous les accessoires qui seront nécessaires et trouvent des solutions rentables aux problèmes de construction et de décoration.

Assistant du Directeur artistique (premier, deuxième et troisième assistant)
Les responsabilités de l’assistant du directeur artistique varient selon l’ampleur de la production. Il peut aider le directeur artistique avec les recherches, le repérage des lieux de tournage, la création des modèles ou des plateaux de production. Sur une production imposante avec plusieurs plateaux, l’assistant du directeur artistique va prendre en charge certains des plus petits plateaux et gérer leurs accessoires ainsi que leur propreté. L’assistant du directeur artistique va également esquisser des idées visuelles, les peaufiner, et travailler avec des modèles en 3D.

Artiste conceptuel
Les productions des grands studios vont généralement engager plusieurs artistes conceptuels pour créer des éléments spécifiques, comme des créatures fantaisistes. Les artistes conceptuels vont analyser le matériel d’origine pour créer des illustrations aussi saisissantes que fidèles. Ces dernières sont ensuite présentées au producteur, au réalisateur et aux superviseurs des effets spéciaux. La plupart des artistes conceptuels débutent leur carrière en tant que graphistes ou illustrateurs avant de joindre l’industrie du cinéma.

Scénographe
Le scénographe crée les centaines de dessins techniques qui servent de référence au département de construction. Ces dessins sont souvent produits à la main, mais des logiciels informatiques de graphisme (également appelé logiciels de CDAO) peuvent également être utilisés.

Assistant de production
L’assistant de production débute généralement son travail dès les premières étapes de la pré-production. Il peut être spécifiquement assigné au département artistique. Il s’agit d’un emploi de premier échelon et les tâches peuvent varier.

Comment puis-je devenir Concepteur de production?

Comme c’est souvent le cas avec les domaines artistiques, il n’y a pas de parcours établi pour devenir concepteur de production. Par contre, une formation en graphisme, en théâtre, en architecture ou en art vous donnera les connaissances nécessaires pour obtenir les compétences qui vous permettront de travailler dans l’industrie. Elles vous permettront également de créer un bon réseau de contacts. Des cours en ébénisterie et en construction à votre collège local peuvent aussi être précieuses pour obtenir de l’expérience en conception de bâtiment.

La plupart des concepteurs de production ont travaillé dans des départements artistiques pendant plusieurs années. Tentez de débuter votre carrière à titre d’assistant de production et montez les échelons de l’industrie.

Plus de conseils

Pour plus de conseils sur comment décrocher des possibilités d’emploi, des listes de programmes de formation, ainsi que d’autres bonnes ressources, rendez-vous sur la page de Ressources pour élèves.

Notre partenaire, ScreenSkills UK, est l’organisme de compétences des industries de l’écran au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, visitez www.screenskills.com.
Profils et icônes de profil © 2022 ScreenSkills Limited. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation du propriétaire du droit d’auteur.
Conception du profil d’emploi par Dave Gray. Basé sur un concept original de Ian Murphy/Allan Burrell.