Éducation

Liste des films en avril

Jour de la Terre

En l’honneur du Jour de la Terre, découvrez notre sélection fantastique de films qui informeront et inciteront vos élèves à sauver notre planète. Étant donné que le Jour de la Terre a lieu la même semaine que la Journée du cinéma canadien, vous pouvez atteindre deux objectifs à la fois !

Angry Inuk (Inuk en colère)

(85 Min)

Nous connaissons tous l’horrible « brutalité » de la chasse aux phoques en Arctique — n’est-ce pas? Mais qu’en est-il réellement? Ce film raconte l’histoire de familles qui doivent se nourrir, l’histoire d’une pratique de chasse ancestrale, l’histoire d’une tradition au cœur de l’économie et de la sécurité alimentaire des communautés inuites de l’Arctique canadien. Angry Inuk raconte une histoire vieille de plus de 4 000 ans. La chasse aux phoques n’a rien d’amusant, mais l’humour conjugué à la technologie peut grandement contribuer à démystifier certains faits.

Abordant avec ironie la désinformation et les appels agressifs aux sentiments, la cinéaste inuite Alethea Arnaquq-Baril se dote, ainsi que sa communauté, des pouvoirs des médias sociaux — mots-clics et égoportraits inclus — pour faire d’un sujet controversé un enjeu culturel. Ce documentaire a remporté le prix du public à Hot Docs en 2016.

Hadwin’s Judgement

(87 Min)

À mi-chemin entre drame et documentaire, ce long métrage retrace les événements ayant mené à la tristement célèbre destruction d'un arbre extraordinaire de 300 ans considéré comme sacré par la nation haïda, à Haida Gwaii en Colombie-Britannique.

Inspiré du livre primé de John Vaillant, The Golden Spruce, le film nous présente le personnage complexe de Grant Hadwin, un ingénieur forestier et un bûcheron expert qui a vécu et travaillé dans les forêts anciennes et reculées de la Colombie-Britannique.

En 1997, Hadwin a été poussé à commettre un acte que certains qualifieraient d'extraordinaire et d'incompréhensible, un acte qui allait à l'encontre de ses valeurs profondes. Aux yeux de certaines personnes, il est devenu un terroriste de l'environnement, et pour d'autres, un militant incompris, mais qui était-il vraiment? Évoluant entre spéculation et réalité, Hadwin’s Judgment dresse un portrait complexe des débats intérieurs déchirants qu’a dû vivre Hadwin pour prendre sa décision.

How to Change the World

(110 Min)

Faisant appel à de nombreuses images d'archives en 16 mm, ce documentaire captivant raconte la naissance de l'environnementalisme moderne et explore la façon dont Greenpeace a évolué d'un petit groupe d'écologistes idéalistes à un mouvement sophistiqué.

Aujourd’hui cet organisme écologique est présent et réalise des actions dans le monde entier. Son histoire a débuté en 1971 lorsqu'un groupe de militants a navigué de Vancouver à Amchitka en Alaska sur un vieux bateau de pêche en poursuivant un seul objectif : celui d’empêcher les essais de bombes atomiques du président Nixon.

Basé sur les mémoires de l'éco-militant et co-fondateur de Greenpeace, Bob Hunter, ce film inspirant a remporté deux Prix Écrans canadiens et le prix du montage documentaire au Sundance Film Festival pour sa narration habilement structurée.

Kayak to Klemtu

(91 Min)

Ella (Blaney), jeune adolescente de 14 ans, entreprend une expédition en kayak suite au décès de son oncle, un activiste Kitasoo/Xai’Xais éminent, pour livrer ses cendres à Klemtu. Son voyage est en fait une épreuve contre la montre puisqu'Ella essaie d'être de retour en temps pour prononcer un discours en manifestation contre un oléoduc qui traverserait du territoire autochtone. 

Accompagnée par sa tante, son cousin et son oncle grincheux (Cardinal), ils voyagent au travers du Passage intérieur et suivent les berges de la forêt pluviale tempérée Great Bear. Leur grande aventure illustre à quel point il est important de protéger notre planète pour les générations à venir.

Lauréat du prix de l’auditoire à imagineNATIVE en 2017.

Liverpool

(113 Min)

Émilie (Lapointe) est une jeune fille timide qui travaille comme préposée au vestiaire au club Liverpool. Un soir, une cliente du bar est transportée à l'hôpital, victime d'une surdose. Émilie décide de lui rapporter son manteau, loin de se douter que cette bonne action la plongera au cœur d'une sombre conspiration.

Pour mener son enquête dans le monde interlope de Montréal, elle peut compter sur l'aide de Thomas (Dubé), un crack de l'informatique qui est secrètement amoureux d'elle. Pendant que l'intrépide duo entreprend un dangereux périple rempli de secrets et d'intrigues, Thomas, un aspirant journaliste, se sert des médias sociaux et de la technologie pour tenter de faire éclater la vérité.

À la fois enlevant, drôle et sentimental, Liverpool est un film charmant et original sur un improbable duo de détectives en herbe qui pourraient fort bien tomber amoureux en essayant de résoudre un mystère.

Revolution

(85 Min)

Dans la suite captivante de son documentaire acclamé Sharkwater, Rob Stewart découvre que les requins ne sont pas les seuls en danger – les changements climatiques sont autant dévastateurs pour la vie humaine. Des paysages vibrants et impressionnants sont juxtaposés avec des preuves surprenantes des dommages significatifs qui ont déjà été causés. Par la même occasion, Stewart trouve un immense espoir au cœur d’une jeunesse passionnée et dévouée dont les efforts sont en train de changer notre futur pour le mieux.

Rise: Sacred Water – Standing Rock Part 1

(45 Min)

Dans cette nouvelle série percutante de VICELAND, l’animatrice anishinaabe Sarain Carson-Fox se rend dans des communautés autochtones partout en Amérique pour explorer la vie autochtone à l’ère moderne, levant le voile pour une rare fois sur la ligne de front de la résistance menée par les Autochtones.

Dans ces deux épisodes, les gens de la réserve sioux de Standing Rock dans le Dakota du Sud se battent pour empêcher le Dakota Access Pipeline de traverser leurs terres ancestrales. Ce récit captivant de la protestation et de l’occupation, qui ont finalement mobilisé 10 000 personnes, déborde de leçons d’histoire et de discussions sur la vie dans les réserves. 

Ces épisodes fascinants et émouvants ont été présentés en première au Festival du film de Sundance et ont fait la lumière sur cet enjeu crucial.

Rise: Red Power – Standing Rock Part 2

(44 Min)

Dans cette nouvelle série percutante de VICELAND, l’animatrice anishinaabe Sarain Carson-Fox se rend dans des communautés autochtones partout en Amérique pour explorer la vie autochtone à l’ère moderne, levant le voile pour une rare fois sur la ligne de front de la résistance menée par les Autochtones.

Dans ces deux épisodes, les gens de la réserve sioux de Standing Rock dans le Dakota du Sud se battent pour empêcher le Dakota Access Pipeline de traverser leurs terres ancestrales. Ce récit captivant de la protestation et de l’occupation, qui ont finalement mobilisé 10 000 personnes, déborde de leçons d’histoire et de discussions sur la vie dans les réserves. 

Ces épisodes fascinants et émouvants ont été présentés en première au Festival du film de Sundance et ont fait la lumière sur cet enjeu crucial.

Sea of Life

(88 Min)

Inspirée par le cinéaste Rob Stewart, Julia Barnes a décidé, à 16 ans seulement, de suivre son exemple et de réaliser ses propres films comme vecteurs de son action environnementale. En parcourant le monde pour étudier les problèmes qui menacent les écosystèmes océaniques, Barnes se questionne sur la façon dont les actions des gouvernements, des entreprises et des personnes ordinaires peuvent impacter significativement le développement durable.

Le point culminant survient lors des manifestations qui ont entouré l'accord de Paris sur le climat, un rendez-vous important qui s’est finalement révélé peu efficace. Son documentaire pointe vers l’avenir en estimant qu'un traitement respectueux des océans pourrait permettre que notre planète reste belle et habitable pour les prochaines générations.

Sharkwater (Les seigneurs de la mer)

(89 Min)

Fasciné par les requins depuis l’enfance, le réalisateur Rob Stewart a entrepris de dissiper le mythe selon lequel les requins seraient des monstres sans merci et assoiffés de sang qui arpentent les mers à la recherche d’un bon festin de nageurs.

Avec ses images splendides tournées en vidéo haute définition, Les seigneurs de la mer nous entraîne dans des océans envahis par les requins, montrant non seulement la vraie nature des requins eux-mêmes, mais également la manière dont l’ingérence de l’homme a transformé ce noble prédateur en proie. Stewart fait équipe avec un groupe d’activistes en environnement téméraires et s’engage dans une palpitante aventure pour combattre les braconniers qui chassent le requin partout autour du globe. Son incroyable épopée vous fera voir les requins sous un tout nouveau jour.

Sharkwater Extinction

(88 Min)

Le dernier film de Rob Stewart livre un autre message urgent au sujet de la protection des requins, à l’heure où la survie de ce prédateur incompris est de nouveau menacée. Si la pratique inhumaine de la chasse aux ailerons est bannie dans le monde entier, Stewart pousse plus loin son enquête pour découvrir les pirates qui continuent à chasser le requin en exploitant un vide législatif. Aussi magnifiquement tourné et captivant que ses films précédents, Sharkwater Extinction est un appel à l’action pressant face au déclin constant de la population mondiale de requins que l’on tue encore par millions chaque année.

Avec Sharkwater Extinction, le dernier film qu’il a tourné avant sa mort tragique en 2017, Rob Stewart nous laisse un héritage durable de son activisme et de son courage.

The Whale

(85 Min)

Ce touchant documentaire raconte, narré par Ryan Reynolds, l'histoire de Luna, un jeune épaulard qui se retrouve séparé de sa famille sur la côte ouest accidentée de l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique. Turbulent et aussi surprenant qu'un extraterrestre, Luna gagne l'affection de la communauté par sa détermination à établir un contact avec elle, ce qui aura plusieurs conséquences inattendues.

The Whale nous montre comment la communauté essaie de composer avec la présence de Luna, puisque les épaulards qui sont séparés de leur troupeau survivent rarement dans la nature. Suscitant plus de questions qu'il ne trouve de réponses, ce film est une exploration tout à fait captivante de notre relation avec les animaux.