Tous nos formulaires sont indisponibles. Pour toute demande, veuillez nous envoyer un courriel à contactus@reelcanada.ca. Nous vous remercions de votre patience.

Lights for Gita (Des lumières pour Gita)

Réalisation Michel Vo
Année 2002
Durée 7min
Genre Animation
Lors de son premier hiver au Canada après que sa famille ait quitté l'Inde, Gita trouve une façon spéciale de célébrer Divali, la fête hindoue des lumières.
 

Réalisation

Michel Vo

Genre

Animation

Intérêts

Histoires du monde, Histoires PANDC

Langues originales

Anglais, Français

Versions linguistiques

EN CC, FR CC

  • Leurs voix

Mohawk Girls

Réalisation Tracey Deer (Mohawk)
Année 2005
Durée 55min
Genre Documentaire
Ce documentaire aussi charmant qu'inspirant raconte les expériences vécues par des adolescentes élevées sur la réserve mohawk de Kahnawake, près de Montréal.

Comme tous les jeunes de leur âge, Amy, Lauren et Felicia se questionnent à propos de leur avenir. Mais dans leur cas, l'enjeu est plus élevé. En quittant la réserve, où les règles sont strictes, une personne court non seulement le risque de perdre sa crédibilité, mais possiblement ses droits en tant que Mohawk. Avec perspicacité, humour et compassion, Tracey Deer (qui est née et a grandi à Kahnawake) offre un regard privilégié et étonnant sur la culture de la jeunesse autochtone moderne.

Réalisation

Tracey Deer (Mohawk)

En 2008, Tracey Deer a remporté le prix Gemini du meilleur scénario documentaire pour Club Native. Son premier film documentaire primé, Mohawk Girls, a été adapté pour la télévision dans une série qui a duré cinq saisons et qui a été nominée pour sept prix Écrans canadiens. Beans a remporté onze prix, dont celui du meilleur film lors de la remise des prix Écrans canadiens. Plus récemment, elle a réalisé des épisodes de la série Three Pines et travaille actuellement sur le long métrage Thorpe, qui porte sur le médaillé d’or olympique autochtone Jim Thorpe.

Scénariste

Tracey Deer (Mohawk)

Producteurs

Christina Fon, Linda Ludwick, Adam Symansky, Joanne Robertson

Genre

Documentaire

Intérêts

Biographie, Cinéaste autochtone, Femmes cinéastes, Histoires PANDC

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

NFB

Speed Sisters

Réalisation Amber Fares
Année 2015
Durée 80min
Genre Documentaire
Speed Sisters est la première équipe de course automobile composée uniquement de femmes dans le Moyen-Orient. Elles sont audacieuses. Elles sont téméraires. Et elles font des ravages sur les pistes à travers la Palestine.

Réalisation

Amber Fares

Scénariste

Amber Fares

Producteurs

Amber Fares, Avi Goldstein, Jessica Devaney

Genre

Documentaire

Intérêts

Des pistes féminines fortes, Femmes cinéastes, Histoires du monde, Histoires PANDC, Sports

Langue originale

Autre langue

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

KinoSmith

Warrendale

Réalisation Allan King
Année 1967
Durée 100min
Genre Documentaire
Produit originalement par la CBC (mais pas diffusé à cause de son caractère profane), Warrendale est une des œuvres d'Allan King la plus perçante et révélatrice. King nous place derrière les rideaux de Warrendale (une institution pour les jeunes en détresse dans la communauté de Rexdale à Toronto), et on est témoin de la gamme d’émotions manifestées par douze enfants fascinants et leurs gardiens qui essaient de les élever et de les guider.

Le stupéfiant Warrendale a été lauréat du Prix d’art et d’essai lors du Festival de Cannes et le Prix de documentaire spécial de la Société nationale de critiques de films.

Réalisation

Allan King

Scénariste

Allan King

Producteur

Allan King

Genre

Documentaire

Thème

Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Allan King Films

  • Leurs voix

Where The River Widens (Là où la rivière s’élargit)

Réalisation Zach Greenleaf (Mi’gmaq)
Année 2014
Durée 5min
Genre Documentaire
Un hymne lyrique au dur travail, à la détermination et à la parenté du pêcher de la Première Nation Gesgapegiag

Réalisation

Zach Greenleaf (Mi’gmaq)

Scénariste

Zach Greenleaf (Mi’gmaq)

Genre

Documentaire

Intérêts

Cinéaste autochtone, Histoires PANDC

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Wapikoni Mobile

The Accountant of Auschwitz

Réalisation Matthew Shoychet
Année 2018
Durée 78min
Genre Documentaire
Ce puissant documentaire relate le procès d'Oskar Gröning, l'un des derniers auteurs survivants de l'Holocauste et un ancien membre SS. 
En 2015, cet homme de 94 ans a été amené devant les tribunaux pour répondre de son rôle dans le meutre de 300,000 Juifs. 

Ce film, qui est pertinent et captivant, explore sa vie et ses actions avant, après et durant la 2ème Guerre Mondiale. C'est un film, qui est douloureux, émotionnellement parlant, et qui est intellectuellement stimulant par le regard critique qu'il porte sur la responsabilité, le pardon, la justice, et le rôle d'un individu dans l'un des épisodes de l'Histoire le plus diabolique. 

Finaliste pour le prix du public au Hot Docs festival 2018, ce profondément touchant documentaire a résonné auprès des critiques et d'audiences à travers le monde.
 

Réalisation

Matthew Shoychet

Scénariste

Ricki Gurwitz

Producteurs

Ric Esther Bienstock, Ricki Gurwitz

Genre

Documentaire

Intérêts

Biographie, Histoire, Histoires du monde

Langues originales

Anglais, Autre langue

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Aqute Media

Our Man in Tehran

Réalisateurs Larry Weinstein, Drew Taylor
Année 2013
Durée 85min
Genre Documentaire
En 1979, lorsque l'ambassade américaine en Iran a été prise d'assaut par des révolutionnaires islamiques, six diplomates américains ont réussi à s'échapper. Ils se sont réfugiés dans la maison de l'ambassadeur canadien Ken Taylor qui les a aidés à fuir ce pays déchiré par les confits.

Ces évènements ont été romancés dans le film hollywoodien Argo, mais ce fascinant documentaire permet de remettre les pendules à l’heure grâce à des extraits de films d’archives et grâce aux témoignages de ceux qui les ont vécus, de l’attaque de l’ambassade jusqu’à l’exécution de l’incroyable plan élaboré pour faire sortir les fugitifs du pays.

« Il arrive parfois que la réalité soit plus divertissante que la fiction. Si Argo était un suspense aux enjeux politiques élevés… c’était aussi un film d’évasion simpliste et fantaisiste sur le pouvoir d’Hollywood à combattre le mal. Nous, les Canadiens, répliquons maintenant avec un documentaire pour reprendre possession de notre histoire, la vraie. » — Simon Houpt, The Globe and Mail

Réalisateurs

Larry Weinstein

Larry Weinstein a reçu trois prix Gemini pour son travail, dont celui de la meilleure réalisation pour Beethoven’s Hair. Il a réalisé les documentaires Mulroney: The Opera, The Devil’s Horn, Leslie Caron: The Reluctant Star et Dreaming of a Jewish Christmas, et il a coréalisé Our Man In Tehran. Son dernier film, Propaganda: The Art of Selling Lies, a été présenté en première au festival Hot Docs de 2019.

Drew Taylor

Our Man in Tehran est le premier film de Drew Taylor, qui a d’abord fait carrière dans le baseball et la bio-ingénierie. Il a également réalisé Lost and Found.

Scénaristes

Drew Taylor, Robert Wright

Producteurs

Niv Fichman, Larry Weinstein, Drew Taylor

Genre

Documentaire

Intérêts

Adaptation littéraire, Biographie, Histoire, Histoires du monde, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

eOne

  • Leurs voix

Now Is the Time (Maintenant plus que jamais)

Réalisation Christopher Auchter (Haida)
Année 2019
Durée 16min
Genre Documentaire
En 1969, le village de Old Massett a érigé un totem du sculpteur Robert Davidson, le premier nouveau totem dans la région de Haïda Gwaii depuis plus d’un siècle. 50 ans plus tard, un cinéaste haïda raconte l’histoire de cet événement important avec des animations spectaculaires, des entrevues touchantes et des images d’archives.

Réalisation

Christopher Auchter (Haida)

Scénariste

Christopher Auchter (Haida)

Producteur

Selwyn Jacob

Genre

Documentaire

Intérêts

Cinéaste autochtone, Histoire, Histoires PANDC

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

A Place Called Chiapas

Réalisation Nettie Wild
Année 1998
Durée 89min
Genre Documentaire
La réalisatrice Nettie Wild observe qu’au Canada, l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), qui a été approuvé en 1994, a été sujet de discussions agitées et de débats politiques. Au Chiapas, un des états le plus pauvre du Mexique, cela a provoqué une véritable révolution.

Dans ce documentaire, qui porte un regard clair et net remarquable, Wild suit l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) pendant son évasion et sa lutte contre l’armée mexicaine. Wild entraîne les spectateurs dans un trajet à travers la peur et l’espoir, en racontant l’histoire complexe des droits autochtones et des intérêts corporatifs à la suite de l’ALENA.

Parmi nombreux prix, on a décerné à ce film le prix Génie du Meilleur documentaire.

Réalisation

Nettie Wild

Scénaristes

Manfred Becker, Nettie Wild

Producteurs

Betsy Carson, Kirk Tougas, Nettie Wild

Genre

Documentaire

Intérêts

Environnement, Femmes cinéastes, Histoires du monde, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Zeitgeist Films

Amours interdites : au-delà des préjugés, vies et paroles de lesbiennes

Réalisateurs Aerlyn Weissman, Lynne Fernie
Année 1992
Durée 85min
Genre Documentaire

Ce documentaire canadien revient sur l’époque des romans de gare lesbiens des années 1950, une époque où des titres comme Odd Girl Out trouvaient un écho auprès de jeunes lesbiennes isolées et désemparées. Dix femmes (dont l’auteure d’un de ces romans), parlent de la vie des allosexuels dans les années 1940, 1950 et 1960, de la découverte de ces romans, de premières amours et de ruptures douloureuses.

Les épreuves qu’elles ont dû traverser (comme le rejet de leur famille et les descentes de police) ont pour toile de fond des séquences d’archives et quatre chapitres mis en scène du roman de gare Forbidden Love. Les mesures extrêmes auxquelles ont recours les protagonistes de ces romans bon marché se révèlent plutôt inoffensives comparativement à la dure réalité de ces femmes.

Le film a remporté le prix Génie du meilleur long métrage documentaire.

« Le fait qu’un documentaire d’époque demeure aussi intemporel témoigne de l’intelligence du film et des cinéastes. » – Matthew Hays, POV Magazine

Réalisateurs

Aerlyn Weissman, Lynne Fernie

Scénaristes

Aerlyn Weissman, Lynne Fernie

Producteurs

Margaret Pettigrew, Ginny Stikeman

Genre

Documentaire

Intérêts

Femmes cinéastes, LGBTQ2S+

Langues originales

Anglais, Français

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres EN

Distributeur canadien

NFB

Hitman Hart: Wrestling with Shadows

Réalisation Paul Jay
Année 1998
Durée 93min
Genre Documentaire
Bret Sergeant Hart — mieux connu dans le monde de la lutte professionnelle comme Bret « The Hitman » Hart — fut l’un des plus grands lutteurs professionnels dans l’histoire de la lutte.

En 1997, Hart a mis en jeu son titre de la WWF (anciennement WWE) contre Shawn Michaels lors d’un combat à Montréal, où les deux lutteurs s’étaient secrètement entendus pour que l’issue du combat soit « sans décision ».

Connue sous le nom de « Montreal Screwjob » dans la communauté de la lutte, l’entente a été vue comme une trahison secrète de Hart, un des lutteurs les plus populaires de la WWF à cette époque. Finalement, Michaels a remporté le combat et Hart a perdu son titre.

Ce documentaire primé de Paul Jay jette un regard honnête et fascinant sur les hauts et les bas dans la carrière d’une vedette internationale.

Réalisation

Paul Jay

Scénariste

Paul Jay

Producteurs

Silva Basmajian, Sally Blake, Paul Jay, David M. Ostriker

Genre

Documentaire

Thème

Biographie

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

NFB

  • Leurs voix

Kanehsatake: 270 Years of Resistance (Kanehsatake, 270 ans de résistance)

Réalisation Alanis Obomsawin (Abenaki)
Année 1993
Durée 119min
Genre Documentaire
La crise d’Oka de juillet 1990 a été un moment décisif dans l’histoire canadienne contemporaine, et a marqué un tournant dans les affaires autochtones. Cet été-là, alors que la petite communauté du Québec fut propulsée au premier plan de la scène internationale, la grande cinéaste Alanis Obomsawin a passé 78 jours angoissants à tourner des images du conflit armé opposant les Mohawks de Kanehsatake à la Sûreté du Québec et à l’Armée canadienne.

Ce documentaire percutant nous entraîne au cœur de l’action, dressant un portrait sensible et profondément touchant des gens derrière les barricades.

Gagnant du prix du Meilleur long métrage canadien du Festival international du film de Toronto.

Réalisation

Alanis Obomsawin (Abenaki)

La célèbre cinéaste abénaquise Alanis Obomsawin a réalisé plus de 50 documentaires sur des enjeux touchant les peuples autochtones du Canada, dont Kanehsatake: 270 Years of Resistance, Trick or Treaty?, Is the Crown at War With Us?, Our People Will Be Healed et Jordan River Anderson, The Messenger. Son film le plus récent est le court métrage documentaire Honour to Senator Murray Sinclair. Elle jouera prochainement dans un épisode de Bones of Crows: The Series de Marie Clements.

Scénariste

Alanis Obomsawin (Abenaki)

Producteurs

Wolf Koenig, Colin Neale, Alanis Obomsawin (Abenaki)

Genre

Documentaire

Intérêts

Cinéaste autochtone, Classiques, Environnement, Femmes cinéastes, Histoire, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR CC, FR Dub, Sous-titres EN, Sous-titres FR

Distributeur canadien

National Film Board (NFB)

  • Leurs voix

Trick or Treaty? (Ruse ou traité?)

Réalisation Alanis Obomsawin (Abenaki)
Année 2014
Durée 84min
Genre Documentaire
Figurant parmi les maîtres du cinéma documentaire canadien, Alanis Obomsawin a consacré des décennies à dénoncer les injustices dont sont victimes les communautés des Premières Nations, créant ainsi un remarquable corpus d’œuvres. Dans son dernier opus, elle explore l’histoire difficile du Traité no 9, le tristement célèbre accord signé en 1905 en vertu duquel les communautés des Premières Nations auraient prétendument renoncé à leurs droits sur leurs terres ancestrales.

Inscrivant son film dans le contexte du nouvel activisme des Premières Nations (la grève de la faim de la chef Theresa Spence et le mouvement Idle No More), Obomsawin interview des experts en questions juridiques, historiques et culturelles, ainsi que des gens dont les ancêtres étaient présents à la signature du traité, afin d’aborder des questions fondamentales sur la relation du Canada avec nos Premières Nations. À quoi les chefs autochtones croyaient-ils donner leur accord en signant le Traité no 9? Qu’est-ce qu’on leur a dit exactement pour obtenir leur accord? Et le Traité a-t-il été délibérément mal expliqué aux Premières Nations?

« Les documentaires d’Obomsawin nous informent, nous inspirent et nous ébranlent. Trick or Treaty? ne fait pas exception. » – Nadya Domingo, Toronto Film Scene

Réalisation

Alanis Obomsawin (Abenaki)

La célèbre cinéaste abénaquise Alanis Obomsawin a réalisé plus de 50 documentaires sur des enjeux touchant les peuples autochtones du Canada, dont Kanehsatake: 270 Years of Resistance, Trick or Treaty?, Is the Crown at War With Us?, Our People Will Be Healed et Jordan River Anderson, The Messenger. Son film le plus récent est le court métrage documentaire Honour to Senator Murray Sinclair. Elle jouera prochainement dans un épisode de Bones of Crows: The Series de Marie Clements.

Scénariste

Alanis Obomsawin (Abenaki)

Producteurs

Annette Clarke, Alanis Obomsawin (Abenaki)

Genre

Documentaire

Intérêts

Cinéaste autochtone, Environnement, Femmes cinéastes, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

NFB

Kissed

Réalisation Lynne Stopkewich
Année 1996
Durée 88min
Genre Drame

Basé sur la nouvelle de Barbara Gowdy « We So Seldom Look On Love », Kissed raconte l'histoire décalée et improbable de Sandra (Molly Parker, qui a remporté le prix Génie de la meilleure actrice pour ce rôle). Fascinée depuis toujours par la mort, cette jeune femme s’inscrit dans une école de thanatologie où son engouement romantique pour la mort se transforme en nécrophilie à part entière.


Un camarade de classe (Peter Outerbridge) développe des sentiments pour Sandra, mais a du mal à faire face à ses désirs sexuels inhabituels et déconcertants. Kissed est l’un des rares films étant parvenus à aborder l'éveil sexuel de façon à la fois profondément subversive et tendre.


« Stopkewich a réussi l'exploit improbable de faire un film sur la nécrophilie qui n'est ni une comédie noire ni un film d'horreur. Elle a plutôt dessiné une histoire d'amour poétique et provocante sur le sexe, la romance et la mort, qui est étonnamment attachante. » - Brendan Kelly, Variety

Réalisation

Lynne Stopkewich

Scénaristes

Angus Fraser, Lynne Stopkewich

Cast

Molly Parker, Peter Outerbridge, Jay Brazeau

Genre

Drame

Thème

Femmes cinéastes

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Malofilm Distribution

Blood and Donuts

Réalisation Holly Dale
Année 1995
Durée 89min
Genre Horreur
La plupart des gens préfèrent le café avec leurs pâtisseries, mais la plupart des gens ne sont pas non plus des vampires canadiens piégés dans une beignerie ouverte toute la nuit! Après 25 ans d'hibernation, le vampire sexy gothique Boya (Gordon Currie) se réveille dans le Toronto des années 90. Dépassé par son nouvel environnement, Boya se réfugie dans un restaurant ouvert toute la nuit où il noue une relation étroite avec une charmante serveuse (Helene Clarkson) et un chauffeur de taxi excentrique (Justin Louis). Ce dernier s’est frotté d’un peu trop près aux gangsters locaux dont le chef est interprété par nul autre que l'icône du cinéma David Cronenberg. Hilarant, sombre et morbide, Blood & Donuts est le premier long métrage de la réalisatrice canadienne Holly Dale (Dexter, The Americans, Durham County).

Réalisation

Holly Dale

Scénariste

Andrew Rai Berzins

Cast

Gordon Currie, Louis Ferreira, Helene Clarkson, Fiona Reid

Genre

Horreur

Intérêts

Femmes cinéastes, Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Malofilm Distribution

  • Leurs voix

Meilleur que le chocolat

Réalisation Anne Wheeler
Année 1999
Durée 101min
Genre Comédie
Maggie (Karyn Dwyer) est bien heureuse de sa vie. Elle travaille dans une librairie LGBTQ+ appartenant à Frances (Anne-Marie MacDonald) et est récemment tombé follement amoureuse d’une jeune artiste appelée (Christina Cox). Lorsque le couple décide qu’il est temps de faire avancer leur relation en déménageant ensemble, le tout semble si parfait.

Jusqu’à ce que la mère récemment divorcée de Maggie, Lila (Wendy Crewson), et son frère Paul cognent à la porte et demande de rester avec elle. Ce quatuor peu probable partage tous le loft de Vancouver de Maggie, et elle doit décider si elle gardera le secret de sa relation et de sa sexualité, ou bien si elle révèlera le tout à sa mère bien intentionnée mais conservatrice.

« Le film sexy et poignant d’Anne Wheeler et le scénario bien écrit de Peggy Thompson en font un film très charmant qui fait travailler les méninges. » – David Noh, FilmJournal International

Réalisation

Anne Wheeler

Scénariste

Peggy Thompson

Cast

Wendy Crewson, Karyn Dwyer, Christina Cox, Christina Cox, Karyn Dwyer

Producteur

Sharon McGowan

Genre

Comédie

Intérêts

Femmes cinéastes, Histoires PANDC, LGBTQ2S+

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

Autres sous-titres, EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

TVA Films

Indian Horse (Cheval indien)

Réalisation Stephen Campanelli
Année 2017
Durée 100min
Genre Drame
Adapté du roman primé de Richard Wagamese, ce film émouvant lève le voile sur l’histoire sombre des pensionnats autochtones du Canada et sur la résilience des peuples autochtones.

Saul Indian Horse, huit ans, est arraché à sa famille et envoyé dans un pensionnat où on lui interdit de parler sa langue et d’afficher son héritage autochtone, et où on lui inflige, comme aux autres élèves, d’horribles sévices.

Lorsque Saul découvre qu’il possède un réel talent pour le hockey, sa passion pour ce sport lui permet d’entrevoir une vie au-delà de l’horreur dans laquelle il est confiné. Alors qu’il voit son étoile monter, Saul doit puiser dans sa force de caractère pour faire face au passé.

Réalisation

Stephen Campanelli

Le réalisateur et directeur de la photographie Stephen Campanelli a fait ses débuts comme cadreur sur plusieurs films de la légende hollywoodienne Clint Eastwood, dont Million Dollar Baby, Mystic River et Grand Torino. Il a notamment réalisé Momentum, Indian Horse, Grand Isle et, plus récemment, Drinkwater. Il se prépare maintenant à réaliser The Outlaws.

Scénariste

Dennis Foon

Cast

Sladen Peltier (Ojibway), Forrest Goodluck (Diné/Mandan/Hidatsa/Tsimshian), Ajuawak Kapashesit (Ojibway/Cree), Michael Huisman

Producteurs

Trish Dolman, Paula Devonshire (Mohawk)

Genre

Drame

Intérêts

Adaptation littéraire, Discrimination, Histoire, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale, Sports

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Elevation Pictures

45 R.P.M.

Réalisation David Schultz
Année 2008
Durée 91min
Genre Drame
La vie dans une petite ville rend Parry Tender (Gavaris d’Orphan Black) complètement fou. Nous sommes à l’automne de l’année 1960, et Parry passe son temps à se faire poursuivre pour vagabondage par l’agent de police de la ville (Coates) et à traîner avec sa meilleure amie Luke (Banszky), un garçon manqué dont le passé cache quelques sombres secrets. Lorsqu’un beau jour, un soldat américain (Madsen) s’installe en ville avec les siens, Parry tombe sous le charme de Debbie (Porter), la fille de la famille, faisant naître un frustrant sentiment de jalousie dans le cœur de Luke.

Sincère et souvent drôle, ce film sur le passage à l’âge adulte prend une tout autre tournure quand un étrange phénomène météorologique permet tout d’un coup à Parry de capter une émission de radio de la ville de New York, et que ce dernier commence à croire qu’un concours organisé par la station pourrait bien être son billet pour quitter la ville.

Réalisation

David Schultz

Né à Winnipeg, le scénariste et réalisateur David Schultz a mis ses talents au service de la télévision, ainsi que sur des courts et longs métrages. Il a écrit et réalisé les longs métrages Jet Boy, Rufus et Considering Love and Other Magic. Il a également adapté pour l’écran les romans Don’t Cry Now et The Other Woman de Joy Fielding et a écrit le scénario de The Humanity Bureau, avec Nicolas Cage. Il écrit actuellement le long métrage The Side of the Road.

Scénariste

David Schultz

Cast

Jordan Gavaris, Michael Madsen, Kim Coates, Justine Banszky, MacKenzie Porter

Producteurs

Anand Ramayya, Michael Frislev, Chad Oakes

Genre

Drame

Intérêts

Arts et culture, Des pistes féminines fortes, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub

Distributeur canadien

IndustryWorks

Hockey Night (Derrière le masque)

Réalisation Paul Shapiro
Année 1984
Durée 74min
Genre Drame, Familial
Cathy (Follows), une joueuse de hockey passionnée, déménage à Parry Sound avec sa mère et ne trouve pas de ligues pour les filles de son âge. Une fois qu’elle se mérite une place au sein d’une équipe masculine, elle constate que peu important le talent qu’elle démontre sur la glace, elle continue à faire face à l’opposition d’un commanditaire qui ne veut absolument pas qu’elle fasse partie de l’équipe. Alors que son équipe se rend en final, elle doit compter sur le soutien de ses coéquipiers, et surtout leur joueur étoile (Bisson) afin de pouvoir réaliser ses rêves de hockey.

Un classique de sport canadien, Hockey Night marque le début à l’écran de Yannick Bisson (Murdoch Mysteries) et offre des performances mémorables de la part de Rick Moranis et Megan Follows (Anne of Green Gables).
 

Réalisation

Paul Shapiro

Scénaristes

Jack Blum, Paul Shapiro

Cast

Megan Follows, Rick Moranis, Gail Youngs

Producteur

Martin Harbury

Genre

Drame, Familial

Intérêts

Classiques, Des pistes féminines fortes, Discrimination, Sports

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Ballerina

Réalisateurs Éric Summer, Éric Warin
Année 2016
Durée 89min
Genre Animation, Comédie, Familial
L’orpheline Félicie (Elle Fanning), âgée de 11ans, a un rêve: aller à Paris et devenir danseuse. Son meilleur ami Victor (Nat Wolff), un garçon avec une grande imagination, a son propre rêve: celui de devenir un célèbre inventeur. Dans un élan d’espoir, Victor et Félicie quitte leur orphelinat à la poursuite de leurs passions. Toutefois, il y a une condition: Félicie doit prétendre être la fille d’une riche famille afin de pouvoir intégrer une prestigieuse école de ballet, où elle découvre rapidement que le talent, à lui seul, ne suffit pas à surmonter les attitudes mesquines et sans pitié de ses camarades de danse, avec en tête Camille le Haut (Maddie Ziegler) et sa méchante mère Régine (Kate McKinnon).

Déterminée à réussir, Félicie trouve son mentor dans la personne coriace et mystérieuse qu’est la gardienne de l’école Odette (Carly Rae Jepsen), et qui, avec l’encourageante amitié de Victor, l’aide à atteindre les étoiles.

Réalisateurs

Éric Summer, Éric Warin

Scénaristes

Éric Summer, Laurent Zeitoun, Carol Noble

Cast

Elle Fanning, Dane DeHaan, Carly Rae Jepsen

Producteurs

Valérie d'Auteuil, Nicolas Duval-Adassovsky

Genre

Animation, Comédie, Familial

Intérêts

Arts et culture, Des pistes féminines fortes

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub, Sous-titres FR

Distributeur canadien

eOne