Maudie (Maud)

Réalisation Aisling Walsh
Année 2016
Durée 115min
Genre Drame, Romantique
Maudie est basé sur l’histoire vraie de la peintre néo-écossaise Maud Lewis, une femme qui a surmonté les difficultés physiques de la polyarthrite juvénile pour devenir l’une des artistes d’art populaire les plus connues et les plus aimées du Canada. 

Fragile, mais dotée d’une grande force de caractère, Maudie (Hawkins) cherche à se libérer de sa famille surprotectrice et rêve de faire de l’art. Lorsqu’elle commence à travailler comme femme de ménage pour un pêcheur solitaire et bourru (Hawke), elle obtient plus que la liberté qu’elle convoitait, puisque l’improbable duo développe une relation aussi profondément intime que difficile. 

Une histoire touchante et inspirante sur la poursuite de ses rêves malgré les obstacles de la vie, Maudie est un film qui charmera tout le monde.

"Maudie vous ira droit au cœur avec son optimisme contagieux." — Tomris Laffly, Time Out

Réalisation

Aisling Walsh

Parmi les œuvres réalisées par Aisling Walsh figure les longs métrages The Daisy Chain et Song for a Raggy Boy ainsi que plus d’une douzaine de téléfilms et d’émissions de télévision, dont Room at the Top, qui a remporté le BAFTA de la meilleure mini-série, et les téléfilms A Poet in New York et An Inspector Calls. Elle a récemment réalisé le téléfilm Elizabeth Is Missing. Elle réalisera prochainement Ethel’s Orchestra, et produira The Ballroom.

Scénariste

Sherry White

Cast

Sally Hawkins, Ethan Hawke

Producteurs

Mary Young Leckie, Sally Hawkins, Ethan Hawke

Genre

Drame, Romantique

Intérêts

Arts et culture, Biographie, Des pistes féminines fortes, Femmes cinéastes, Histoire, L'anglais en langue seconde, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Mongrel Media/Criterion

Bon Cop Bad Cop 2

Réalisation Alain Desrochers
Année 2017
Durée 126min
Genre Action/Aventure, Comédie, Drame

Huit ans après leur première rencontre dans Bon Cop Bad Cop, les deux comparses de l’improbable duo formé du flegmatique Martin Ward (Feore), un policier collet monté de l’Ontario, et de l’exubérant David Bouchard (Huard), un policier fort en gueule du Québec, sont de nouveau réunis pour faire enquête sur un autre crime majeur dans cette suite hilarante très attendue. Lorsque les enquêtes sur lesquelles ils travaillent chacun de leur côté se croisent, les deux policiers doivent unir leurs forces pour démanteler un réseau criminel qui sévit au sud de la frontière, ce qui donnera lieu à une multitude de situations loufoques et de prétextes pour rire des différences culturelles entre les deux Canadiens et leurs homologues américains.

 

« Un film qui n’est pas seulement very good, mais également très bon. » — Peter Howell, Toronto Star

Réalisation

Alain Desrochers

Alain Desrochers a commencé sa carrière de cinéaste en réalisant plus de 100 publicités et vidéoclips, dont plusieurs ont été primés. Son premier long métrage, La bouteille, lui a valu une nomination aux prix Génie dans la catégorie de la meilleure réalisation. Il a notamment participé aux films Nitro, Cabotins et Gerry. Plus récemment, il a réalisé la minisérie Bad Blood et le long métrage Security mettant en vedette Sir Ben Kingsley.

 

Scénariste

Patrick Huard

Cast

Colm Feore, Patrick Huard, Erik Knudsen, Sarah-Jeanne Labrosse

Producteurs

Pierre Even, Patrick Huard, François Flamand

Genre

Action/Aventure, Comédie, Drame

Thème

Rapports familiaux

Langues originales

Anglais, Français

Versions linguistiques

EN CC, FR CC, Sous-titres EN, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Les Films Seville

  • Leurs voix

Home Again (Terre d’exil)

Réalisation Sudz Sutherland
Année 2012
Durée 104min
Genre Drame

Ce long métrage dramatique raconte l’histoire de trois Jamaïcains qui ont grandi respectivement à Toronto, New York et Londres et qui sont déportés « à la maison » en Jamaïque. Un fois arrivés à Kingston, ils découvrent que chaque jour est une lutte pour la survie dans laquelle un support familiale, des amitiés et un logement sont inaccessibles. Ils entreprennent chacun un périple qui pousse leur endurance outre mesure et qui les force à découvrir qui ils sont vraiment. Un film percutant et visuellement éblouissant, Home Again pose la question : « Comment arriveriez-vous à survivre? ». Mettant en vedette Tatyana Ali et l’auteur-compositeur-interprète Fefe Dobson.

Réalisation

Sudz Sutherland

Scénaristes

Jennifer Holness, Sudz Sutherland

Cast

Tatyana Ali, Lyriq Bent, Stephan James

Producteurs

Sudz Sutherland, Jennifer Holness, Don Carmody, Anita Lee

Genre

Drame

Intérêts

Histoires du monde, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

eOne

  • Leurs voix

Bollywood/Hollywood

Réalisation Deepa Mehta
Année 2002
Durée 105min
Genre Comédie, Drame, Romantique
Tourné dans les banlieues cossues de Toronto, Bollywood/Hollywood s’amuse à déjouer les conventions romantiques des cultures indienne et canadienne. Rahul (Khanna), un riche entrepreneur canadien d’origine sud-asiatique est pressé par sa mère (Chatterjee) et sa grand-mère de trouver une charmante fille hindoue pour l’accompagner au mariage élaboré de sa sœur (Malik).

Pour se plier à leurs exigences avec humour, il embauche Sue (Ray), une escorte séduisante, pour qu’elle prétende être sa fiancée. Naturellement, les deux tombent amoureux et, tout aussi naturellement, des complications s’ensuivent. Incorporant le style exubérant et excessif de Bollywood — mélodrame, chorégraphie et musique — Deepa Mehta permet à la culture et aux comportements sociaux typiquement indiens de s’épanouir au cœur de Toronto.

« Des rires en abondance, des chansons et des danses joyeuses, le tout doublé d’une histoire d’amour étonnamment touchante. » — Kevin Laforest, Montreal Film Journal

Réalisation

Deepa Mehta

Deepa Mehta a été acclamée par la critique pour sa trilogie, Fire, Earth et Water, ce dernier ayant obtenu une nomination aux Oscars. Son adaptation de Midnight’s Children de Salman Rushdie a obtenu huit nominations aux prix Écrans canadiens. Elle a également réalisé Bollywood/Hollywood, Beeba Boys, Anatomy of Violence, et bien d’autres. Son film le plus récent, Funny Boy, a également remporté plusieurs prix, dont le prix Écrans canadiens de la meilleure réalisation. Plus récemment, elle a réalisé un épisode de la série Yellowjackets. Deepa Mehta travaille actuellement sur de nombreux projets en tant que scénariste, réalisatrice et productrice.

Scénariste

Deepa Mehta

Cast

Rahul Khanna, Lisa Ray, Jessica Paré, Moushumi Chatterjee

Producteurs

Camelia Frieberg, David Hamilton, Ajay Virmani

Genre

Comédie, Drame, Romantique

Intérêts

Arts et culture, Des pistes féminines fortes, Femmes cinéastes, Histoires de nouveaux arrivants, Histoires PANDC, L'anglais en langue seconde, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub

Distributeur canadien

Mongrel Media

Bon Cop Bad Cop

Réalisation Érik Canuel
Année 2006
Durée 116min
Genre Action/Aventure, Comédie, Drame, Suspense
Immense succès populaire lors de sa sortie en salles, Bon Cop Bad Cop est une comédie bourrée d’action racontant l’histoire de deux policiers obligés de travailler ensemble pour résoudre un crime commis exactement sur la frontière entre le Québec et l’Ontario.

Ward (Feore) et Boucher (Huard) n’ont absolument rien en commun : l’un est un anglophone de Toronto, l’autre un francophone de Montréal ; l’un ne déroge jamais aux procédures établies, l’autre est un rebelle qui refuse de suivre les règles. Les deux détectives ont tôt fait d’apprendre que, s’ils désirent résoudre un crime sordide lié au monde du hockey, ils doivent cesser de se chicaner et travailler ensemble.

Bon Cop Bad Cop — une relecture très habile du genre « duo de policiers » — raconte une histoire qui vous tiendra en haleine avec des prestations désopilantes de la part des deux acteurs principaux.

Réalisation

Érik Canuel

Avant d’entreprendre une carrière au cinéma, Érik Canuel a réalisé des vidéoclips et des publicités pour la télévision. Parmi ses longs métrages, citons Nez rouge, Le dernier tunnel, Barrymore – mettant en vedette Christopher Plummer –, et le plus récent Undercover Grandpa. Bon Cop Bad Cop a remporté le prix Génie du meilleur film ainsi que la Bobine d’or. Prochainement, Érik Canuel réalisera le long métrage The Burning Man.

Scénaristes

Leila Basen, Alex Epstein, Patrick Huard, Kevin Tierney

Cast

Colm Feore, Patrick Huard

Producteur

Kevin Tierney

Genre

Action/Aventure, Comédie, Drame, Suspense

Thème

Rapports familiaux

Langues originales

Anglais, Français

Versions linguistiques

EN CC, FR CC, Sous-titres EN, Sous-titres FR

Distributeur canadien

eOne

The Boys of St. Vincent (Le collège St. Vincent)

Réalisation John N. Smith
Année 1992
Durée 186min
Genre Drame
Une minisérie percutante inspirée de faits réels ayant eu lieu à l’orphelinat de Mount Cashel, à Saint-Jean-de-Terre-Neuve, dans le cadre du plus gros scandale sexuel au Canada.

Cette œuvre puissante est portée par la performance remarquable d’Henry Czerny en Frère Peter Lavin, un homme ayant transformé sa propre enfance difficile en un cycle d’abus et de douleur pour tous ceux dont il était responsable. Le réalisateur John N. Smith traite de ce sujet délicat avec une sensibilité et une honnêteté remarquables, transformant un chapitre sombre de l’histoire du Canada en une œuvre cinématographique songée et émouvante.

Réalisation

John N. Smith

Reconnu pour ses docudrames télévisuels primés, dont The Boys of St. Vincent, Dieppe et Prairie Giant: The Tommy Douglas Story, John N. Smith a également réalisé de nombreux longs métrages, notamment Dangerous Minds, A Cool Dry Place, Geraldine’s Fortune et Love & Savagery. Sitting in Limbo a remporté le prix du meilleur long métrage canadien au Festival international du film de Toronto de 1986.

Scénaristes

Sam Grana, John N. Smith, Des Walsh

Cast

Henry Czerny, Johnny Morina, Brian Dooley

Producteurs

Claudio Luca, Sam Grana

Genre

Drame

Intérêts

Classiques, Histoire, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

eOne

Breakaway

Réalisation Robert Lieberman
Année 2011
Durée 101min
Genre Comédie, Drame, Romantique
Rajveer Singh (Virmani) peine à trouver l’équilibre entre les désirs de sa famille traditionnelle sikhe et sa propre passion pour le hockey. Raj et ses amis jouent seulement pour le plaisir, freinés par les préjugés et les moqueries des autres équipes lorsqu’elles voient ces joueurs vêtus de turbans sur la glace. Mais lorsqu’arrive l’entraîneur Dan Winters (Lowe), rapidement, l’équipe de Singh participe à un vrai tournoi, et Raj tombe amoureux de la sœur de l’entraîneur, Melissa (Belle).

Histoire interculturelle sur la découverte de soi, Breakaway est une comédie réconfortante, pleine d’action, apportant une touche de Bollywood au sport préféré des Canadiens. Avec des seconds rôles assurés par une distribution hilarante, incluant l’humoriste et acteur Russell Peters, Breakaway vous fera acclamer ses héros improbables.

Réalisation

Robert Lieberman

Robert Liebermann a notamment réalisé les longs métrages D3: The Mighty Ducks, Fire in the Sky et Table for Five. Il a remporté 29 prix Clio pour son travail dans la publicité et a réalisé des séries télévisées à succès telles que Lost Girl, Republic of Doyle, Houdini & Doyle, Haven, The Expanse, Rogue et Criminal Minds. Plus récemment, il a réalisé les longs métrages Christmas in Tahoe, Love Stories in Sunflower Valley et Love on the Road.

 

Scénaristes

Noel S. Baker, Jeffrey Alan Schechter, Matt Simmons, Vinay Virmani

Cast

Vinay Virmani, Russell Peters, Rob Lowe, Camilla Belle

Producteurs

Ajay Virmani, Don Carmody, Frank Siracusa

Genre

Comédie, Drame, Romantique

Intérêts

Discrimination, Histoires de nouveaux arrivants, Histoires PANDC, Intimidation, L'anglais en langue seconde, Rapports familiaux, Sports

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub, Sous-titres FR

Distributeur canadien

eOne

Corner Gas: The Movie

Réalisation David Storey
Année 2014
Durée 95min
Genre Comédie, Familial
Les choses vont de mal en pis à Dog River, en Saskatchewan, lorsque le maire Fitzy dilapide le budget de la ville en investissant dans un projet risqué. Sans électricité ni eau, et les entreprises locales qui tombent comme des mouches, les résidents n’ont d’autre choix que de se serrer les coudes pour empêcher leur ville bien aimée de disparaître.

Tout à coup, le naturellement apathique Brent (Butt) décide de prendre les choses en main. Il achète le pub de la ville qui avait fermé ses portes et inscrit Dog River au concours de « la ville la plus pittoresque du Canada ». Pour remporter le prix de 75 000 $, les citoyens se mobilisent pour damer le pion à la ville de Wullerton, leur grande rivale, déjouer les plans machiavéliques de gros investisseurs et rendre leur ville plus « jolie ». Mais est-ce peine perdue?

Inspirée de la télésérie humoristique canadienne primée – et réunissant au grand écran les personnages que tout le monde adore – cette dernière aventure des habitants de Dog River est à la fois charmante, drôle et irrésistible.

Réalisation

David Storey

David Storey a commencé sa carrière en tant que musicien, avant de réaliser des vidéoclips et des productions pour la télévision. Il a travaillé comme producteur exécutif, réalisateur et scénariste pour la série télévisée Corner Gas, qui lui a valu quatre prix Gemini et deux Canadian Comedy Awards. Il produit et réalise actuellement la série animée Corner Gas.

 

Scénaristes

Andrew Carr, Andrew Wreggitt, Brent Butt

Cast

Brent Butt, Gabrielle Miller, Fred Ewanuick, Eric Peterson, Janet Wright

Producteurs

Brent Butt, David Storey, Virginia Thompson

Genre

Comédie, Familial

Intérêts

L'anglais en langue seconde, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

VSC

Defendor

Réalisation Peter Stebbings
Année 2009
Durée 101min
Genre Action/Aventure, Comédie, Drame
Le jour, Arthur Poppington (Harrelson) travaille sur un chantier. La nuit, il est Defendor, un justicier masqué qui protège la ville de Hamilton de son ennemi juré, Captain Industry.

Dans son costume fait maison, Defendor n’a pas de superpouvoirs, mais il n’en reste pas moins dévoué à protéger les citoyens de sa ville. Il se bat contre un policier corrompu (Koteas), se lie d’amitié avec Kat (Dennings), une dure à cuire habituée au monde de la rue, et manœuvre pour faire tomber un parrain de la mafia locale, le tout alors qu’une psychiatre (Oh) désignée par le tribunal tente de comprendre pourquoi il est convaincu d’être un superhéros.

Defendor chamboule la tradition du film de superhéros et offre une vision douce-amère et touchante de notre obsession culturelle pour la bande dessinée.

Réalisation

Peter Stebbings

Peter Stebbings a fait ses débuts en tant que réalisateur avec les film Defendor, puis Empire of Dirt, qui a été nominé pour cinq prix Écrans canadiens. En tant qu’acteur, il a notamment joué dans Citizen Duane, The Borgias, Bates Motel, Counting for Thunder et dans son dernier film Percy Vs Goliath. Récemment, il a réalisé The Disappearance, qui a obtenu quatre prix Écrans canadiens, et des épisodes de Frankie Drake Mysteries, The Sounds et Killjoys. Il écrit et réalise actuellement le long métrage Running with Monsters.

Scénariste

Peter Stebbings

Cast

Woody Harrelson, Kat Dennings, Sandra Oh, Elias Koteas

Producteur

Nicholas Tabarrok

Genre

Action/Aventure, Comédie, Drame

Intérêts

Arts et culture, Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub

Distributeur canadien

eOne/Criterion

Edwin Boyd: Citizen Gangster

Réalisation Nathan Morlando
Année 2011
Durée 105min
Genre Action/Aventure, Drame, Suspense
Cette aventure est basée sur l’histoire vraie d’un vétéran canadien de la Deuxième Guerre mondiale et père de famille devenu braqueur de banque.

Déçu par sa vie d'après-guerre, Eddie Boyd (Speedman) est déchiré entre son désir de pourvoir aux besoins de sa femme (Reilly) et son rêve de faire carrière à Hollywood. Eddie est un homme charmant et ambitieux. Avide de réussite, il se tourne finalement vers le crime pour parvenir à ses fins. Eddie commence par recruter une bande de petits escrocs qu’il transforme lentement mais sûrement en une équipe d'élite de voleurs professionnels. À la suite d’une série de braquages de banques spectaculaires, il gagne en notoriété et devient rapidement une célébrité nationale adulée et l'ennemi public numéro un.

Moitié film de gangsters bourré d'action, moitié film romantique, ce film dynamique donne vie à une histoire vraie incroyable.

Réalisation

Nathan Morlando

Le premier film de Nathan Morlando, Edwin Boyd: Citizen Gangster, a remporté le prix du meilleur premier long métrage canadien au Festival international du film de Toronto. Nathan Morlando a également réalisé Mean Dreams, projeté dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes. Récemment, il a produit Giant Little Ones et réalisé des épisodes de la série Cardinal.

Scénariste

Nathan Morlando

Cast

Scott Speedman, Kelly Reilly, Kevin Durand, Brian Cox, Charlotte Sullivan

Producteur

Allison Black

Genre

Action/Aventure, Drame, Suspense

Intérêts

Biographie, Histoire

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

eOne

Fubar II

Réalisation Michael Dowse
Année 2010
Durée 85min
Genre Comédie
Dans cette suite à Fubar, les meilleurs amis et métalleux Terry et Dean en ont assez de tirer le diable par la queue. Lorsqu’ils entendent parler de la possibilité de faire un coup d’argent en travaillant dans l’industrie pétrolière à Fort McMurray, les deux comparses à la coupe Longueuil sautent sur l’occasion et partent pour le nord dans l’espoir de devenir riches.

Mais la vie à « Fort Mac » est plus compliquée qu’ils ne l’avaient imaginé. Alors qu’ils dilapident tout leur argent au pub, Terry fait la rencontre d’une femme, ce qui l’amène à revoir ses priorités, risquant de laisser son ami Dean derrière.

Qu’adviendra-t-il de Night Seeker, le groupe de musique du duo (promis à la gloire, selon Dean)? Et cette amitié légendaire survivra-t-elle? Avec ses situations hilarantes et son étonnante profondeur de sentiments, Fubar II est aussi bouleversant que divertissant.

Réalisation

Michael Dowse

Michael Dowse compte à son actif les films cultes canadiens Fubar, Fubar II et It’s All Gone Pete Tong. Son film Goon a été un énorme succès critique et commercial. Son film The F Word a remporté le prix Écrans canadiens de la meilleure adaptation cinématographique. Michael Dowse a également réalisé des épisodes de Man Seeking Woman, mettant en vedette Jay Baruchel, et les longs métrages Stuber, 8 Bit Christmas, et Coffee and Kareem. Il s’apprête actuellement à réaliser l’adaptation cinématographique du jeu vidéo Just Cause et il développe une série sur l’ancien maire de Toronto, Rob Ford.

 

Scénaristes

Michael Dowse, David Lawrence, Paul Spence

Cast

David Lawrence, Terra Hazelton, Paul Spence

Producteurs

George Baptist, Michael Dowse, Jennifer Wilson, Shirley Vercruysse

Genre

Comédie

Thème

Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

eOne

  • Leurs voix

Fire

Réalisation Deepa Mehta
Année 1996
Durée 104min
Genre Drame, Romantique
Fire est un film émouvant qui raconte l’histoire de deux femmes courageuses vivant à New Delhi (Azmi et Das), emprisonnées dans leurs mariages arrangés où elles sont malheureuses. Souffrant de solitude et en mal d’amour et de passion, les deux femmes commencent à entretenir une amitié qui se transformera en une histoire d’amour passionnée qu’elles devront garder secrète.

Lors de sa sortie en Inde à la fin des années 1990, le sujet incendiaire de Fire a causé des manifestations et obligé le gouvernement à intervenir. Des années plus tard, ce film acclamé internationalement est tout aussi séduisant et touchant.

Réalisation

Deepa Mehta

Deepa Mehta a été acclamée par la critique pour sa trilogie, Fire, Earth et Water, ce dernier ayant obtenu une nomination aux Oscars. Son adaptation de Midnight’s Children de Salman Rushdie a obtenu huit nominations aux prix Écrans canadiens. Elle a également réalisé Bollywood/Hollywood, Beeba Boys, Anatomy of Violence, et bien d’autres. Son film le plus récent, Funny Boy, a également remporté plusieurs prix, dont le prix Écrans canadiens de la meilleure réalisation. Plus récemment, elle a réalisé un épisode de la série Yellowjackets. Deepa Mehta travaille actuellement sur de nombreux projets en tant que scénariste, réalisatrice et productrice.

Scénariste

Deepa Mehta

Cast

Shabana Azmi, Nandita Das, Karishma Jhalani

Producteurs

Bobby Bedi, David Hamilton, Deepa Mehta

Genre

Drame, Romantique

Intérêts

Femmes cinéastes, Histoires du monde, LGBTQ2S+, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Mongrel Media

Ginger Snaps (Entre soeurs)

Réalisation John Fawcett
Année 2000
Durée 108min
Genre Comédie, Horreur, Science-fiction/Fantastique
Dans ce classique du cinéma d’horreur canadien, la transformation d’une jeune femme à l’adolescence prend une tournure effrayante.

Les sœurs Ginger (Isabelle) et Brigitte (Perkins) vivent à Bailey Downs, une petite ville frappée par une mystérieuse série d’attaques de chiens. La nuit de ses premières menstruations, Ginger est attaquée par une créature monstrueuse, ce qui entraînera chez elle une métamorphose bien plus dramatique que la simple puberté!

Hybride entre une satire mordante et une histoire de passage à l’âge adulte plutôt… poilue, Ginger Snaps est un film culte classique, hurlant de rires, de cris et de dialogues effroyablement drôles. En nomination pour trois prix Génie, le film a donné lieu à deux suites.

Réalisation

John Fawcett

Scénariste

Karen Walton

Cast

Emily Perkins, Katharine Isabelle, Kris Lemche, Mimi Rogers

Producteurs

Noah Segal, Daniel Lyon, Alicia Reilly-Larson, Karen Lee Hall, Steven Hoban

Genre

Comédie, Horreur, Science-fiction/Fantastique

Intérêts

Des pistes féminines fortes, Film culte et décalé, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

TVA Films

The Grand Seduction (La grande séduction)

Réalisation Don McKellar
Année 2013
Durée 113min
Genre Comédie, Drame
Dans cette adaptation en anglais drôle et rafraîchissant de la comédie québécoise de 2003 intitulée La grande séduction, une petite communauté de pêcheurs de la côte Est du Canada doit absolument trouver un médecin résident, sans quoi elle risque de disparaître.

Lorsque Paul Lewis (Kitsch), un médecin de la ville, vient s'établir temporairement au village sous ordonnance judiciaire, tous les habitants se donnent le mot pour le charmer et le convaincre de rester pour de bon. Guidés par un pêcheur au chômage (Gleeson), ils feront des pieds et des mains pour reproduire toutes les commodités de la grande ville et faire semblant que leur village sur le déclin a tout à offrir au Dr Lewis.

Réalisation

Don McKellar

Don McKellar est un cinéaste et un acteur prolifique dont le travail a été récompensé par de nombreux prix. Il a signé les scénarios de Highway 61, de The Red Violin et de Thirty-Two Short Films About Glenn Gould. Il a également écrit, réalisé et joué dans Last Night (qui a remporté le Prix de la jeunesse au festival de Cannes) et Childstar, et a réalisé plusieurs autres films. Récemment, il a tenu un rôle dans Meditation Park et Crimes of the Future, et a réalisé Sensitive Skin. Actuellement, il écrit des épisodes de The Sympathizer de Park Chan-wook, dont il est également producteur exécutif.

Scénaristes

Michael Dowse, Ken Scott

Cast

Taylor Kitsch, Brendan Gleeson, Gordon Pinsent, Liane Balaban

Producteurs

Barbara Doran, Roger Frappier

Genre

Comédie, Drame

Thème

L'anglais en langue seconde

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub, Sous-titres FR

Distributeur canadien

eOne/Criterion

Highway 61 (Autoroute 61)

Réalisation Bruce McDonald
Année 1991
Durée 102min
Genre Comédie, Drame
S’inspirant de la chanson culte de Bob Dylan et du fait que l’autoroute 61 commence en fait à Thunder Bay, en Ontario, Bruce McDonald et Don McKellar ont uni leurs forces pour créer ce road movie à la sauce rock and roll acclamé par la critique.

Lorsque Pokey Jones (McKellar), un barbier naïf, rencontre Jackie Bangs (Buhagiar), une flamboyante jeune femme en fuite, celui-ci se laisse rapidement convaincre de quitter Thunder Bay pour aller à La Nouvelle-Orléans. Jones n’emmène pas seulement Jackie avec lui, mais également un corps congelé qu’il a trouvé dans son arrière-cour , et que Jackie prétend être celui de son frère. Le couple en fuite est immédiatement pris en chasse par Mr. Skin (Pastko), un personnage étrange et délirant qui se prend pour le diable. Alors que le trio met le cap sur le sud, les étincelles volent et l’amour fleurit entre Pokey et Jackie.

« Le retour triomphant de deux talents au sommet de leur art. » — Festival of Festivals

Réalisation

Bruce McDonald

Bruce McDonald a réalisé les films cultes Highway 61, Roadkill, Hard Core Logo, The Tracey Fragments, mettant en vedette Elliot Page, Pontypool, la série primée Twitch City et des épisodes de Degrassi et Heartland. Ses films récents comprennent Trigger, The Husband, Hellions, Weirdos et Dreamland. Il a récemment réalisé les séries Creeped Out et Malory Towers et travaille actuellement à la réalisation des films Switched at Death et I Have a Bad Feeling About This.

Scénaristes

Allan Magee, Bruce McDonald, Don McKellar

Cast

Valerie Buhagiar, Earl Pastko, Don McKellar

Producteurs

Colin Brunton, Bruce McDonald

Genre

Comédie, Drame

Intérêts

Classiques, Des pistes féminines fortes, Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

eOne

How She Move (Bouge de là!)

Réalisation Ian Iqbal Rashid
Année 2007
Durée 94min
Genre Drame
Truffé de chorégraphies endiablées, de rythmes explosifs et de pas de danse incroyables exécutés par une distribution talentueuse, Bouge de là! est une histoire inspirante construite sur un scénario solide.

Après la mort tragique de sa sœur aînée, Raya (Wesley) doit quitter l’école privée qu’elle fréquente et retourner à la maison pour aider ses parents à surmonter leurs difficultés financières. Raya rêve de devenir médecin, mais se trouve attirée de nouveau par l’univers de la danse qu’elle pensait avoir quitté pour toujours.

Mettant en veilleuse son rêve d’obtenir une bourse d’études, Raya jette son dévolu sur le prix de 50 000 $ du concours Stomp Monster. Raya, qui est une danseuse très douée mais en décalage avec le style de vie de son vieux quartier, devient bientôt l’ennemie jurée de Michelle (Armstrong), la séduisante leader d’un groupe de danse stomp rival. Devant jongler avec l’école, le stomp, les amis et la famille, Raya s’efforce d’être au premier rang.

Réalisation

Ian Iqbal Rashid

Le premier long métrage d’Ian Iqbal Rashid, Touch of Pink, a remporté plusieurs prix dans des festivals du monde entier. Fondateur de Desh Pardesh, le premier festival canadien consacré aux arts et à la culture de la diaspora sud-asiatique, il est l’auteur de trois recueils de poésie primés. Plus récemment, il a produit la série télévisée Sort Of, dont il a également écrit deux épisodes.

Scénariste

Annmarie Morais

Cast

Rutina Wesley, Dwain Murphy, Tré Armstrong, Clé Bennett

Producteurs

Brent Barclay, Jennifer Kawaja, Julia Sereny

Genre

Drame

Intérêts

Arts et culture, Des pistes féminines fortes, Histoires PANDC, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Mongrel Media

Hyena Road (Hyena Road: le chemin du combat)

Réalisation Paul Gross
Année 2015
Durée 120min
Genre Action/Aventure, Drame, Suspense
Des paysages arides. Des ennemis invisibles. Hyena Road: le chemin du combat parle de la guerre en Afghanistan, où des gens pacifiques essayant de vivre leur vie se retrouvent au milieu du conflit.

Travaillant sous les ordres du capitaine Pete Mitchell (Gross), le tireur d’élite Ryan Sanders (Sutherland) a entendu parler d’une dangereuse insurrection. Pour la réprimer, il faudra compter sur la coopération des Afghans et les efforts acharnés des troupes canadiennes. Montrant comment les forces des deux côtés peuvent travailler ensemble pour éviter une tragédie insensée, Hyena Road: le chemin du combat emprunte une route poussiéreuse, sale et périlleuse.

Hyena Road: le chemin du combat a remporté trois prix Écrans canadiens.

« Le but du film est de faire connaître la vérité plutôt que d’agiter le drapeau du patriotisme, mais il raconte aussi une histoire captivante. » — Peter Howell, Toronto Star

Réalisation

Paul Gross

Paul Gross a joué dans les populaires séries télévisées Due South et Slings & Arrows. Il a réalisé, écrit et joué dans Men With Brooms, qui a remporté un prix Canadian Comedy, ainsi que Hyena Road et Passchendaele, gagnant du prix Génie du meilleur film. Paul Gross a également joué dans les mini-séries Alias Grace et Caught, dans les séries Tales of the City et Y: The Last Man ainsi que dans les films Falling et The Middle Man.

 

Scénariste

Paul Gross

Cast

Allan Hawco, Rossif Sutherland, Paul Gross, Christine Horne

Producteurs

Paul Gross, Niv Fichman

Genre

Action/Aventure, Drame, Suspense

Intérêts

Histoires du monde, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub

Distributeur canadien

Elevation Pictures

I’ve Heard the Mermaids Singing (Le chant des sirènes)

Réalisation Patricia Rozema
Année 1987
Durée 81min
Genre Drame
Dans cette étude de personnage fantaisiste de Patricia Rozema, Polly (McCarthy), une photographe amateur, décroche un emploi dans une galerie d’art de Toronto dirigée par Gabrielle (Baillargeon), qui est également peintre. Polly est impressionnée par les tableaux de Gabrielle, mais lorsqu’elle rencontre Mary (MacDonald), l’amoureuse de celle-ci, et qu’elle commence à fréquenter le couple, elle se rend compte que Gabrielle n’est pas exactement celle qu’elle avait imaginée.

D’apparence timide, Polly a une vie intérieure riche et pleine de fantasmes, que Rozema porte à l’écran dans des séquences filmées en noir et blanc qui ponctuent le film avec humour et fantaisie.

Le film a remporté le prix du Meilleur premier film au Festival de Cannes, et il figurait en 1993 au palmarès des Dix meilleurs films canadiens de tous les temps établi par le Festival international du film de Toronto.

Réalisation

Patricia Rozema

Scénariste

Patricia Rozema

Cast

Sheila McCarthy, Paule Baillargeon, Ann-Marie MacDonald

Producteurs

Don Haig, Alexandra Raffe, Patricia Rozema

Genre

Drame

Intérêts

Femmes cinéastes, Histoires PANDC, LGBTQ2S+

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub, Sous-titres FR

Distributeur canadien

eOne

  • Leurs voix

Ways of Yesterday

Réalisation Elliott Simon (Anishinaabe)
Année 2014
Durée 6min
Genre Documentaire
Elliott, un rappeur, et Curtis, un b-boy, partagent leur expérience de vie et essaient de motiver et d’inspirer les enfants autochtones à aller au bout de leurs rêves au moyen du breakdance et du rap.

Réalisation

Elliott Simon (Anishinaabe)

Cast

Curtis Kagige, Naiemah Kagige, Elliott Simon (Anishinaabe), Brandon Assinewai, Malakai Jacko

Genre

Documentaire

Intérêts

Arts et culture, Cinéaste autochtone, Histoires PANDC

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Wapikoni Mobile

  • Leurs voix

Club Native

Réalisation Tracey Deer (Mohawk)
Année 2008
Durée 78min
Genre Documentaire
Sur la réserve Mohawk de Kanhawake, tout près de Montréal, règnent deux règles non-écrites: ne jamais marier un blanc et ne jamais porter un de leurs enfants. Les conséquences qu'engendrent le non-respect de ces règles sont plus que sévères - elles mènent à la perte du droit de vivre sur la réserve, pour le fautif et son enfant. Pour ceux qui se voient punis de la sorte, les résultats peuvent être dévastateurs. 

Dans ce documentaire honnête et touchant, la réalisatrice Tracey Deer s'intéresse aux histoires de quatre femmes de Kanhawake dont les vies ont été touchées par ces règles, jetant ainsi un regard éclairé sur la réalité des femmes autochtones.

Prenant pour exemple poignant sa propre famille, le film de Deer résonnera chez tous ceux qui s'intéressent et se questionnent au sujet de l'ethnicité, la culture... et la place qui nous revient en ce monde.

Réalisation

Tracey Deer (Mohawk)

En 2008, Tracey Deer a remporté le prix Gemini du meilleur scénario documentaire pour Club Native. Son premier film documentaire primé, Mohawk Girls, a été adapté pour la télévision dans une série qui a duré cinq saisons et qui a été nominée pour sept prix Écrans canadiens. Beans a remporté onze prix, dont celui du meilleur film lors de la remise des prix Écrans canadiens. Plus récemment, elle a réalisé des épisodes de la série Three Pines et travaille actuellement sur le long métrage Thorpe, qui porte sur le médaillé d’or olympique autochtone Jim Thorpe.

Scénariste

Tracey Deer (Mohawk)

Cast

Tracey Deer (Mohawk), Hilda Nicholas, Akwiratékha Martin (Mohawk)

Producteurs

Catherine Bainbridge, Christina Fon, Linda Ludwick

Genre

Documentaire

Thème

Cinéaste autochtone

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

NFB