Tous nos formulaires sont indisponibles. Pour toute demande, veuillez nous envoyer un courriel à contactus@reelcanada.ca. Nous vous remercions de votre patience.
  • Leurs voix

Forgotten Warriors (Guerriers oubliés)

Réalisation Loretta Todd (Cree/Métis)
Année 1997
Durée 51min
Genre Documentaire

Des milliers d’Autochtones se sont engagés dans l’armée et ont combattu pour le Canada pendant la Seconde Guerre mondiale, alors même qu’ils ne pouvaient pas être conscrits. Ils se battaient pour la liberté des autres, mais étaient privés de leurs droits sur leurs propres territoires. 

En récompense de leurs services, les anciens combattants étaient autorisés à acheter des terres à bas prix. Cependant, de nombreux soldats Autochtones n’ont jamais été informés de ce droit, et certains sont rentrés chez eux et ont découvert que le gouvernement avait saisi des parties de leurs terres de réserve pour indemniser les anciens combattants non-Autochtones. 

Le narrateur Tootoosis offre un aperçu historique aux spectateurs, tandis que des anciens combattants Autochtones racontent leurs souvenirs poignants et inoubliables de cette guerre, et comment ils s’en sont remis.

Réalisation

Loretta Todd (Cree/Métis)

Scénariste

Loretta Todd (Cree/Métis)

Cast

Nathaniel Arcand (Cree), Gordon Tootoosis (Cree), Michèle Audette (Innu)

Producteurs

Michael Doxtater (Haudenosaunee), Carol Geddess (Tlingit), Jerry Krepakevich

Genre

Documentaire

Intérêts

Cinéaste autochtone, Classiques, Femmes cinéastes, Histoire, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

NFB

Dr. Cabbie

Réalisation Jean-François Pouliot
Année 2014
Durée 101min
Genre Comédie
Lorsque Deepak (Virmani) un jeune médecin indien, immigre au Canada dans l'espoir d'y trouver une vie meilleure, il est profondément découragé d'apprendre que sa formation ne le qualifie pas pour pratiquer au Canada. Avec son nouvel ami Tony (Nayyar), il commence à travailler comme chauffeur de taxi, mais le destin intervient sous la forme d'un passager très embarrassé (Palicki) qui a besoin de soins médicaux urgents. Peu de temps après, son taxi devient son bureau médical. Au fur et à mesure que sa «pratique» s'amplifie et que son premier patient commence à fleurir, il devient évident qu'il vise une collision avec l'établissement médical, la police et un politicien ambitieux qui est aussi le père d'un bébé qu'il a livré .

Réalisation

Jean-François Pouliot

En plus d’avoir réalisé plus de 500 publicités, Jean-François Pouliot compte à son actif les longs métrages Guide de la petite vengeance et le grand succès de 2015, Dr. Cabbie, ainsi que le populaire film d’animation Snowtime!. Récemment, il a réalisé les longs métrages Les 3 p’tits cochons 2, Votez Bougon et Racetime, la suite de Snowtime!.

Scénaristes

Vinay Virmani, Ron Kennell, Manu Chopra

Cast

Vinay Virmani, Adrianne Palicki, Kunal Nayyar, Lillete Dubey, Mircea Monroe

Producteurs

Pauline Dhillon, Salman Khan, André Rouleau, Ajay Virmani

Genre

Comédie

Intérêts

Histoires de nouveaux arrivants, Histoires du monde, Histoires PANDC

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

eOne

Into the Forest (Dans la forêt)

Réalisation Patricia Rozema
Année 2015
Durée 101min
Genre Drame
La réalisatrice Patricia Rozema s’est taillée une brillante carrière en racontant des histoires mettant en scène des femmes fortes. Into the Forest ne fait pas exception. Adapté du roman de Jean Hegland, Into the Forest raconte une histoire terriblement plausible se déroulant dans un futur rapproché où le monde est frappé par une panne de courant, et où deux sœurs (Page et Wood) doivent s’entraider dans leur maison isolée où elles sont privées d’essence, d’eau, d’électricité et de toutes les commodités modernes que nous tenons pour acquises.

Comme dans plusieurs films d’anticipation, la chose la plus terrible n’est pas la panne de courant, mais la désintégration rapide de la société. Sans électricité ni carburant, la menace d’une existence anarchique et terrifiante n’est pas très loin, même dans la forêt reculée où vivent les deux sœurs. Ellen Page et Evan Rachel Wood livrent une solide performance, leurs personnages traversant toute une gamme d’émotions alors que la situation met à rude épreuve leur raison, leur sécurité et leurs liens familiaux.

Réalisation

Patricia Rozema

Scénariste

Patricia Rozema

Cast

Elliot Page, Evan Rachel Wood, Max Minghella, Callum Keith Rennie

Producteurs

Niv Fichman, Aaron L. Gilbert, Elliot Page

Genre

Drame

Thème

Femmes cinéastes

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Elevation Pictures

  • Leurs voix

Inside Hana’s Suitcase

Réalisation Larry Weinstein
Année 2009
Durée 88min
Genre Documentaire
Inspiré du livre acclamé par la critique internationale intitulé La valise d’Hana, ce touchant documentaire raconte l’histoire de George et Hana Brady, deux jeunes enfants qui ont grandi dans la Tchécoslovaquie d’avant la Seconde Guerre mondiale, et les terribles épreuves qu’ils ont endurées parce qu’ils étaient Juifs.

Lorsque Fumiko Ishioka, une enseignante au Japon, demande à un musée de l’Holocauste de lui prêter quelques artefacts pour l’aider à raconter l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale à ses élèves, un des objets qu’elle reçoit est une valise avec le nom d’Hana Brady écrit dessus. À mesure qu’elle et ses élèves découvrent l’histoire d’Hana, le film nous fait voyager à travers 70 ans d’histoire sur trois continents.

Réalisation

Larry Weinstein

Larry Weinstein a reçu trois prix Gemini pour son travail, dont celui de la meilleure réalisation pour Beethoven’s Hair. Il a réalisé les documentaires Mulroney: The Opera, The Devil’s Horn, Leslie Caron: The Reluctant Star et Dreaming of a Jewish Christmas, et il a coréalisé Our Man In Tehran. Son dernier film, Propaganda: The Art of Selling Lies, a été présenté en première au festival Hot Docs de 2019.

Scénariste

Thomas Wallner

Cast

Daniel Hajek, Jindriska Hanusová, Linda Drexlerova, Karim Tarakji

Producteurs

Rudolf Biermann, Jessica Daniel, Larry Weinstein

Genre

Documentaire

Intérêts

Adaptation littéraire, Biographie, Discrimination, Histoire, Histoires du monde, L'anglais en langue seconde

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

eOne

  • Leurs voix

Fire Song

Réalisation Adam Garnet Jones (Cree/Métis)
Année 2015
Durée 86min
Genre Drame
Quelques semaines avant que Shane (Martin) soit censé quitter sa petite ville dans le nord de l’Ontario pour débuter l’université à Toronto, sa petite sœur se suicide, le laissant seul à lutter pour prendre soin de sa famille qui en souffre. Shane trouve du réconfort dans l’amour qu’il partage avec son chum David (Legarde-Beacham), mais ils sont forcés de garder leur relation secrète de leurs amis et leurs familles.

Déchiré entre ses responsabilités à la maison et la promesse de la liberté dans la grande ville, Shane est contraint de prendre une décision difficile après un mauvais tournant. Fire Song a gagné le Prix du public aux Festival Film + Media Arts en 2015.

Réalisation

Adam Garnet Jones (Cree/Métis)

Scénariste

Adam Garnet Jones (Cree/Métis)

Cast

Jennifer Podemski (Anishinaabe, Leni Lenape, Métis), Andrew Martin (Mohawk), Harley Legarde-Beacham (Ojibway)

Producteurs

Adam Garnet Jones (Cree/Métis), Pj Thornton

Genre

Drame

Intérêts

Cinéaste autochtone, Histoires PANDC, LGBTQ2S+

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Vtape, Big Soul Productions

The Blue Butterfly (Le papillon bleu)

Réalisation Léa Pool
Année 2004
Durée 97min
Genre Action/Aventure, Drame

Film inspiré de l’histoire vraie d’un garçon de 10 ans en phase terminale (Marc Donato) et de sa mère monoparentale et déterminée qui n’arrêtera devant rien pour réaliser le rêve de son fils. Le rêve de ce timide, intelligent et brave garçon est de capturer le plus beau papillon de la terre, le légendaire Morpho bleu, alors sa mère commence par convaincre un célèbre entomologiste (William Hurt) de les emmener dans la jungle. L’aventure de toute une vie débute alors.

Réalisation

Léa Pool

Léa Pool a obtenu trois nominations aux prix Génie pour la meilleure réalisation. Sa filmographie comprend Emporte Moi, Mouvements du désir, Lost and Delirious, La dernière fugue et le documentaire Pink Ribbons, Inc. Parmi ses films récents figurent le documentaire Double Sentence et les longs métrages La passion d’Augustine et Et au pire, on se mariera.

Scénariste

Pete McCormack

Cast

William Hurt, Pascale Bussières, Marc Donato, Raoul Max Trujillo, Marianella Jimenez

Producteurs

Claude Bonin, Francine Atlaire, Arnie Gelbart, Michael Haggiag

Genre

Action/Aventure, Drame

Intérêts

Femmes cinéastes, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub, Sous-titres EN, Sous-titres FR

Distributeur canadien

eOne

waydowntown

Réalisation Gary Burns
Année 2000
Durée 87min
Genre Comédie
Dans le centre-ville de Calgary, qui a l’apparence d’un labyrinthe, quatre jeunes employés de bureau vivent dans un univers où cabinets, appartements, aires de restauration et centres commerciaux sont reliés par des passerelles permettant de ne jamais aller dehors.

Les copains se mettent au défi de rester à l’intérieur le plus longtemps possible. Chacun à son tour commence à être à bout, de façon chaque fois plus amusante et contre toute attente.

Au fur et à mesure que le pari s’effiloche, et que chacun commence à être à bout, le désir de respirer de l’air pur provoquent des situations extrêmement comiques et met en danger les loyautés, les valeurs et les rapports entre eux.

Waydowntown a reçu le prix du Meilleur film canadien lors du Festival international du film de Toronto en 2000, et a été nommé à quatre prix de la Comédie canadienne.

« Une satire sardonique et intelligente » — Stephen Holden, The New York Times

Réalisation

Gary Burns

Natif de Calgary, le scénariste et réalisateur Gary Burns compte à son actif les films Kitchen Party, mettant en vedette Scott Speedman dans son premier rôle principal, The Suburbanators et Radiant City, qui a remporté le prix Génie du meilleur documentaire. Gary Burns a coréalisé The Future is Now! et, plus récemment, il a écrit et réalisé Man Running et produit Circle of Steel.

Scénaristes

Gary Burns, James Martin

Cast

Fab Filippo, Don McKellar, Mayra Delver, Gordon Currie

Producteurs

Gary Burns, Shirley Vercruysse

Genre

Comédie

Thème

Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

eOne

Maïna

Réalisation Michel Poulette
Année 2013
Durée 102min
Genre Action/Aventure, Drame
Film d'aventure à la fois épique et intimiste, Maïna se déroule dans le Grand Nord, avant l'arrivée des Européens. Lors d'une bataille sanglante entre le clan des Innus et celui des Inuits, Nipki, un garçon de 11 ans, est enlevé par les Inuits. Maïna, la fille du grand chef innu (Greene), fait la promesse à la mère mourante du garçon qu'elle s'occuperait de lui. Elle part aussitôt à sa rescousse, ce qui l'entraînera dans une dangereuse mission qui changera à jamais le cours de sa vie.

S'aventurant dans le nord en territoire ennemi, Maïna est capturée à son tour par Natak, le chef du clan inuit, avec qui elle entreprend un voyage périlleux vers la « terre de glace ».

Inspiré du roman de l'auteure primée Dominique Demers, ce film captivant d'une beauté envoûtante a été mis en nomination pour six prix Écrans canadiens, dont celui du Meilleur film.

Réalisation

Michel Poulette

Le film Louis 19, le roi des ondes du scénariste et réalisateur montréalais Michel Poulette a remporté le prix Écrans canadiens du meilleur premier long métrage ainsi que la Bobine d’or. Son long métrage Maïna a été en nomination pour six prix Écrans canadiens et trois prix Jutra. Il a réalisé Agent of Influence, mettant en vedette l’acteur oscarisé Christopher Plummer, ainsi que plusieurs téléfilms récents et la série Real Detective.

Scénariste

Pierre Billon

Cast

Uapeshkuss Thernish, Tantoo Cardinal (Cree/Métis), Graham Greene (Oneida), Roseanne Supernault (Cree/Métis)

Producteurs

Yves Fortin, Karine Martin

Genre

Action/Aventure, Drame

Intérêts

Adaptation littéraire, Histoires PANDC

Langues originales

Anglais, Inuktitut

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Equinox Films

Strange Brew (Les aventures de broue)

Réalisateurs Rick Moranis, Dave Thomas
Année 1983
Durée 90min
Genre Comédie
Comédie canadienne classique, Les aventures de broue suit le parcours de Bob et Doug McKenzie (respectivement Moranis et Thomas), deux nigauds sympathiques portés sur la bouteille qui vivront une aventure épique pleine de bière, de beignes et du hockey.

Au décès subit de son père, Pam (Griffin) devient orpheline et la direction de la brasserie familiale menace de tomber entre les mains du Maître brasseur Smith (Von Sydow), un individu louche. Entrent en scène Bob et Doug qui ont impressionné les dirigeants de la brasserie et décroché un emploi d’inspecteurs de la qualité de la bière grâce à leur plan impliquant une souris dans une bouteille.

L’hilarité est à son comble lorsque nos deux gars tentent de faire échouer le plan sinistre du Maître brasseur qui veut dominer le monde. Bien qu’à première vue, le film puisse paraître comme une comédie stupide, il n’en est rien! Il s’agit en fait d’une farce subtile dont la trame est basée sur Hamlet de William Shakespeare.

Réalisateurs

Rick Moranis

Le travail qu’ils ont réalisé sur la série télévisée SCTV gagnante d’un Emmy a valu à Rick Moranis et Dave Thomas de figurer parmi les plus grands humoristes de ce pays. Le duo s’est retrouvé en 2018 lors de la réunion en direct de SCTV, qui a été réalisée par Martin Scorcese et présentée comme émission spéciale sur Netflix.

Dave Thomas

Le travail qu’ils ont réalisé sur la série télévisée SCTV gagnante d’un Emmy a valu à Rick Moranis et Dave Thomas de figurer parmi les plus grands humoristes de ce pays. Le duo s’est retrouvé en 2018 lors de la réunion en direct de SCTV, qui a été réalisée par Martin Scorcese et présentée comme émission spéciale sur Netflix.

Scénaristes

Rick Moranis, Dave Thomas, Steve De Jarnatt

Cast

Rick Moranis, Dave Thomas, Max von Sydow, Lynne Griffin

Producteur

Louis M. Silverstein

Genre

Comédie

Intérêts

Classiques, L'anglais en langue seconde

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Warner Brothers/Criterion

  • Leurs voix

Mighty Jerome

Réalisation Charles Officer
Année 2010
Durée 84min
Genre Documentaire
En 1959, à tout juste 19 ans, l’athlète afro-canadien Harry Jerome était l’étoile montante de l’athlétisme au Canada et il s’apprêtait à participer aux Jeux olympiques. En 1962, après qu’il ait subi une terrible blessure à la jambe, tout le monde craignait que sa carrière ne soit terminée. Mais Jerome était déterminé à ne pas abandonner, et il se lança dans ce que son entraîneur a appelé « le plus grand retour à la compétition de l'histoire de l'athlétisme ».

Véritable héros canadien et source d’inspiration, Jerome a continué à courir malgré les défis d’ordre personnel, racial et politique, le tout avec une force de caractère aussi impressionnante que ses capacités athlétiques. Un documentaire profondément pertinent qui raconte l'histoire du coureur depuis ses débuts et jusqu’à sa mort soudaine et tragique.

Ce film fera vibrer tous ceux qui apprécient les histoires de courage et de passion.

Réalisation

Charles Officer

Le premier long métrage de l’acteur, scénariste et réalisateur Charles Officer, Nurse.Fighter.Boy, a obtenu dix nominations aux prix Génie et en a remporté une. Il a également réalisé les documentaires Mighty Jerome, The Skin We're In, Unarmed Verses, et Invisible Essence: The Little Prince ainsi que le long métrage Akilla's Escape, qui a remporté cinq prix Écrans canadiens. Récemment, Charles Officer a réalisé des épisodes de Coroner, et a produit et coréalisé The Porter. Il participe également en qualité de producteur exécutif aux documentaires The Art of Dance et Emmanuel.

 

Scénariste

Charles Officer

Cast

Nykeem Provo

Producteurs

Tracey Friesen, Selwyn Jacob

Genre

Documentaire

Intérêts

Biographie, Discrimination, Histoire, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale, Sports

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

NFB

Scanners

Réalisation David Cronenberg
Année 1981
Durée 103min
Genre Action/Aventure, Horreur, Science-fiction/Fantastique
Après dix secondes, la douleur commence. Quinze secondes et vous ne pouvez pas respirer. Vingt secondes et vous explosez.

Scanners sont des parias, le résultat d’une drogue expérimentale qu’on avait donnée à leurs mères pendant leurs grossesses. Un effet secondaire rare leur donne la capacité de lire et contrôler la pensée.

L’entreprise de sécurité ConSec veut exploiter cette télékinésie et la transformer en une nouvelle et puissante arme. Malheureusement pour eux, Revok (Ironside) est décidé à saboter leurs efforts — il veut détruire ConSec et dominer le monde. Une seule personne peut l’arrêter : le stoïque et puissant Vale (Lack).

Le chaos règne pendant que le duo s’affronte dans une série de duels révélant des effets spéciaux les plus éblouissants que vous n’ayez jamais vus sur grand écran.

Ce film enflamme les foules et les ventes de billets partout, quand il est sorti en 1981, avec une interprétation absolument stupéfiante de Stephen Lack, Scanners démontre le talent de David Cronenberg dans un film de science-fiction accessible, amusant et véritablement incroyable.

Réalisation

David Cronenberg

Scénariste

David Cronenberg

Cast

Jennifer O'Neill, Stephen Lack, Michael Ironside, Patrick McGoohan

Producteurs

Pierre David, Claude Héroux, Victor Solnicki

Genre

Action/Aventure, Horreur, Science-fiction/Fantastique

Intérêts

Classiques, Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Groupe Laurem inc.

Guibord s’en va-t-en guerre

Réalisation Philippe Falardeau
Année 2015
Durée 108min
Genre Comédie, Drame
Aïe, aïe, aïe! le politicien indépendant Steve Guibord (Huard) est dans l’eau chaude! C’est lui qui détient le vote décisif qui déterminera si le Canada entrera en guerre au Moyen-Orient, et il subit la pression des deux côtés du Parlement, sans oublier celle de sa femme et de sa fille.

Tandis que tous les regards sont tournés vers lui, Guibord trouvera en Souverain (Exantus), son stagiaire naïf venu d’Haïti, son plus fidèle allié, qui aborde la situation avec espièglerie, un idéalisme charmant et une bonne dose d’humour.

Écrit et réalisé par le candidat aux Oscars Philippe Falardeau, Guibord s’en va-t-en guerre, avec son ton satirique, est une farce politique drôle et pertinente. Le film était en nomination pour trois prix Écrans canadiens, dont celui du Meilleur film, et il a obtenu une citation spéciale du jury pour le Meilleur long métrage canadien au Festival international du film de Toronto.

Réalisation

Philippe Falardeau

Le réalisateur et scénariste québécois Philippe Falardeau a remporté plus de 32 prix internationaux pour ses films, dont Monsieur Lazhar, La moitié gauche du frigo, C’est pas moi, je le jure !, The Good Lie, la satire politique Guibord s'en va-t-en-guerre et le plus récent My Salinger Year, ainsi que pour l’émission de télévision Le temps des framboises.

Scénariste

Philippe Falardeau

Cast

Patrick Huard, Suzanne Clément, Irdens Exantus

Producteurs

Luc Déry, Kim McCraw

Genre

Comédie, Drame

Intérêts

Histoires de nouveaux arrivants, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langues originales

Anglais, Français

Versions linguistiques

EN CC, FR CC, Sous-titres EN, Sous-titres FR

Distributeur canadien

eOne/Criterion

The Dingles (Les Dingues)

Réalisation Les Drew
Année 1988
Durée 7min
Genre Familial
Crée par animateur/réalisateur acclamé Les Drew, cet dessin animé racconte l'histoire de Doris Dingle, une douce grand-maman qui vit en harmonie avec ses trois chats: Dada, Didi et Dodu. Un jour, hélas, une bourrasque vient interrompre violemment cette vie familiale idyllique... Un film d'animation magique qui ira droit au cœur des petits de 4 à 9 ans. Le film est adaptée du livre The Dingles, écrit par Helen Levchuk et illustré par John Bianchi. 

Réalisation

Les Drew

Cast

Emma Levine, Christine Olivier

Producteur

William Pettigrew

Genre

Familial

Intérêts

Adaptation littéraire, Rapports familiaux

Langues originales

Anglais, Français

Versions linguistiques

EN CC, FR CC

Distributeur canadien

NFB

Citizen Duane

Réalisation Michael Mabbott
Année 2006
Durée 90min
Genre Comédie, Drame

Comédie excentrique et touchante, Citizen Duane raconte l’histoire de Duane Balfour (Smith), un adolescent avec de grands rêves né dans une famille de ratés spectaculaires. Ce qui commence par une simple rivalité de cour d’école fait boule de neige lorsque Duane décide de se présenter aux élections municipales dans sa petite ville de Ridgeway. Pour réussir, il devra non seulement vaincre ses puissants adversaires politiques, mais aussi ses propres incertitudes !

Réalisation

Michael Mabbott

Le scénariste et réalisateur Michael Mabbott a fait ses débuts au cinéma en 2005 avec Life and Hard Times of Guy Terrifico, gagnant du prix du meilleur premier long métrage canadien au Festival international du film de Toronto. Il a enchaîné avec Citizen Duane et des productions télévisuelles comme Baxter et The Yard. Son court métrage documentaire Music Lessons a été présenté en première mondiale au festival Hot Docs de 2015. Plus récemment, il a écrit des épisodes de Ten Days in the Valley.

Scénaristes

Robert DeLeskie, Jonathan Sobol

Cast

Douglas Smith, Devon Bostic, Vivica A. Fox, Donal Logue

Producteurs

Susan Cavan, Carolynne Bell

Genre

Comédie, Drame

Thème

Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

ThinkFilm

  • Leurs voix

Tia and Piujuq (Tia et Piujuq)

Réalisation Lucy Tulugarjuk (Inuk)
Année 2018
Durée 80min
Genre Drame, Familial, Science-fiction/Fantastique

Réfugiée à Montréal, Tia (Bshara) est une jeune Syrienne de 10 ans qui s’efforce de se faire des amis et de s’acclimater à son nouvel environnement. Alors que ses parents sont préoccupés par la grossesse de sa mère et les défis que représente la vie quotidienne dans un nouvel endroit, Tia est pratiquement laissée à elle-même.

Mais tout change lorsqu’elle découvre une porte magique qui la transporte à Igloolik, une communauté située dans la toundra arctique. Elle y fait la connaissance de Piujuq (Tulugarjuk), une jeune Inuk avec qui elle noue rapidement un lien étroit malgré leurs différences culturelles. À travers leur amitié, les histoires de la grand-mère de Piujuq et leurs pérégrinations dans des paysages nordiques d’une beauté saisissante, les filles sont plongées dans l’univers mythique et magique des Inuits.

Fable magico-réaliste sur l’amitié et la découverte, Tia and Piujuq est une charmante aventure qui réchauffera le cœur des grands et des petits.

Réalisation

Lucy Tulugarjuk (Inuk)

Scénaristes

Lucy Tulugarjuk (Inuk), Marie-Hélène Cousineau, Samuel Cohn-Cousineau

Cast

Tia Bshara, Nuvvija Tulugarjuk (Inuk), Madeline Piujuq Ivalu (Inuk)

Genre

Drame, Familial, Science-fiction/Fantastique

Intérêts

Cinéaste autochtone, Femmes cinéastes, Histoires du monde, Histoires PANDC

Langues originales

Anglais, Autre langue, Français, Inuktitut

Versions linguistiques

Autres sous-titres, EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Isuma Distribution International

  • Leurs voix

Beans

Réalisation Tracey Deer (Mohawk)
Année 2020
Durée 92min
Genre Drame

Beans se déroule au plus fort de la résistance Mohawk de 1990 à Kanehsatà:ke (également connue sous le nom de crise d’Oka), une confrontation de 78 jours entre des manifestants Autochtones, la police du Québec, la GRC et l’armée canadienne, pour lutter contre le projet d’expansion d’un développement sur des terres non cédées.

Ces événements forcent Tekehentahkhwa (surnommée « Beans », jouée par Kiawentiio), âgée de 12 ans, à devenir adulte avant l’heure, et forçant son innocence à virer à la en colère face au traitement réservé à son peuple. S’inspirant de sa propre expérience d’enfant, la réalisatrice Tracey Deer propose une chronique poignante et captivante de ces événements réels qui ont secoué la nation, ainsi qu’un regard nécessaire sur l’impact de ces événements traumatisants sur les jeunes de la communauté.

La première de Beans a eu lieu au Festival international du film de Toronto en 2020 et a remporté le Canadian Screen Award du meilleur film.

Note sur le contenu: Ce film comporte des propos grossiers, de la violence et des éléments dont le thème peut ne pas convenir à tous les publics.

Réalisation

Tracey Deer (Mohawk)

En 2008, Tracey Deer a remporté le prix Gemini du meilleur scénario documentaire pour Club Native. Son premier film documentaire primé, Mohawk Girls, a été adapté pour la télévision dans une série qui a duré cinq saisons et qui a été nominée pour sept prix Écrans canadiens. Beans a remporté onze prix, dont celui du meilleur film lors de la remise des prix Écrans canadiens. Plus récemment, elle a réalisé des épisodes de la série Three Pines et travaille actuellement sur le long métrage Thorpe, qui porte sur le médaillé d’or olympique autochtone Jim Thorpe.

Scénaristes

Tracey Deer (Mohawk), Meredith Vuchnich

Cast

Kiawentiio (Mohawk), Dawn Ford, Violah Beauvais (Mohawk), Rainbow Dickerson (Rappahannock), Brittany Leborgne (Mohawk)

Producteur

Anne-Marie Gélinas

Genre

Drame

Intérêts

Cinéaste autochtone, Des pistes féminines fortes, Discrimination, Femmes cinéastes, Histoire, Histoires PANDC, Intimidation, Politiques et justice sociale, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Mongrel Media/Criterion

The Twentieth Century (Le vingtième siècle)

Réalisation Matthew Rankin
Année 2019
Durée 90min
Genre Comédie, Drame
Prenant une forme iconoclaste et éclatée, ce premier long métrage du réalisateur Matthew Rankin est une satire politique portant sur le début de la carrière politique de William Lyon Mackenzie King. Loin d’être un film biographique traditionnel, Ranking crée une histoire canadienne alternative qu’il faut vraiment voir pour croire.
 
Le film a remporté le prix du Meilleur long métrage canadien au TIFF de 2019, et a été mis en nomination pour huit Prix Écrans canadiens, dont le prix de Meilleur Film.
 
“Un exploit de design visuel, ce film est méticuleusement bizarre et est plein d’humour turbulent.” 
- Nicolas Rapold, The New York Times

Réalisation

Matthew Rankin

Scénariste

Matthew Rankin

Cast

Catherine St-Laurent, Dan Beirne, Sarianne Cormier

Producteurs

Gabrielle Tougas-Fréchette, Ménaïc Raoul

Genre

Comédie, Drame

Intérêts

Biographie, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Crave

  • Leurs voix

The Body Remembers When the World Broke Open

Réalisateurs Elle-Máijá Tailfeathers (Blackfoot/Sámi), Kathleen Hepburn
Année 2019
Durée 105min
Genre Drame

Deux femmes autochtones aux parcours diamétralement opposés voient leurs chemins se croiser sur un trottoir d’East Vancouver lorsque la violence familiale force l’une d’elles, une adolescente enceinte appelée Rosie (Nelson), à s’enfuir de chez elle.

Àila (Tailfeathers) lui offre rapidement de la prendre sous son aile, et à mesure que leur relation intime, mais difficile, se développe, les deux femmes tissent un lien fragile et chacune doit mener ses propres combats tout en composant avec les complexités de la maternité, des classes sociales et du colonialisme.

Réalisateurs

Elle-Máijá Tailfeathers (Blackfoot/Sámi), Kathleen Hepburn

Scénaristes

Elle-Máijá Tailfeathers (Blackfoot/Sámi), Kathleen Hepburn

Cast

Elle-Máijá Tailfeathers (Blackfoot/Sámi), Violet Nelson (Kwakwakaʼwakw)

Producteurs

Alan Milligan, Tyler Hagan, Lori Lozinski

Genre

Drame

Intérêts

Cinéaste autochtone, Femmes cinéastes, Histoires PANDC

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

levelFILM

Jeune Juliette

Réalisation Anne Émond
Année 2019
Durée 97min
Genre Comédie, Drame
Pour bien des gens, l’adolescence est une période difficile. Prenez Juliette (Jamieson) : en plus de se sentir incomprise par son entourage et sa propre famille, elle doit supporter la nouvelle petite amie bohème de son père, éprouve un premier béguin pour l’ami de son frère aîné, et est de plus en plus consciente du regard des autres sur son poids. Heureusement, elle peut compter sur sa meilleure amie (Désilets) et sur le petit garçon précoce (Beaudet) qu’elle garde de temps en temps pour l’aider à passer à travers cet éprouvant passage à l’âge adulte.
   
Débordant d’humour et de sincérité, ce quatrième film de la réalisatrice et scénariste Anne Émond saisit à merveille comme il peut être ardu et douloureux de grandir, de lâcher prise et d’apprendre à s’aimer, sans se soucier de l’opinion des autres.

Réalisation

Anne Émond

Le premier long métrage d’Anne Émond, Nuit #1, a remporté le prix Claude-Jutra récompensant le meilleur premier long métrage canadien au gala des Génie de 2012. Parmi ses autres réalisations figurent les courts métrages La vie commence, Sophie Lavoie et Plus rien ne vouloir, ainsi que les longs métrages Nelly et Les êtres chers, qui a récolté sept nominations aux prix Jutra et a remporté le prix de la meilleure réalisation. Son film le plus récent s’intitule Manuel de la vie sauvage.

Scénariste

Anne Émond

Cast

Robin Aubert, Alexane Jamieson, Léanne Désilets

Producteur

Sylvain Corbeil

Genre

Comédie, Drame

Intérêts

Femmes cinéastes, Intimidation, LGBTQ2S+

Langue originale

Français

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres EN

Distributeur canadien

Maison 4:3

  • Leurs voix

Blood Quantum

Réalisation Jeff Barnaby (Mi’qmaw)
Année 2019
Durée 96min
Genre Action/Aventure, Drame, Horreur
Le terme « blood quantum » (degré de sang) fait référence à un système colonial appliqué aux peuples Autochtones d’Amérique du Nord, qui détermine leur statut et leurs droits individuels en fonction de leur « pourcentage » d’ascendance Autochtone. Ce système a été critiqué comme étant un outil de contrôle et d’assimilation.

Dans ce film d’horreur brillamment provocateur qui se déroule dans la réserve Mi'kmaq isolée de Red Crow, la population Autochtone est immunisée contre un virus zombie qui infecte la population Blanche voisine.

Bain de sang au rythme effréné et à l’humour noir, Blood Quantum est un voyage sauvage qui utilise les codes du film de zombies pour la suprématie Blanche, le colonialisme, le génocide et l’autodétermination des Autochtones.

Réalisation

Jeff Barnaby (Mi’qmaw)

Scénariste

Jeff Barnaby (Mi’qmaw)

Cast

Elle-Máijá Tailfeathers (Blackfoot/Sámi), Michael Greyeyes (Plains Cree), Forrest Goodluck (Diné/Mandan/Hidatsa/Tsimshian)

Producteurs

John Christou, Robert Vroom

Genre

Action/Aventure, Drame, Horreur

Intérêts

Cinéaste autochtone, Histoires PANDC

Langues originales

Anglais, Autre langue

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres EN

Distributeur canadien

Elevation Pictures