Tous nos formulaires sont indisponibles. Pour toute demande, veuillez nous envoyer un courriel à contactus@reelcanada.ca. Nous vous remercions de votre patience.

The Grizzlies (Les Grizzlies)

Réalisation Miranda de Pencier
Année 2019
Durée 106min
Genre Drame

The Grizzlies est un film puissant, inspiré d’une histoire vraie et impressionnante, qui illustre la détermination et la résilience d’un groupe de jeunes Inuits. 

Suite à son déménagement, Russ Sheppard (Schnetzer) est vraiment bouleversé lorsqu’il réalise tous les défis auxquels font face les jeunes de sa nouvelle communauté, un village au Nunavut où le taux de suicides est très élevé , dû aux séquelles de la colonization. Russ initie un programme de lacrosse dans son école qui permet aux jeunes de découvrir un moyen d’exprimer leurs émotions, en plus de leur offrir un sentiment de fierté et de collectivité.   

Ce film a remporté quatre prix dans diverses festivals de films internationaux et était en nomination pour deux Prix écrans canadiens pour le jeu de Paul Nutarariaq et Anna Lambe. 


* Veuillez noter que ce film a été produit par des personnes Autochtones, mais qu’il n’a pas été réalisé par une personne Autochtone. imagineNATIVE définit un film Autochtone comme étant un film réalisé ou co-réalisé par une personne Autochtone.

Réalisation

Miranda de Pencier

Miranda De Pencier est une réalisatrice et productrice dont le premier court métrage, Throat Song, a remporté quatre prix, notamment le prix Écrans canadiens du meilleur court métrage de fiction. The Grizzlies a obtenu le prix de la meilleure réalisation pour un film de La Guilde canadienne des réalisateurs. Elle a produit plusieurs films, dont Cake, Beginners et Thanks for Sharing, ainsi que des épisodes de Anne With an E. Elle produit actuellement le film The Chocolate Money.

Scénaristes

Graham Yost, Moira Walley-Beckett

Cast

Emerald MacDonald (Inuk), Paul Nutarariaq (Inuk), Anna Lambe (Inuk), Ben Schnetzer, Ricky Martin-Pahtaykan (Plains Cree/Stoney Nakoda)

Producteurs

Stacey Aglok MacDonald (Inuk), Alethea Arnaquq-Baril (Inuk), Damon D'Oliveira, Miranda de Pencier, Zanne Devine

Genre

Drame

Intérêts

Discrimination, Femmes cinéastes, Histoires PANDC, Intimidation, L'anglais en langue seconde, Politiques et justice sociale, Rapports familiaux, Sports

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Mongrel Media/Criterion

Giant Little Ones (L’éveil des géants)

Réalisation Keith Behrman
Année 2018
Durée 93min
Genre Drame

Franky (Wiggins) et Ballas (Mann) sont meilleurs amis depuis l'enfance. À leur arrivée à l’école secondaire, ils sont tout deux de jeunes vedettes adulées de l'équipe de natation. Leur vie est idéale et se déroule sans problème jusqu'au 17e anniversaire de Franky. Au cours de cette soirée de célébration, un incident déterminant transforme leur relation et oblige Franky à réexaminer son identité, ses amis et sa relation brouillée avec son père homosexuel (McLachlan), alors que celui-ci désire se rapprocher.


Ce film intime et profond explore l'amitié, la découverte de soi et le pouvoir de l'amour sans jugement.

Réalisation

Keith Behrman

Scénariste

Keith Behrman

Cast

Josh Wiggins, Darren Mann, Taylor Hickson, Kyle MacLachlan, Maria Bello

Producteur

Allison Black

Genre

Drame

Thème

LGBTQ2S+

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Mongrel Media

  • Leurs voix

Falls Around Her (Tombe autour d’elle)

Réalisation Darlene Naponse (Anishinaabe)
Année 2018
Durée 100min
Genre Drame
Lorsqu’une musicienne Anishinaabe de renommée mondiale (Cardinal) retourne dans son pays natal en quête de tranquillité et de repos, elle constate que sa réputation internationale ne lui permet pas de se détendre. Alors qu’elle essaie de gérer les demandes incessantes pour son temps, elle commence à craindre qu’elle soit suivie par un poursuivant indésirable. À l’aide des conseils de sa sœur, elle réussit à trouver son bonheur grâce à sa famille, ses amis de longue date et un amour inattendu.

Falls Around Her a été la présentation de la soirée d’ouverture au festival imagineNATIVE en 2018, où il a remporté le Prix du public.

“Tantoo Cardinal est captivante” – Samantha Edwards, NOW Magazine
 

Réalisation

Darlene Naponse (Anishinaabe)

Scénariste

Darlene Naponse (Anishinaabe)

Cast

Tantoo Cardinal (Cree/Métis), Tina Keeper (Cree), Gail Maurice (Cree/Métis)

Producteurs

Darlene Naponse (Anishinaabe), Jamie Manning, Simone Urdl, Jennifer Weiss

Genre

Drame

Intérêts

Arts et culture, Cinéaste autochtone, Femmes cinéastes, Histoires PANDC

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Photon Films

La disparition des lucioles

Réalisation Sébastien Pilote
Année 2018
Durée 96min
Genre Drame

Se sentant étouffée par les limites de sa petite ville, Leo (Karelle Tremblay) n’a pas très envie de célébrer ses 18 ans, qui la rapproche de l’âge adulte qu’elle ne souhaite pas affronter. Fatiguée que sa famille la harcèle au sujet de son avenir, elle se rebelle contre les siens en se liant d’amitié avec Steve (Pierre-Luc Brilliant), son professeur de guitare, de loin son aîné, qui vit toujours dans la cave du domicile de sa mère. Leo est fascinée à la fois par ses capacités musicales et son manque d’ambition qu’il manifeste à travers son refus total de faire autre chose. Ce qui contraste radicalement avec tous ceux qu’elle côtoie au quotidien.

Chronique silencieuse et poignante d’une petite ville, ce troisième film du célèbre réalisateur québécois Sébastien Pilote a remporté le prix du meilleur film canadien au Festival international du film de Toronto 2018.

Réalisation

Sébastien Pilote

Scénariste

Sébastien Pilote

Cast

Karelle Tremblay, Pierre-Luc Brillant, François Papineau

Producteur

Sébastien Pilote

Genre

Drame

Langue originale

Français

Versions linguistiques

EN CC, FR CC

Distributeur canadien

Les Films Seville

Oscar Peterson: Black + White (Oscar Peterson : Noir et blanc)

Réalisation Barry Avrich
Année 2021
Durée 83min
Genre Documentaire
La vie et la carrière légendaires du pianiste jazz canadien Oscar Peterson sont célébrées dans ce merveilleux documentaire à l’aide de séquences d’archives, d’intermèdes musicaux et d’entrevues avec certains des musiciens qu’il a encadrés et inspirés. Ce portrait de l’un des plus grands artistes canadiens est à ne pas manquer pour tous les amateurs de jazz.

Réalisation

Barry Avrich

Le prolifique producteur, réalisateur et scénariste Barry Avrich a réalisé de nombreux documentaires acclamés par la critique, dont The Last Mogul, Show Stopper: The Theatrical Life of Garth Drabinsky, David Foster: Off the Record, et le plus récent Oscar Peterson: Black + White. Barry Avrich est également l’auteur de trois livres, et il a produit et réalisé plusieurs adaptations cinématographiques de productions théâtrales. Il travaille actuellement sur le documentaire de 2022 The Talented Mr. Rosenberg.

Cast

Jon Batiste, Daniel Clarke Bouchard, Measha Brueggergosman, Herbie Hancock

Producteurs

Barry Avrich, Mark Selby

Genre

Documentaire

Intérêts

Arts et culture, Histoire, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub

Distributeur canadien

Crave / Barry Avrich

  • Leurs voix

Je m’appelle humain

Réalisation Kim O'Bomsawin (Abenaki)
Année 2020
Durée 78min
Genre Documentaire

Après avoir passé la majeure partie de sa vie à travailler comme traductrice et transcriptrice de l’Innu, Joséphine Bacon a connu la célébrité sur le tard dans sa seconde carrière de poète primée. Ce portrait émouvant replace sa vie et son œuvre dans un contexte nouveau, offrant un regard profondément personnel sur une grande figure littéraire du Canada.

La première de Je m’appelle humain a eu lieu au Festival de cinéma de la ville de Québec, où il a été acclamé, et il a reçu quatre nominations aux prix Iris, notamment dans la catégorie de meilleur film documentaire.

Réalisation

Kim O'Bomsawin (Abenaki)

Scénaristes

Kim O'Bomsawin (Abenaki), Nathalie Gressin

Cast

Joséphine Bacon (Innu)

Producteur

Andrée-Anne Frenette

Genre

Documentaire

Intérêts

Arts et culture, Biographie, Cinéaste autochtone, Femmes cinéastes, Histoires PANDC

Langues originales

Autre langue, Français

Versions linguistiques

EN CC, FR CC, Sous-titres EN, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Maison 4:3

SARS-CoV-2

Réalisation Andrew Huculiak
Année 2021
Durée 4min
Genre Documentaire

Nous avons tous été transformés d’innombrables façons par les évènements historiques du SARS-CoV-2. Des façons dont nous n’avons même pas commencé à comprendre. Dans ce court métrage, un individu reflète sur le chaos et la monotonie de la dernière année.

Réalisation

Andrew Huculiak

Scénariste

Andrew Huculiak

Cast

Emily Schoen

Producteur

Josh Huculiak

Genre

Documentaire

Thème

Histoires du monde

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

  • Leurs voix

The World Before Her

Réalisation Nisha Pahuja
Année 2012
Durée 90min
Genre Documentaire
Ruhi Singh participe à un camp d’entraînement intensif à titre de candidate au concours de beauté Miss India, un tremplin infaillible vers la gloire.

Pendant ce temps, Prachi Trivedi travaille dans un camp d’un tout autre ordre, dirigé par des nationalistes hindous militants, où des jeunes filles s’entraînent pour lutter contre l’occidentalisation.

Alternant entre les deux camps, ce documentaire dynamique et percutant dévoile les difficiles obstacles que doivent surmonter les femmes qui veulent avoir une influence sur leur société.
 

Réalisation

Nisha Pahuja

Scénariste

Nisha Pahuja

Cast

Ruhi Singh, Pooja Chopra

Producteurs

Nisha Pahuja, Cornelia Principe, Ed Barreveld

Genre

Documentaire

Intérêts

Femmes cinéastes, Histoires du monde, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langues originales

Anglais, Autre langue

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

KinoSmith, levelFILM

Thirty Two Short Films About Glenn Gould (Trente-deux films brefs sur Glenn Gould)

Réalisation François Girard
Année 1993
Durée 93min
Genre Drame
Suivant la structure des Variations Goldberg de Bach — l’enregistrement qui a rendu célèbre l’excentrique pianiste canadien Glenn Gould — cette narration dramatique est fragmentée en 32 courts tableaux. Chaque court métrage présente un aperçu de la vie et de la carrière du pianiste. Certains sont filmés comme des reconstitutions dramatiques, tandis que d’autres sont plus abstraits. Il y a même une animation au son d’un enregistrement d’une performance de Gould.

Colm Feore offre une brillante interprétation de Gould, rendant humain le génie difficile dont les enregistrements en studio, les radio-documentaires imaginatifs et les écrits perspicaces ont encore de l’influence dans les cercles classiques contemporains.

Réalisation

François Girard

François Girard a remporté un prix Grammy pour Secret World Live, le film d’un concert de Peter Gabriel. Thirty-Two Short Films About Glenn Gould a remporté quatre prix Génie, dont celui du meilleur film. The Red Violin a remporté huit prix Génie et un Oscar pour la meilleure musique originale. Parmi ses films récents figurent Boychoir, avec Dustin Hoffman, et Hochelaga terre des âmes, qui a été nominé pour huit prix Écrans canadiens et en a remporté quatre. Sa dernière œuvre, The Song of Names, a été présentée en première au Festival international du film de Toronto de 2019.

Scénaristes

François Girard, Don McKellar

Cast

Colm Feore, Gerry Quigley, Gale Garnett, Don McKellar

Producteur

Niv Fichman

Genre

Drame

Intérêts

Arts et culture, Biographie, Classiques, Histoire

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Rhombus Media

Dead Ringers (Alter ego)

Réalisation David Cronenberg
Année 1988
Durée 116min
Genre Drame, Horreur, Suspense
Deux corps. Deux esprits. Une seule âme. Dans l’un des films les plus réussis et les plus troublants de David Cronenberg, la vie de deux jumeaux identiques, gynécologues de profession (interprétés par Jeremy Irons), est perturbée par l’arrivée d’une belle femme (Bujold) qui vient déséquilibrer leur relation.

Mélange de perversion, de sang et d’horreur, Alter ego est l’histoire d’une relation complexe, un drame psychologique intense et un chef-d’œuvre d’horreur corporelle où l’amour impossible et la perte entraînent les personnages dans une spirale mortelle.

« Un tour de force stylistique. » — Roger Ebert, Chicago Sun-Times

Réalisation

David Cronenberg

Scénaristes

David Cronenberg, Norman Snider, Bari Wood, Jack Geasland

Cast

Jeremy Irons, Geneviève Bujold, Heidi von Palleske

Producteur

Marc Boyman

Genre

Drame, Horreur, Suspense

Thème

Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

TVA Films

  • Leurs voix

Double Happiness (Bonheur aigre-doux)

Réalisation Mina Shum
Année 1995
Durée 87min
Genre Drame
Jade Li (Oh), une pétillante Canadienne d’origine chinoise, veut devenir une actrice sans contrarier ses parents extrêmement traditionnels. C’est une prouesse d’équilibriste que Jade a peine à accomplir. Parlant anglais, portant des vêtements occidentaux et sortant avec des garçons qui ne sont pas Asiatiques, Jade mène une vie secrète dès qu’elle sort du giron familial étouffant, mais chaleureux. Tout se complique lorsque Mark (Rennie), un étudiant universitaire blanc canadien, insiste pour transformer leur amourette en quelque chose de plus sérieux. Voilà une relation amoureuse que les parents de Jade auraient en horreur! Que peut-elle faire?

Sandra Oh a remporté le prix Génie de la Meilleure actrice pour son rôle. Le film a également remporté des prix à Vancouver, à Berlin et à Turin, en Italie.

Réalisation

Mina Shum

Le documentaire Ninth Floor, de la cinéaste de Vancouver Mina Shum, figurait sur la liste des dix meilleurs films canadiens du Festival international du film de Toronto en 2015. Double Happiness, Long Life, Happiness and Prosperity, Drive, She Said et Meditation Park, avec Sandra Oh et Liane Balaban, comptent parmi les longs métrages qu’elle a réalisés. Plus récemment, elle a réalisé des épisodes de Frankie Drake Mysteries, Murdoch Mysteries et October Faction. Elle termine actuellement le long métrage One (Nine).

Scénariste

Mina Shum

Cast

Sandra Oh, Callum Keith Rennie

Producteurs

Stephen Hegyes, Rose Lam Waddell

Genre

Drame

Intérêts

Arts et culture, Des pistes féminines fortes, Femmes cinéastes, Histoires de nouveaux arrivants, Histoires PANDC, L'anglais en langue seconde, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Mongrel Media

Maps to the Stars (La carte des étoiles)

Réalisation David Cronenberg
Année 2014
Durée 111min
Genre Drame
La famille Weiss semble vivre une vie hollywoodienne idéale. Ils sont riches, bien connus, font l'envie de leur entourage, avec leur juste part de squelettes dans le placard. Stafford Weiss (Cusack) est un psychothérapeute et coach particulier avec une liste de clients élites. Sa femme Cristina (Williams) a du pain sur la planche en gérant la carrière de leur enfant-vedette Benjie (Bird), fraichement sorti d’un centre de réhabilitation à 13 ans.

À leur insu, un autre membre de leur nichée vient d’arriver en ville, la mystérieusement meurtri Agatha (Wasikowska), qui a récemment été libérée d’un asile psychiatrique. Agatha gagne l’amitié du chauffeur (Pattinson) et devient l’assistante d’une des clientes de Stafford (Moore), qui est hantée par l’abus qu’elle a subi aux mains de sa mère légendaire (Gadon).

Un regard hilarant sur la perversité d’Hollywood et une méditation convaincante sur la façon dont la famille peut nous hanter au sens littéral comme au sens figuré, La carte des étoiles a remporté 10 prix, dont deux PECs et deux prix au Festival de film de Cannes, et a été nommé pour 20 autres prix à l’international.
 

Réalisation

David Cronenberg

Scénariste

Bruce Wagner

Cast

Julianne Moore, Mia Wasikowska, Robert Pattinson, John Cusack, Evan Bird

Producteurs

Saïd Ben Saïd, Martin Katz, Michel Merkt

Genre

Drame

Thème

Arts et culture

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

Autres sous-titres, EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

eOne

Still Mine (Jusqu’au bout)

Réalisation Michael McGowan
Année 2012
Durée 102min
Genre Drame
Craig (Cromwell) mène une vie idyllique dans le village de St. Martins, au Nouveau-Brunswick, avec Irene (Bujold), l'amour de sa vie. Lorsque celle-ci commence à éprouver des problèmes de santé, Craig entre en conflit avec un inspecteur du gouvernement, un véritable empoisonneur qui refuse de le laisser construire une nouvelle maison qui serait mieux adaptée à la condition d'Irene.

Têtu et habitué à se débrouiller seul, Craig décide de mettre ses talents de menuisier à l'œuvre malgré les avertissements de l'inspecteur. Tandis qu'un affrontement entre les deux devient inévitable, Craig doit également composer avec les troubles de mémoire évidents de son épouse adorée et sa perte d'autonomie.

Inspiré d'une histoire vraie, Jusqu’au bout est une histoire d'amour touchante et un conte amusant sur la bataille entre l'ancienne et la nouvelle façon de faire les choses.

Réalisation

Michael McGowan

Michael McGowan a fait ses débuts au cinéma en tant que scénariste, réalisateur et producteur avec My Dog Vincent. Il a ensuite réalisé Saint Ralph, One Week, Score: A Hockey Musical et Still Mine, qui a été désigné par le Festival international du film de Toronto comme l’un des dix meilleurs films canadiens de 2012. Il a récemment réalisé les séries télévisées Reign et Between et a écrit le film The Etruscan Smile. Son film le plus récent, All My Puny Sorrows, a été présenté en première au Festival international du film de Toronto de 2021.

Scénariste

Michael McGowan

Cast

Geneviève Bujold, Campbell Scott, James Cromwell, Rick Roberts

Producteurs

Jody Colero, Tamara Deverell, Avi Federgreen, Michael McGowan

Genre

Drame

Intérêts

Des pistes féminines fortes, L'anglais en langue seconde, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

Mongrel Media/Criterion

The Sweet Hereafter (De beaux lendemains)

Réalisation Atom Egoyan
Année 1997
Durée 111min
Genre Drame
Un avocat (Holm), hanté par la peur de perdre sa fille toxicomane, arrive dans une ville canadienne où 20 enfants sont morts à la suite d’un accident impliquant leur autobus scolaire. Il veut que les parents poursuivent l’affaire en justice pour faire payer les fautifs. Narrée en partie au moyen de retours en arrière sur les jours qui ont conduit à l’accident, cette histoire touchante suit également le parcours de l’avocat qui va de famille en famille pour tenter de les persuader d’intenter la poursuite.

Seule une adolescente (Polley) a survécu, paralysée. Son important témoignage est motivé par sa relation difficile avec son père. Une histoire complexe et obsédante sur la perte et le pardon qui ne peut que toucher les spectateurs et les faire réfléchir. Récompensé par huit prix Génie et deux nominations aux Oscars.

Réalisation

Atom Egoyan

Atom Egoyan a reçu en 2015 le prix du Gouverneur général de la réalisation artistique. Il a été le tout premier réalisateur canadien à obtenir deux nominations aux Oscars (pour The Sweet Hereafter). Ses films primés comprennent Exotica, Ararat et The Captive. Son film le plus récent, Guest of Honour, a été présenté en première au Festival international du film de Toronto de 2019.

Scénariste

Atom Egoyan

Cast

Ian Holm, Sarah Polley, Bruce Greenwood, Arsinée Khanjian, Tom McCamus

Producteurs

Atom Egoyan, Camelia Frieberg, Robert Lantos, Andras Hamori

Genre

Drame

Intérêts

Adaptation littéraire, Classiques, Des pistes féminines fortes, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

eOne

The Breadwinner (Parvana: une enfance en Afghanistan)

Réalisation Nora Twomey
Année 2017
Durée 94min
Genre Animation, Drame, Familial

Nous sommes en 2001. Parvana (Saara Chaudry) est une jeune Afghane de 11 ans qui vit sous le régime des talibans. Lorsque son père est injustement emprisonné, Parvana se coupe les cheveux et s’habille en garçon pour pouvoir travailler et faire vivre sa famille. Travaillant aux côtés de son amie Shauzia, Parvana découvre un nouveau monde de liberté et de danger.


Faisant preuve de courage et d’imagination, Parvana puise sa force dans les histoires fantastiques qu’elle invente, et la mission qu’elle s’est donnée de retrouver son père et de réunir sa famille. Parvana est un conte animé aussi beau qu’inspirant sur le pouvoir qu’ont les histoires d’entretenir l’espoir et de nous aider à surmonter les épreuves de la vie.


Le film a été mis en nomination pour 38 prix internationaux, dont six prix Écrans canadiens et l’Oscar du Meilleur long métrage d’animation.

Réalisation

Nora Twomey

Cinéaste d’animation, Nora Twomey a notamment réalisé le film The Secret Of Kells, nominé aux Oscars, et a produit le film Wolfwalkers, également nominé aux Oscars. Elle a aussi créé la populaire émission pour enfants Puffin Rock, qui a été longtemps diffusée à la télévision. La cinéaste a récemment réalisé les films d’animation My Father’s Dragon et The Brilliant World of Tom Gates.

 

Scénaristes

Anita Doron, Deborah Ellis

Cast

Soma Chhaya, Noorin Gulamgaus, Saara Chaudry

Genre

Animation, Drame, Familial

Intérêts

Adaptation littéraire, Arts et culture, Des pistes féminines fortes, Discrimination, Femmes cinéastes, Histoire, Histoires du monde, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langues originales

Anglais, Français

Versions linguistiques

EN CC, FR CC

Distributeur canadien

Elevation Pictures

  • Leurs voix

Juste la fin du monde

Réalisation Xavier Dolan
Année 2016
Durée 97min
Genre Drame
Louis (Ulliel), un écrivain, revient voir sa famille dans son village natal après douze années d’absence, pour annoncer sa mort prochaine. Ces retrouvailles ravivent des souvenirs mais créent des tensions entre les membres de la famille.

Ayant remporté le Grand Prix du Festival de Cannes, Juste la fin du monde de Xavier Dolan est un magnifique drame sur le foyer et la famille, mettant en vedette des acteurs exceptionnels qui offrent des prestations incroyables.

« Une évocation brillante, stylisée et hallucinée du dysfonctionnement familial. » – Peter Bradshaw, The Guardian

Réalisation

Xavier Dolan

Scénaristes

Xavier Dolan, Jean-Luc Lagarce

Cast

Gaspard Ulliel, Vincent Cassel, Marion Cotillard

Producteurs

Sylvain Corbeil, Xavier Dolan

Genre

Drame

Intérêts

LGBTQ2S+, Rapports familiaux

Langue originale

Français

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

eOne/Criterion

  • Leurs voix

nipawistamasowin: We Will Stand Up (nîpawistamasowin: Nous nous lèverons)

Réalisation Tasha Hubbard (Cree)
Année 2019
Durée 98min
Genre Documentaire

Colten Boushie, un jeune homme Cri de 22 ans, fut tué par un coup de fusil à la tête le 9 août 2016 alors qu’il accédait avec ses amis à une propriété agricole rurale en Saskatchewan. Suite à l’acquittement du fermier caucasien de tous les chefs d’accusations, cette affaire judiciaire a attiré l’attention des médias internationaux et a amené la famille de Colten et sa communauté a essayé de changer le système judiciaire du Canada. 

Profondément bouleversant, ce documentaire, réalisé avec beaucoup de compassion et d’humanité par Tasha Hubbard, noue des liens thématiques entre l’histoire de la famille de la réalisatrice et les relations entre les autochtones et les colonisateurs. Le film offre une vision d’un futur possible où les peuples autochtones seront traités de manière juste et équitable. 

nîpawistamâsowin a remporté le prix du meilleur documentaire canadien et fut le film de la soirée d’ouverture au festival Hot Docs 2019.

Réalisation

Tasha Hubbard (Cree)

Cinéaste primée, Tasha Hubbard est également professeure adjointe au département d’anglais de l’Université de la Saskatchewan. Le film Two Worlds Colliding, qu’elle a écrit et réalisé, a remporté un prix Gemini ainsi qu’un prix Golden Sheaf. Elle a également réalisé le court métrage 7 Minutes et les films documentaires Birth of a Family and nîpawistamâsowin: We Will Stand Up, qui a remporté le prix du meilleur documentaire canadien au festival Hot Docs et à la remise des prix Écrans canadiens. Tasha Hubbard réalise actuellement le long métrage documentaire Singing Back the Buffalo.

Scénariste

Tasha Hubbard (Cree)

Producteurs

Tasha Hubbard (Cree), George Hupka, Jon Montes, Bonnie Thompson

Genre

Documentaire

Intérêts

Cinéaste autochtone, Discrimination, Femmes cinéastes, Histoire, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langues originales

Anglais, Autre langue

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

National Film Board (NFB)

Trailer Park Boys: The Movie (Les Trailer Park Boys – Le film)

Réalisation Mike Clattenburg
Année 2006
Durée 95min
Genre Action/Aventure, Comédie
Quand Julian (Tremblay) et Ricky (Wells), de petits délinquants et fumeurs d’herbe se font prendre en train de braquer un guichet automatique, ils sont aussitôt mis en prison. Dix-huit mois plus tard, les deux sont relâchés en société, pourtant, la transition n'est pas facile.

La copine de Ricky, Lucy (Decoutere), est partie, et entre ses efforts pour la reconquérir, il conçoit aussi, pour lui et pour Julian, leur plus grand braquage : un complot embrouillé qui l’amène à demander de l’aide à son ami intello Bubbles (Smith).

Nouvelle aventure cinématographique inspirée de la série vénérée par des millions de téléspectateurs des deux côtés de la frontière, Les Trailer Park Boys - Le film offre encore plus de moments d’hilarité aux fans aussi bien qu’aux nouveaux-arrivés à Dartmouth !

Réalisation

Mike Clattenburg

Scénaristes

Mike Clattenburg, Robb Wells

Cast

Robb Wells, John Paul Tremblay, Mike Smith, Hugh Dilllon, Lucy DeCoutere

Producteurs

Mike Clattenburg, Barrie Dunn, Michael Volpe, Ivan Reitman, Tom Pollock

Genre

Action/Aventure, Comédie

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub, Sous-titres FR

Distributeur canadien

eOne/Criterion

  • Leurs voix

The Skin We’re In

Réalisation Charles Officer
Année 2017
Durée 44min
Genre Documentaire
Exploration urgente des relations interraciales, ce documentaire du réalisateur acclamé Charles Officer suit le journaliste et activiste primé Desmond Cole alors qu’il lève le voile sur le racisme au Canada, invitant tous les Canadiens à comprendre ce que signifie d’être dans sa peau.  

Cole a été récompensé dans le cadre des Prix du magazine canadien pour son article-couverture percutant et incisif sur le fichage et le profilage ethnique publié dans Toronto Life. Dans ce documentaire d’une honnêteté scrupuleuse de Charles Officer, il parcourt l’Amérique du Nord pour savoir ce que signifie réellement d’être Noir au 21e siècle.

Réalisation

Charles Officer

Le premier long métrage de l’acteur, scénariste et réalisateur Charles Officer, Nurse.Fighter.Boy, a obtenu dix nominations aux prix Génie et en a remporté une. Il a également réalisé les documentaires Mighty Jerome, The Skin We're In, Unarmed Verses, et Invisible Essence: The Little Prince ainsi que le long métrage Akilla's Escape, qui a remporté cinq prix Écrans canadiens. Récemment, Charles Officer a réalisé des épisodes de Coroner, et a produit et coréalisé The Porter. Il participe également en qualité de producteur exécutif aux documentaires The Art of Dance et Emmanuel.

 

Cast

Desmond Cole

Producteur

Stuart Henderson

Genre

Documentaire

Intérêts

Discrimination, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Langue du film

EN CC

Distributeur canadien

CBC

  • Leurs voix

Totem: The Return of the G’psgolox Pole

Réalisation Gil Gardinal (Métis)
Année 2003
Durée 70min
Genre Documentaire
En 1929, la nation Haisla de la Colombie-Britannique revenant d’une expédition de pêche découvre que leur totem mortuaire de neuf mètres, le G’psgolox, a été coupé à la base et est disparu. Le sort du totem est resté un mystère pendant plus de 60 années, jusqu’à ce qu’il fasse surface au musée de Stockholm, où en 1991 des membres de la nation Haisla se sont rendus pour le récupérer.

Rassemblant des entrevues, des photographies du site et des séquences magnifiques des sculpteurs de Haisla, ce documentaire remarquable s’engage sur une histoire incroyable et en tisse des commentaires importants sur la situation de l’appropriation culturelle et l’histoire de l’art.

Réalisation

Gil Gardinal (Métis)

Scénariste

Gil Gardinal (Métis)

Producteurs

Jerry Krepakevich, Graydon McCrea, Bonnie Thompson

Genre

Documentaire

Intérêts

Cinéaste autochtone, Environnement, Histoire, Histoires du monde, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

NFB