• Leurs voix

Village Of Idiots (Le village des idiots)

Réalisateurs Eugene Fedorenko, Rose Newlove
Année 1999
Durée 13min
Genre Animation, Drame

Inspiré d'un conte folklorique juif, ce film extrêmement drôlejette un regard rafraîchissant et irrévérencieux sur notre tendance à idéaliser ce que nous n'avons pas.

Réalisateurs

Eugene Fedorenko, Rose Newlove

Scénariste

John Lazarus

Producteurs

Michael Scott, David Verrall

Genres

Animation, Drame

Intérêts

Arts et culture, Classiques, Femmes cinéastes, Histoires du monde

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

FR Dub, Sous-titres FR

Distributeur canadien

NFB

  • Leurs voix

The Basketball Game

Réalisation Hart Snider
Année 2011
Durée 5min
Genre Animation, Drame
À neuf ans, Hart participe à un camp d'été juif où son équipe doit disputer un épique match de basketball contre les étudiants d'un célèbre négationniste de l’Holocauste. Que se passera-t-il sur le terrain?

Réalisation

Hart Snider

Scénariste

Hart Snider

Producteur

Yves J. Ma

Genres

Animation, Drame

Intérêts

Discrimination, Intimidation, Politiques et justice sociale, Sports

Langue originale

Anglais

Langue du film

Sous-titres FR

Distributeur canadien

NFB

  • Leurs voix

Christmas at Moose Factory

Réalisation Alanis Obomsawin (Abenaki)
Année 1971
Durée 13min
Genre Animation
Le premier film de la légendaire documentariste Alanis Obomsawin est un point de vue authentique sur l'expérience des enfants dans un pensionnat autochtone pendant la période de Noël.
 

Réalisation

Alanis Obomsawin (Abenaki)

La célèbre cinéaste abénaquise Alanis Obomsawin a réalisé plus de 50 documentaires sur des enjeux touchant les peuples autochtones du Canada, dont Kanehsatake: 270 Years of Resistance, Trick or Treaty?, Is the Crown at War With Us?, Our People Will Be Healed et Jordan River Anderson, The Messenger. Son film le plus récent est le court métrage documentaire Honour to Senator Murray Sinclair. Elle jouera prochainement dans un épisode de Bones of Crows: The Series de Marie Clements.

Genre

Animation

Intérêts

Cinéaste autochtone, Femmes cinéastes, Histoires PANDC

Langue originale

Anglais

Langue du film

Sous-titres FR

  • Leurs voix

Breaths (Souffles)

Réalisation Nyla Innuksuk (Inuk)
Année 2016
Durée 4min
Genre Documentaire
« Le Grand Nord est le lieu où je me sens parfaitement moi-même. » Dans ce court métrage documentaire évocateur, l’Inuk Susan Aglukark, auteure-compositrice-interprète et humanitaire, entremêle des histoires d’artiste, de famille et d’appartenance en explorant les changements culturels complexes qui se sont produits dans la vie inuite depuis une cinquantaine d’années. Braquant sa lentille sur les turbulences causées par la transition coloniale, la réalisatrice Nyla Innuksuk examine les forces qui ont modulé la voix de la chanteuse et comment cette voix se traduit maintenant dans la nouvelle génération d’artistes inuits. 
 

Réalisation

Nyla Innuksuk (Inuk)

Nyla Innuksuk est une réalisatrice qui est également autrice et productrice de films ainsi que créatrice de contenus pour la réalité virtuelle. Elle a co-créé le personnage inuit Snowguard avec Marvel et a écrit plusieurs courts métrages et documentaires. Son premier long métrage, Slash/Back, est sorti en 2022.

Genre

Documentaire

Thème

Cinéaste autochtone

Langue originale

Anglais

Langue du film

Sous-titres FR

  • Leurs voix

Now Is the Time (Maintenant plus que jamais)

Réalisation Christopher Auchter (Haida)
Année 2019
Durée 16min
Genre Documentaire
En 1969, le village de Old Massett a érigé un totem du sculpteur Robert Davidson, le premier nouveau totem dans la région de Haïda Gwaii depuis plus d’un siècle. 50 ans plus tard, un cinéaste haïda raconte l’histoire de cet événement important avec des animations spectaculaires, des entrevues touchantes et des images d’archives.

Réalisation

Christopher Auchter (Haida)

Scénariste

Christopher Auchter (Haida)

Producteur

Selwyn Jacob

Genre

Documentaire

Intérêts

Cinéaste autochtone, Histoire, Histoires PANDC

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Stories We Tell (Les histoires qu’on raconte)

Réalisation Sarah Polley
Année 2012
Durée 109min
Genre Documentaire
Ce qui commence comme une quête cinématographique pour sa mère, décédée quand Sarah Polley n’avait qu’onze ans, devient une sorte d’histoire policière vers des secrets sur le réalisateur-même qui sont enterrés depuis toujours. Assemblant des entrevues avec des archives-vidéo et des adaptations, Polley explore l’essence de la famille et les conspirations qu’on crée pour protéger les liens que nous chérissons avec nos proches.

Au fur et à mesure que Polley interroge chacun de ses personnages, des récits contradictoires émergent, et des efforts entrepris pendant longtemps pour cacher des vérités pénibles, deviennent éventuellement futiles.

Les « histoires qu'on se raconte », que toutes les familles se racontent d’une façon ou d’une autre, finissent par obscurcir aussi autant qu’elles éclairent, et l’idée même du récit est questionnée, de façon poignante et fascinante en même temps.

Réalisation

Sarah Polley

Sarah Polley a obtenu une nomination aux Oscars dans la catégorie du meilleur scénario pour Away From Her. Elle a également réalisé les films Take This Waltz et Stories We Tell. Elle a scénarisé et produit Alias Grace, une mini-série basée sur le roman de Margaret Atwood, dont la première a eu lieu au Festival international du film de Toronto de 2017. En 2022, elle a publié le recueil d’essais Run Toward the Danger. Son film le plus récent, une adaptation de Women Talking de Miriam Toews, a été présenté en première au Festival international du film de Toronto en 2022.

Scénariste

Sarah Polley

Producteurs

Silvia Basmajian, Anita Lee

Genre

Documentaire

Intérêts

Biographie, Femmes cinéastes, Histoire

Langue originale

Anglais

Langue du film

Sous-titres FR

Distributeur canadien

Mongrel Media

  • Leurs voix

Invisible City (La Cité Invisible)

Réalisation Hubert Davis
Année 2009
Durée 75min
Genre Documentaire

Documentaire percutant qui a pour cadre le projet de logements sociaux du quartier Regent Park à Toronto, La cité invisible suit le difficile parcours de deux amis d’enfance, Kendell et Mikey, qui grandissent dans des foyers monoparentaux d’un quartier défavorisé.

Le réalisateur nommé aux Oscars Hubert Davis suit les deux jeunes garçons pendant trois ans, peignant ce portrait intime sur fond de communauté en transition : les immeubles de logements sociaux de Regent Park vont bientôt être démolis et il n’est pas dit que le redéveloppement est de bon augure pour les résidents.

Les pressions sociales poussent les garçons à faire de mauvais choix, alors que leurs familles cherchent à leur inculquer la volonté de réussir. Davies ne propose pas de solutions simples aux problèmes rencontrés. À la place, il montre la véritable incertitude qui pèse sur les vies de ces jeunes gens et l’impossibilité de prévoir ce qu’il va advenir d’eux.

Réalisation

Hubert Davis

Le premier film de Hubert Davis, Hardwood, a été nominé aux Oscars dans la catégorie du meilleur court métrage documentaire. Le réalisateur a reçu le prix Don Haig au festival Hot Docs pour Invisible City. Il a réalisé de nombreuses publicités primées ainsi que le court métrage Aruba et le documentaire de 2016, Giants of Africa. Son court métrage Rivolta, réalisé en 2017, a remporté un Lion à Cannes, et son récent long métrage documentaire, Black Ice, a été présenté en première au Festival international du film de Toronto de 2022. Il travaille actuellement sur la série The Count.

 

Scénaristes

Sondra Kelly, Hubert Davis, Mehernaz Lentin

Producteurs

Mehernaz Lentin, Gerry Flahive

Genre

Documentaire

Intérêts

Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Langue du film

Sous-titres FR

Distributeur canadien

NFB

  • Leurs voix

Kanehsatake: 270 Years of Resistance (Kanehsatake, 270 ans de résistance)

Réalisation Alanis Obomsawin (Abenaki)
Année 1993
Durée 119min
Genre Documentaire
La crise d’Oka de juillet 1990 a été un moment décisif dans l’histoire canadienne contemporaine, et a marqué un tournant dans les affaires autochtones. Cet été-là, alors que la petite communauté du Québec fut propulsée au premier plan de la scène internationale, la grande cinéaste Alanis Obomsawin a passé 78 jours angoissants à tourner des images du conflit armé opposant les Mohawks de Kanehsatake à la Sûreté du Québec et à l’Armée canadienne.

Ce documentaire percutant nous entraîne au cœur de l’action, dressant un portrait sensible et profondément touchant des gens derrière les barricades.

Gagnant du prix du Meilleur long métrage canadien du Festival international du film de Toronto.

Réalisation

Alanis Obomsawin (Abenaki)

La célèbre cinéaste abénaquise Alanis Obomsawin a réalisé plus de 50 documentaires sur des enjeux touchant les peuples autochtones du Canada, dont Kanehsatake: 270 Years of Resistance, Trick or Treaty?, Is the Crown at War With Us?, Our People Will Be Healed et Jordan River Anderson, The Messenger. Son film le plus récent est le court métrage documentaire Honour to Senator Murray Sinclair. Elle jouera prochainement dans un épisode de Bones of Crows: The Series de Marie Clements.

Scénariste

Alanis Obomsawin (Abenaki)

Producteurs

Wolf Koenig, Colin Neale, Alanis Obomsawin (Abenaki)

Genre

Documentaire

Intérêts

Cinéaste autochtone, Classiques, Environnement, Femmes cinéastes, Histoire, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR CC, FR Dub, Sous-titres EN, Sous-titres FR

Distributeur canadien

National Film Board (NFB)

  • Leurs voix

Trick or Treaty? (Ruse ou traité?)

Réalisation Alanis Obomsawin (Abenaki)
Année 2014
Durée 84min
Genre Documentaire
Figurant parmi les maîtres du cinéma documentaire canadien, Alanis Obomsawin a consacré des décennies à dénoncer les injustices dont sont victimes les communautés des Premières Nations, créant ainsi un remarquable corpus d’œuvres. Dans son dernier opus, elle explore l’histoire difficile du Traité no 9, le tristement célèbre accord signé en 1905 en vertu duquel les communautés des Premières Nations auraient prétendument renoncé à leurs droits sur leurs terres ancestrales.

Inscrivant son film dans le contexte du nouvel activisme des Premières Nations (la grève de la faim de la chef Theresa Spence et le mouvement Idle No More), Obomsawin interview des experts en questions juridiques, historiques et culturelles, ainsi que des gens dont les ancêtres étaient présents à la signature du traité, afin d’aborder des questions fondamentales sur la relation du Canada avec nos Premières Nations. À quoi les chefs autochtones croyaient-ils donner leur accord en signant le Traité no 9? Qu’est-ce qu’on leur a dit exactement pour obtenir leur accord? Et le Traité a-t-il été délibérément mal expliqué aux Premières Nations?

« Les documentaires d’Obomsawin nous informent, nous inspirent et nous ébranlent. Trick or Treaty? ne fait pas exception. » – Nadya Domingo, Toronto Film Scene

Réalisation

Alanis Obomsawin (Abenaki)

La célèbre cinéaste abénaquise Alanis Obomsawin a réalisé plus de 50 documentaires sur des enjeux touchant les peuples autochtones du Canada, dont Kanehsatake: 270 Years of Resistance, Trick or Treaty?, Is the Crown at War With Us?, Our People Will Be Healed et Jordan River Anderson, The Messenger. Son film le plus récent est le court métrage documentaire Honour to Senator Murray Sinclair. Elle jouera prochainement dans un épisode de Bones of Crows: The Series de Marie Clements.

Scénariste

Alanis Obomsawin (Abenaki)

Producteurs

Annette Clarke, Alanis Obomsawin (Abenaki)

Genre

Documentaire

Intérêts

Cinéaste autochtone, Environnement, Femmes cinéastes, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

NFB

Kissed

Réalisation Lynne Stopkewich
Année 1996
Durée 88min
Genre Drame

Basé sur la nouvelle de Barbara Gowdy « We So Seldom Look On Love », Kissed raconte l'histoire décalée et improbable de Sandra (Molly Parker, qui a remporté le prix Génie de la meilleure actrice pour ce rôle). Fascinée depuis toujours par la mort, cette jeune femme s’inscrit dans une école de thanatologie où son engouement romantique pour la mort se transforme en nécrophilie à part entière.


Un camarade de classe (Peter Outerbridge) développe des sentiments pour Sandra, mais a du mal à faire face à ses désirs sexuels inhabituels et déconcertants. Kissed est l’un des rares films étant parvenus à aborder l'éveil sexuel de façon à la fois profondément subversive et tendre.


« Stopkewich a réussi l'exploit improbable de faire un film sur la nécrophilie qui n'est ni une comédie noire ni un film d'horreur. Elle a plutôt dessiné une histoire d'amour poétique et provocante sur le sexe, la romance et la mort, qui est étonnamment attachante. » - Brendan Kelly, Variety

Réalisation

Lynne Stopkewich

Scénaristes

Angus Fraser, Lynne Stopkewich

Cast

Molly Parker, Peter Outerbridge, Jay Brazeau

Genre

Drame

Thème

Femmes cinéastes

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Malofilm Distribution

Blood and Donuts

Réalisation Holly Dale
Année 1995
Durée 89min
Genre Horreur
La plupart des gens préfèrent le café avec leurs pâtisseries, mais la plupart des gens ne sont pas non plus des vampires canadiens piégés dans une beignerie ouverte toute la nuit! Après 25 ans d'hibernation, le vampire sexy gothique Boya (Gordon Currie) se réveille dans le Toronto des années 90. Dépassé par son nouvel environnement, Boya se réfugie dans un restaurant ouvert toute la nuit où il noue une relation étroite avec une charmante serveuse (Helene Clarkson) et un chauffeur de taxi excentrique (Justin Louis). Ce dernier s’est frotté d’un peu trop près aux gangsters locaux dont le chef est interprété par nul autre que l'icône du cinéma David Cronenberg. Hilarant, sombre et morbide, Blood & Donuts est le premier long métrage de la réalisatrice canadienne Holly Dale (Dexter, The Americans, Durham County).

Réalisation

Holly Dale

Scénariste

Andrew Rai Berzins

Cast

Gordon Currie, Louis Ferreira, Helene Clarkson, Fiona Reid

Genre

Horreur

Intérêts

Femmes cinéastes, Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Malofilm Distribution

Werewolf

Réalisation Ashley McKenzie
Année 2016
Durée 80min
Genre Drame
L'existence difficile de deux itinérants accros aux drogues est montrée avec une froide honnêteté et une sensibilité surprenante dans le premier long métrage très acclamé de McKenzie. En tournant presque entièrement en gros plan pour capturer le monde désorientant dans lequel vivent ces personnages, McKenzie réussit à obtenir des performances intimes et intenses qui suscitent à la fois l'empathie et l'inquiétude.

L’approche austère de Werewolf ne romance jamais la vie de Blaise (Andrew Gillis) et Vanessa (Bhreagh MacNeil), préférant saisir la frustration et la futilité de leurs existences avec une puissance impressionnante.

Werewolf a remporté le prix du meilleur film canadien de l'année, décerné par la Toronto Film Critics Association.

« Tout en peignant un portrait totalement sombre, Werewolf offre l'espoir distinct d'un avenir meilleur - du moins, d'un avenir meilleur pour le cinéma canadien. » - Barry Hertz, The Globe and Mail

Réalisation

Ashley McKenzie

Scénariste

Ashley McKenzie

Cast

Andrew Gillis, Bhreagh MacNeil

Producteur

Ashley McKenzie

Genre

Drame

Intérêts

Femmes cinéastes, Histoires PANDC

Langue originale

Anglais

Langue du film

Sous-titres FR

Distributeur canadien

The Film Distributor

  • Leurs voix

Meilleur que le chocolat

Réalisation Anne Wheeler
Année 1999
Durée 101min
Genre Comédie
Maggie (Karyn Dwyer) est bien heureuse de sa vie. Elle travaille dans une librairie LGBTQ+ appartenant à Frances (Anne-Marie MacDonald) et est récemment tombé follement amoureuse d’une jeune artiste appelée (Christina Cox). Lorsque le couple décide qu’il est temps de faire avancer leur relation en déménageant ensemble, le tout semble si parfait.

Jusqu’à ce que la mère récemment divorcée de Maggie, Lila (Wendy Crewson), et son frère Paul cognent à la porte et demande de rester avec elle. Ce quatuor peu probable partage tous le loft de Vancouver de Maggie, et elle doit décider si elle gardera le secret de sa relation et de sa sexualité, ou bien si elle révèlera le tout à sa mère bien intentionnée mais conservatrice.

« Le film sexy et poignant d’Anne Wheeler et le scénario bien écrit de Peggy Thompson en font un film très charmant qui fait travailler les méninges. » – David Noh, FilmJournal International

Réalisation

Anne Wheeler

Scénariste

Peggy Thompson

Cast

Wendy Crewson, Karyn Dwyer, Christina Cox, Christina Cox, Karyn Dwyer

Producteur

Sharon McGowan

Genre

Comédie

Intérêts

Femmes cinéastes, Histoires PANDC, LGBTQ2S+

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

Autres sous-titres, EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

TVA Films

Indian Horse (Cheval indien)

Réalisation Stephen Campanelli
Année 2017
Durée 100min
Genre Drame
Adapté du roman primé de Richard Wagamese, ce film émouvant lève le voile sur l’histoire sombre des pensionnats autochtones du Canada et sur la résilience des peuples autochtones.

Saul Indian Horse, huit ans, est arraché à sa famille et envoyé dans un pensionnat où on lui interdit de parler sa langue et d’afficher son héritage autochtone, et où on lui inflige, comme aux autres élèves, d’horribles sévices.

Lorsque Saul découvre qu’il possède un réel talent pour le hockey, sa passion pour ce sport lui permet d’entrevoir une vie au-delà de l’horreur dans laquelle il est confiné. Alors qu’il voit son étoile monter, Saul doit puiser dans sa force de caractère pour faire face au passé.

Réalisation

Stephen Campanelli

Le réalisateur et directeur de la photographie Stephen Campanelli a fait ses débuts comme cadreur sur plusieurs films de la légende hollywoodienne Clint Eastwood, dont Million Dollar Baby, Mystic River et Grand Torino. Il a notamment réalisé Momentum, Indian Horse, Grand Isle et, plus récemment, Drinkwater. Il se prépare maintenant à réaliser The Outlaws.

Scénariste

Dennis Foon

Cast

Sladen Peltier (Ojibway), Forrest Goodluck (Diné/Mandan/Hidatsa/Tsimshian), Ajuawak Kapashesit (Ojibway/Cree), Michael Huisman

Producteurs

Trish Dolman, Paula Devonshire (Mohawk)

Genre

Drame

Intérêts

Adaptation littéraire, Discrimination, Histoire, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale, Sports

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Elevation Pictures

Brooklyn

Réalisation John Crowley
Année 2015
Durée 117min
Genre Drame, Romantique
Brooklyn raconte la très émouvante histoire d’Eilis Lacey (Saoirse Ronan), une jeune immigrante irlandaise dans le Brooklyn des années 1950. Attirée par la prometteuse Amérique, Eilis quitte l’Irlande et le confort de la maison maternelle et s’embarque pour New York. Au début, la jeune femme souffre du mal du pays, mais une idylle naissante atténue rapidement son chagrin. Alors qu’Eilis succombe doucement au charme de l’amour, le passé resurgit et vient y mettre un frein. Elle devra alors choisir entre deux pays, entre deux chemins de vie.
 

Réalisation

John Crowley

Scénaristes

Nick Hornby, Colm Tóibín

Cast

Saoirse Ronan, Hugh Gormley, Brid Brennan

Producteurs

Finola Dwyer, Pierre Even, Susan Mullen, Amanda Posey, Marie-Claude Poulin

Genres

Drame, Romantique

Intérêts

Adaptation littéraire, Arts et culture, Des pistes féminines fortes, Histoires de nouveaux arrivants

Langue originale

Anglais

Langue du film

Sous-titres FR

Distributeur canadien

Mongrel Media

Taxi Libre

Réalisation Kaveh Nabation
Année 2010
Durée 13min
Genre Drame

Jose Garcia a obtenu un doctorat dans son pays natal. Aujourd'hui chauffeur de taxi au Canada, il doit écouter les conseils quelques peu sarcastiques d'un employeur éventuel qui prend place dans son taxi.

Réalisation

Kaveh Nabation

Scénariste

Kaveh Nabation

Cast

Omar Alexis Ramos Torres, Alain Cadieux, Marco Ledezma

Producteurs

Alexandra Yanofsky, Kat Baulu

Genre

Drame

Intérêts

Histoires de nouveaux arrivants, Histoires PANDC

Langues originales

Autre langue, Français

Versions linguistiques

Sous-titres EN, Sous-titres FR

Distributeur canadien

NFB

Ballerina

Réalisateurs Éric Summer, Éric Warin
Année 2016
Durée 89min
Genre Animation, Comédie, Familial
L’orpheline Félicie (Elle Fanning), âgée de 11ans, a un rêve: aller à Paris et devenir danseuse. Son meilleur ami Victor (Nat Wolff), un garçon avec une grande imagination, a son propre rêve: celui de devenir un célèbre inventeur. Dans un élan d’espoir, Victor et Félicie quitte leur orphelinat à la poursuite de leurs passions. Toutefois, il y a une condition: Félicie doit prétendre être la fille d’une riche famille afin de pouvoir intégrer une prestigieuse école de ballet, où elle découvre rapidement que le talent, à lui seul, ne suffit pas à surmonter les attitudes mesquines et sans pitié de ses camarades de danse, avec en tête Camille le Haut (Maddie Ziegler) et sa méchante mère Régine (Kate McKinnon).

Déterminée à réussir, Félicie trouve son mentor dans la personne coriace et mystérieuse qu’est la gardienne de l’école Odette (Carly Rae Jepsen), et qui, avec l’encourageante amitié de Victor, l’aide à atteindre les étoiles.

Réalisateurs

Éric Summer, Éric Warin

Scénaristes

Éric Summer, Laurent Zeitoun, Carol Noble

Cast

Elle Fanning, Dane DeHaan, Carly Rae Jepsen

Producteurs

Valérie d'Auteuil, Nicolas Duval-Adassovsky

Genres

Animation, Comédie, Familial

Intérêts

Arts et culture, Des pistes féminines fortes

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub, Sous-titres FR

Distributeur canadien

eOne

  • Leurs voix

Boxed In (Enfermée)

Réalisation Shane Belcourt (Métis)
Année 2009
Durée 4min
Genre Comédie, Drame
Dans ce court métrage, une jeune femme aux origines métissées devant remplir un formulaire d'équité en matière d'emploi se trouve confrontée à un dilemme. Que répondre à l'énoncé « Origine ethnique – Cocher l'une de ces réponses »?

Réalisation

Shane Belcourt (Métis)

Scénaristes

Shane Belcourt (Métis), Duane Murray

Cast

Jennifer McEwan, Arnold Pinnock

Producteur

Lea Marin

Genres

Comédie, Drame

Intérêts

Cinéaste autochtone, Discrimination, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Langue du film

Sous-titres FR

Maudie (Maud)

Réalisation Aisling Walsh
Année 2016
Durée 115min
Genre Drame, Romantique
Maudie est basé sur l’histoire vraie de la peintre néo-écossaise Maud Lewis, une femme qui a surmonté les difficultés physiques de la polyarthrite juvénile pour devenir l’une des artistes d’art populaire les plus connues et les plus aimées du Canada. 

Fragile, mais dotée d’une grande force de caractère, Maudie (Hawkins) cherche à se libérer de sa famille surprotectrice et rêve de faire de l’art. Lorsqu’elle commence à travailler comme femme de ménage pour un pêcheur solitaire et bourru (Hawke), elle obtient plus que la liberté qu’elle convoitait, puisque l’improbable duo développe une relation aussi profondément intime que difficile. 

Une histoire touchante et inspirante sur la poursuite de ses rêves malgré les obstacles de la vie, Maudie est un film qui charmera tout le monde.

"Maudie vous ira droit au cœur avec son optimisme contagieux." — Tomris Laffly, Time Out

Réalisation

Aisling Walsh

Parmi les œuvres réalisées par Aisling Walsh figure les longs métrages The Daisy Chain et Song for a Raggy Boy ainsi que plus d’une douzaine de téléfilms et d’émissions de télévision, dont Room at the Top, qui a remporté le BAFTA de la meilleure mini-série, et les téléfilms A Poet in New York et An Inspector Calls. Elle a récemment réalisé le téléfilm Elizabeth Is Missing. Elle réalisera prochainement Ethel’s Orchestra, et produira The Ballroom.

Scénariste

Sherry White

Cast

Sally Hawkins, Ethan Hawke

Producteurs

Mary Young Leckie, Sally Hawkins, Ethan Hawke

Genres

Drame, Romantique

Intérêts

Arts et culture, Biographie, Des pistes féminines fortes, Femmes cinéastes, Histoire, L'anglais en langue seconde, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais

Versions linguistiques

EN CC, FR Dub, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Mongrel Media/Criterion

Bon Cop Bad Cop 2

Réalisation Alain Desrochers
Année 2017
Durée 126min
Genre Action/Aventure, Comédie, Drame

Huit ans après leur première rencontre dans Bon Cop Bad Cop, les deux comparses de l’improbable duo formé du flegmatique Martin Ward (Feore), un policier collet monté de l’Ontario, et de l’exubérant David Bouchard (Huard), un policier fort en gueule du Québec, sont de nouveau réunis pour faire enquête sur un autre crime majeur dans cette suite hilarante très attendue. Lorsque les enquêtes sur lesquelles ils travaillent chacun de leur côté se croisent, les deux policiers doivent unir leurs forces pour démanteler un réseau criminel qui sévit au sud de la frontière, ce qui donnera lieu à une multitude de situations loufoques et de prétextes pour rire des différences culturelles entre les deux Canadiens et leurs homologues américains.

 

« Un film qui n’est pas seulement very good, mais également très bon. » — Peter Howell, Toronto Star

Réalisation

Alain Desrochers

Alain Desrochers a commencé sa carrière de cinéaste en réalisant plus de 100 publicités et vidéoclips, dont plusieurs ont été primés. Son premier long métrage, La bouteille, lui a valu une nomination aux prix Génie dans la catégorie de la meilleure réalisation. Il a notamment participé aux films Nitro, Cabotins et Gerry. Plus récemment, il a réalisé la minisérie Bad Blood et le long métrage Security mettant en vedette Sir Ben Kingsley.

 

Scénariste

Patrick Huard

Cast

Colm Feore, Patrick Huard, Erik Knudsen, Sarah-Jeanne Labrosse

Producteurs

Pierre Even, Patrick Huard, François Flamand

Genres

Action/Aventure, Comédie, Drame

Thème

Rapports familiaux

Langues originales

Anglais, Français

Versions linguistiques

EN CC, FR CC, Sous-titres EN, Sous-titres FR

Distributeur canadien

Les Films Seville